c'est pas des jo c'est une descente de gpsr

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Pour tous ceux qui supportent les sportifs français aux Jeux olymflics de Pékin


L’haltérophile français Vencelas Dabaya a remporté une médaille d’argent aux Jeux de Pékin. Ce qui est intéressant, ce n’est pas sa breloque, ni son record de France, c’est son parcours ... Il est né en 1981 à Kumba (Cameroun) et participe aux jeux olympiques d’Athènes sous les couleurs de son pays d’origine. Porte drapeau, il finit cinquième.

Pour progresser, il décide alors de venir en France. Mais son visa expire ; il se retrouve alors sans-papier. Que ce serait-il passé si, dans le métro parisien, il avait croisé le GPSR et en particulier Steeve ou Christophe Guénot ? En bon agents du métro parisien qui obéissent aux ordres, les deux frères auraient contrôlé l’haltérophile, puis donné à la police, qui l’aurait expulsé.

Les deux frères du GPSR, qui ont obtenu respectivement des médailles d’or et de bronze à la lutte gréco-romaine, sont détachés de la RATP depuis 2007. On peut penser qu’ils ne se retrouveront pas de sitôt à participer à des rafles, à tabasser des jeunes ou pourchasser des anti-pub, ceci dit, peut-être que Dabaya ira tuer des gens un de ces jours.

Car cet haltérophile sans-papier, qui avait l’air si sympathique ... D’une médaille à l’autre, pour s’intégrer, il est rentré dans l’armée ... Il n’est plus sympathique du tout ! Avec ses collègues du GPSR, on les voit à la télé, tout beaux dans leurs uniformes, bien dressés, au garde-à vous. « Mes respects mon général », dit Dabaya. Ils doivent se plaire en Chine et en Sarkoland.

Avis aux jeunes, aux immigrés, aux anti-pub, aux fraudeurs, et à toute la « racaille » : plutôt que la lutte gréco-romaine ou l’haltérophilie, mettez-vous à la course à pied ! Et y’en a franchement marre des Jeux olymflics !!!

Gachet

*1 ndr

les gpsr c'est la milice privée de la ratp des pas bien fins adeptes du tonfas et autres gaz lacrymos plutot patibulaires et guère rassurants