Valide Brève 09 Feb 19:47

« On ne va pas se laisser intimider. On va continuer ce genre d’actions », scande Ludovic au micro. Professeur à Aristide-Briand, ce militant au sein de divers mouvements, dont Extinction rébellion, est convoqué par la justice le 25 mars à Saint-Nazaire. Deux banques ont porté plainte pour dégradation, après avoir été peintes en noir le 12 octobre.

Après avoir ciblé la Société générale samedi, quelques militants d’Attac, Extinction rébellion et Youth for climate ont mené une nouvelle action au Crédit agricole de la place du marché, ce dimanche matin 9 février, collant des affiches sur les vitrines.

« Banques coupables. » « Responsables des crises. » Ils accusent aussi plusieurs établissements de « favoriser l’évasion fiscale » et de « financer l’industrie fossile ».

Il s’agissait également de soutenir neuf militants convoqués à Nice lundi 10 février.

Mjaymdayzdm2ztlin2i5ndnmmjblnmrmmzlkyza1odhknzfjmzm
Retour vers les brèves