Tarnac le principal témoins contre julien serait un mytho

Mot-clefs: Prisons / Centres de rétention
Lieux:

voila ce qu'est la "démocratie" de Sarkozy et Alliot Marie un pays ou un mythomane peut vous envoyer en tole pour plusieurs années

Tarnac : le témoin à charge contre Julien Coupat serait un mythomane

Un article intéressant sur Mediapart le site crée par Edwy Plenel ex redacteur en chef du monde et "journaliste" on ne peut plus courtisan de Lci , qui ce n’est un secret pour personne a depuis des années ses « entrées » et des« amitiés » auprés des RG de syndcalistes policier et le tapis rouge tiré dans de nombreuses prefectures de Police voir et relire cet article dévoilant les amitiés policiéres de monsieur Edwy Plenel

http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/ple....html

le site n’est malheureusement pas en accès libre, les deux journalistes du site Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme, affirment qu’après l’avoir rencontré que l’un des le principaux témoin à charge contre Julien Coupat et le groupe de Tarnac serait un mythomane.

on peut y lire entre autres

De fait, l’homme est réputé pour sa mythomanie. Il a d’ailleurs été condamné récemment par un tribunal de province pour « dénonciation d’infractions imaginaires », selon son avocat. Il s’était dit persécuté et avait échafaudé différents scenarii assez sophistiqués pour faire croire que l’on en voulait à sa vie. Son stratagème avait toutefois fini par être éventé, et l’homme confondu. ...

Ce témoin a été entendu par les policiers. Le ministère de l’intérieur a été mis au courant, à peine les 9 ont-ils été inculpés. Qu’à cela ne tienne, il ne fallait pas perdre la face.

Les policiers ajoutaient : « Le témoin attestait de la proximité du nommé Julien Coupat avec le mouvement "black block" et de sa participation à de nombreuses manifestations violentes menées en marge de grandes rencontres politiques mais précisait également qu’à plusieurs reprises lors de réunions, Julien Coupat avait évoqué la possibilité d’avoir à tuer, précisant que la "vie humaine à une valeur inférieure au pouvoir politique" et que l’objectif final du groupe était le renversement de l’Etat. »

Mediapart est et reste très prudent, on l’a pourtant connu dévoilant sans vergogne (d’ou venait ses sources et cette "fuite" on se le demande encore) le rapport des ex RG alias la nouvelle DCRI sur la cellule invisible de Tarnac , et il vaut mieux dans cette affaire. L’aricle se termine par :

si la crédibilité de cet informateur semble pour le moins sujette à caution, rien ne prouve non plus qu’il a menti concernant le groupe de Julien Coupat. Enfin, ce témoin, que nous avons rencontré, a démenti avoir livré le moindre témoignage à la justice dans cette affaire

http://www.mediapart.fr/journal/france/220109/tarnac-le...omane

MAIS ... toute l’accusation n’aurait pas l’air de s’écrouler ?