Rodomonte

Mot-clefs: Art/culture
Lieux:

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

La poésie de la révolution est la révolution de la poésie...

Il faut être diplômé
Pour être un peu respecté
Quel que soit notre âge
Quelle que soit notre nage
Pourtant, les diplômes ne sont rien
Et cachent surtout, tout ce que nous ne savons pas !
Aussi, c'est une récompense recherchée
A un conformisme enseigné
Pour nous sentir plus malins
Pour ne jamais dire, nous ne savons rien
Et la plupart du temps
Nous savons un peu, une seule chose
Qu'un diplôme avalise, oh ! la belle rose
Mais tout le reste de notre savoir, ment !
Et puis, cela évite de lire
Ce qui est à la vraie culture, l'authentique mire
Le diplôme n'est jamais qu'un parchemin
Orphelin des livres, il en est le vaurien
L'autodidacte, qui avale les ouvrages
En toutes choses, en tous domaines
Mais sans aucun diplôme, il est, comme atteint de la rage
Et comme le père Noël dévêtu, il devient
Il fut un temps
Où seul le savoir-faire comptait
Il fut un temps
Où seule la culture du livre, primait
Et d'ailleurs, en ce temps
En France, même un patron sur deux
N'avait aucun diplôme, de ce type, aucun document
Et ils n'étaient , pour autant, pas des lépreux
Certes, la jeunesse actuelle, est majoritairement diplômée
Mais elle ne lit plus
Mais elle n'écrit plus
Et par la culture, n'est plus intéressée !
C'est une jeunesse informatisée
De cours, plus ou moins assimilés
Et sans compréhension, mal ou bien répétés
Il faut avoir son parchemin
Puis, ne plus jamais lire
Puis, ne plus jamais s'instruire
Et après, ne plus savoir, rien !
Le véritable étudiant
Le véritable apprenant
Ne va jamais à l'université
Mais nonobstant, toute sa vie, il va chercher !

Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"

Commentaire(s)

> modé prudence n°3

Effectivement, comme le dit le commentaire précédent, cette frénésie de la publication pourrait même être considérée comme du spammage. Et ce n'est pas faute d'être intervenu-e-s plusieurs fois pour demander une modération dans tes publications.

En attendant, comme d'habitude puisque tu publies trop souvent, cette contribution mise en débat en attendant que celle dans la colonne globale redescende

> Article refusé

Non seulement Patrice Faubert sur-publie sur indymedia Nantes (plusieurs fois par mois) mais en plus il le fait sur beacoup de sites. Partant de ce constat lors de la dernière réunion, nous avons décidé de considérer cette pratique comme du spam, ce qui veut dire que dans ces conditions, nous refusons désormais ces publications. Merci d'en tenir compte.