Les garçons délicats

Mot-clefs: / genre sexualités
Lieux:
Les_garcons_delicats-fil-72p

Recueil de témoignages critiques sur l’identité masculine, rédigés ici principalement par des mecs trans.

« Des mecs nés sans pénis. Des personnes qui s’identifient au genre masculin sans être des mecs. Des mecs pour qui le féminisme c’est pas que de la théorie, des personnes qui incarnent des formes déviantes de la masculinité...
Comment on personnifie une masculinité en dehors de la masculinité ? Ce zine est né de mes doutes, de mon envie de donner du sens à ma position de mec trans dans le cistème, mais surtout de mon ras-le-bol à me sentir seul dans ma transition transmasculine défaillante. Cet appel aux « garçons délicats », c’est avant tout une volonté de partager, de se sentir moins seuls et de créer des ressources communautaires.
En faisant entendre nos voix, nos doutes, nos peurs, nos analyses, nos revendications, on créé des espaces nouveaux où être autrement. Cette collection de textes et d’images bousculent et interrogent : qu’est-ce qu’on est en train de créer ? De subvertir, d’inventer ?
 »


Download this zine as PDF | Retour vers la liste des zines

Commentaire(s)

> ouf

Vla, ce retour du discours masculiniste ! Mais attention, totalement approuvé, parce que ce sont des hommes trans qui nous parlent.

Oui, l'idenité, c'est de la merde, sauf quand des personnes mettent "de genre" derrière. Et oui, la masculinité est à détruire, sauf quand elle est identitaire queer. Au quel cas, certaines personnes y trouvent une possibilité révolutionnaire.

Tout ça ne tourne que parce que vous êtes imprégnés d'une misogynie crasse. Heureusement qu'il y a des femmes encore lucides. Vous ne les croisez plus dans vos lieux, nous n'y mettons plus les pieds. Mais nous serons nombreuses à ne jamais participer à votre contre révolution partiarcale.

Bien à vous

> et en 4h...

... t'as eu le temps de lire les 72 pages de la brochure pour y trouver de la misogynie ? Ça manque pourtant pas mal de citation ta "critique"...

Ou bien juste t'en profite pour déverser ce que t'as sur le coeur sans savoir à qui et de quoi tu parle peut-être.

> haha

"Comment on personnifie une masculinité en dehors de la masculinité ?"
Punchline de l'année? On s'est moqué de la prose des appellos, c'est qu'on avait jamais dégusté la glose hilarante des liquides.

> En parlant de prose

C'est pas avec la tienne qu'on va apprendre ou réflechir à grand chose "dasdas". Bravo pour ces réflexions aussi profondes qu'une flaque.

Mais surtout merci aux auteur.e.s pour cette brochure! Elle fait du bien et pose plein de questions.

> Il y a des mecs avec des chattes, des meufs avec des bites, et des transphobes... sans dents!!

Franchement le premier commentaire me dégoûte de sa transphobie dégoulinante. J'imagine qu'il est écrit par une meuf cis qui considère que les meufs cis sont les plus grandes victimes du cis-hétéro-patriarcat, oh bouh snif! En fait si tu regardais juste une seconde plus loin que ta réalité, tu réaliserais peut être une toute petite partie de l'étendu de ton privilège cis.
"Heureusement qu'il y a des femmes encore lucides": ouais des terfs. (Trans Excluant Radical Feminist).
C'est vraiment super que vous ne veniez plus dans "nos" lieux parce qu'on ne veut pas de vous.

> plus loin

Le "masculinité" est à détruire comme la "féminité" (comme toutes les identités - trans ou queer comprises )