Paris: mort aux matons

Mot-clefs: Actions directes
Lieux:

Dans la nuit du 3 au 4 février, le local CGT situé au 13 RUE PIERRE BONNARD dans le 20ème arrondissement, a vu l'ensemble de ses vitres explosées.
A travers elle, c'est toute la matonerie qui est visée pour son sale boulot d'enfermement.

A travers cette attaque, nous voulons adresser un salut plein de force et de détermination à ceux et celles qui, à la taule de Roanne et ailleurs, relèvent la tête pour affronter la prison et ses lâches porte-clés en uniforme. ( Pour mémoire: http://nantes.indymedia.org/article/26893 et http://nantes.indymedia.org/article/26961)

L'occasion aussi de porter un message offensif pour Marco Camenisch et tous les révoltés qui ne se laissent pas écraser par l'horreur carcérale, ni par l'horreur de cette société dans son intégralité.

Que partout retentisse ce cri de révolte, qui est aussi un cri de joie:

Mort à la prison
Vive la liberté.