Attaque de banques dans les quartiers bourgeois de Paris.

Mot-clefs: Actions directes
Lieux:

En solidarité avec les emeutiers grecs

Le samedi 20 décembre 2008, journée internationale de solidarité avec les émeutiers grecs, nous avons saboté les distributeurs de billets d'une trentaine de banques à la soude, les rendant inutilisables et irréparables.
En ce samedi d'achats de noël, nous avons pu emmerder les bourgeois du quartier latin et de St Germain des prés, les empêchant de retirer le fruit premier de l'exploitation; l'argent. Et surtout, nous avons forcés les banques à remplacer leurs distributeurs, occasionnant des milliers d’euros de dégâts.
Ainsi, nous avons tenu à manifester notre solidarité active avec ceux et celles de Grèce, qui attaquent les mêmes banques à coup de cocktail Molotov et autres engins incendiaires, car les conditions de l’exploitation sont les mêmes, ici, là-bas, partout où se trouve le Capital.
C’est aussi pour montrer qu’avec un peu d’imagination, de soude et d’eau, on peut faire très mal à nos ennemis irréconciliables. La technique peut être facilement reproduite et diffusée à grande échelle. A bon entendeur…

« Dépêche-toi d’attaquer le capital avant qu’une nouvelle idéologie ne le rende à nouveau sacré. »
Alfredo M. Bonanno. 1977.

Des anarchistes.