IMC linksunten intègre le réseau Indymedia

Mot-clefs: Médias
Lieux:

Le 5 septembre 2008 s'est terminé le processus New-IMC pour Indymedia linksunten avec son admission au sein du réseau global Indymedia. Le site est déjà en construction et devrait être mis en ligne avant la fin de l'année 2008. Le 3 et le 4 avril 2009 les activités et manifestations contre le sommet de l'OTAN, qui se tiendra à Strasbourg et à Kehl pour son 60ème anniversaire, seront à l'ordre du jour. Make media, make trouble!
Communiqué d'Indymedia linksunten du 05.09.2008

Le réseau mondial Indymedia s'est enrichi le 5 septembre 2008 d'un nouveau centre de media independent (IMC). Indymedia linksunten à été admis au sein de la Communauté globale d'Indymedia. Après la création de « de.indymedia.org » en 2001, il existe dorénavant un deuxième Indymedia en Allemagne.

Indymedia linksunten est un projet anticapitaliste qui est organisé de manière horizontal et géré par la base. Nous travaillons à la mise en place d'un portail d'information de libre publication sur lequel des informations peuvent être publiées par en bas à gauche. Le site web sera mis en ligne avant la fin de l'année sous l'adresse « linksunten.indymedia.org ».

Indymedia est un réseau ouvert qui se réjouit de la participation d'un maximum de personnes à condition que celles-ci se reconnaissent dans les Principles of Unity. Sur notre Wiki vous trouverez les dates des prochaines rencontres d'Indymedia linksunten, les possibilités de prendre contact ainsi que des informations relatives à la construction de l'infrastructure technique. Nous soutiendrons avec joie les initiatives qui souhaitent lancer de nouveaux IMC. La décentralisation est possible !

refuse the lies, resist the hype, reclaim the media

Indymedia linksunten

---------------------------------------------------------------

Communiqué de l'Autonomen Antifa Freiburg du 05.09.2008

Indymedia linksunten a été intégré au sein du réseau Indymedia en tant que Independent Media Centre » (IMC). La construction du site web est déjà en cours et il devrait être en ligne avant la fin de l'année sous « linksunten.indymedia.org ». L'intégration du nouvel IMC fut précédée à Mannheim et à Fribourg de rencontres où des discussions politiques relatives à l'organisation de ce nouveau média ont été menées. Durant le processus New-IMC un Manifeste, des Critères de modération et d'autres documents ont été élaborés. L'ensemble du processus d'organisation a été publiée sur « de.indymedia.org » et la presse s'en est fait l'écho.

Depuis 1999 Indymedia a transformé le paradigme de la production médiatique tant d'un point de vue technique que politique. A travers le principe de la libre publication et la possibilité de compléter des articles, de nombreux activistes ont pour la première fois utilisés internet comme un vecteur servant à créer une (contre-) opinion public critique. D'un point de vue politique le fossé entre les producteurs médiatiques et les consommateurs de l'actualité fut largement comblé. Le mouvement social a ainsi gagné en confiance et c'est tout naturellement que l'activisme médiatique sur le net est devenu une pratique courante. Dans la mesure où la blogosphère et le Web 2.0 se sont répandus largement, l'utilisation d'internet pour partager ses propres informations est devenu d'un point de vu technique une chose courante.

Indymedia linksunten souhaite proposer une plate-forme basée sur le principe de la libre publication d'informations au sujet des luttes politiques et sociales. La connaissance et la compréhension de ces luttes doivent inciter les activistes de la gauche radicale à constituer des réseaux dans la vie réelle. Indymedia linksunten ne souhaite pas être un autre réseau social virtuel. Le choix des moyens techniques est déterminé par les besoins des mouvements sociaux. Il doit leur permettre de participer et de s'intégrer au projet. Même si par exemple le principe du Wiki permet un travail collectif, il n'est pas adapté aux reportages réalisés par une seule personne. L'enregistrement anonyme doit protéger les noms des auteurs des abus et les comptes de groupes doivent faciliter le travail en commun. L'infrastructure technique peut promouvoir un travail médiatique émancipateur et de ce fait devenir une arme politique.

Pour lutter contre la censure et l'autocensure des médias de masse, des médias indépendant sont nécessaires. Sur le World Wide Web, la censure n'est pas le principal problème. Le libre accès à l'information provoque un tel flot d'informations que les informations importants passent à la trappe. Indymedia peut contribuer à résoudre ce problème. En concentrant les reportages sur les mouvements sociaux sur une plate-forme globale qui fait partie intégrante d'un réseau, des effets de synergie se créent. La mise en place décentralisée des différents IMC leur permet de mieux répondre aux besoins locaux. Dans la région de linksunten par exemple l'OTAN souhaite célébrer son 60ème anniversaire lors d'un sommet qui se déroulera le 3 et le 4 avril à Strasbourg et à Kehl. Même six mois avant le sommet, les journaux locaux bourgeois sont remplis de propagande étatique et militariste. Indymedia linksunten souhaite s'associer à la mobilisation contre le sommet et se met à disposition pour couvrir la contestation.

Des situations délicates exigent des médias courageux !

Autonome Antifa Freiburg

Link_go Lien relatif