https://blogs.mediapart.fr/: Le “coup de pub” de la coupe du monde s'effondre !

Mot-clefs: Répression Resistances contrôle social anti-repression
Lieux:

Avant dimanche, je me disais «il est bien capable de “gagner” la Coupe du monde», pour se faire mousser..., user et abuser de l'élan crée pour mener la politique que l'on sait! Les Bleus ont gagné et il a fait un max! Son exubérance aussi jouée qu'excessive, mais qui a emballé les supporters de foot, c'est qu'il se préparait pour un investissement aux riches dividendes dans les sondages.

Et on a vu Monsieur et Madame tout de bleu vêtus, en rajouter pour la photo, pour les fans du foot et pour les fans d'en marche.

Mais voilà, la presse déniche sous les ors de la République une belle cachette.

C'est le Monde qui a identifié sur une bande vidéo, manif à la Contrescarpe (Paris 5), un chargé de mission sécurité, attaché au Président de la République. Et depuis la manifestation du 1er mai 2018, malgré sa violence dont le Procureur de la République aurait du être saisi, il est protégé dans le Palais Présidentiel.

Certes, Alexandre Benalla a été sanctionné, en famille... «si tu promets de ne pas recommencer» et quinze jours après il reprend son cartable ou sa matraque! M Patrick Strzoda, directeur de cabinet de Macron qui avait autorisé sa petite sortie et, en père sévère il l'a puni, deux semaines sans argent de poche. Ça ressemble à une tentative, réussie jusqu'à alors, pour étouffer cette affaire.

L'art.40 du code de procédure pénale, qui fait obligation à «toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République», n'a pas été respecté par ce haut fonctionnaire, ancien énarque, Préfet, ancien directeur de cabinet du Premier ministre Cazeneuve, et à coup sûr compétente pour savoir quoi faire de l'article 40.

Le ministre de l’intérieur, Gérard Colomb, a condamné, comme s'il venait de l'apprendre, «sans ambiguïté un acte inadmissible». Et nous a informé avoir saisi l’inspection générale de la police nationale (IGPN). «Le rapport de l’IGPN sera rendu public».

Le ministre nous avait déjà fait le coup. On se souvient qu'il avait condamné, le 12 juillet, "avec la plus grande fermeté" le comportement inadmissible d'un agent qui avait maltraité, déjà des coups de pied alors qu'un homme était par terre, au nouveau Tribunal de Paris. Il s'avère que les violences dataient du 8 juin, c'est à dire plus d'un mois plutôt. C'est le site le site Là-bas.org* qui a révélé l'affaire. Autrement M Collomb n'aurait pas eu besoin de sortir sa "plus grande fermeté".

Un autre proche de l’Élysée et de la République en Marche, un gendarme réserviste, Vincent Crase, est également en action sur la vidéo étudiée par le Monde. On append à cette occasion que ce militaire était «très ponctuellement mobilisé comme d’autres réservistes par le commandement militaire de la présidence de la République».

Il a été aussi sanctionné d'une mise à pied de quinze jours et mis fin à ses extra... On est en droit de s'interroger, qu'est-ce que l’Élysée cache encore comme passe-droits et d'impunités.

Demande le licenciement du chargé de mission, sans doute, mais c'est le système que la présidence Macron est en train d'imposer au pays qui me semble devoir être sanctionné. Pourquoi la Présidence a besoin d'agents de Sécurité hors des rangs de la police ou de la gendarmerie? Pourquoi ces agents de sécurité vont exercer leurs talents d'observateurs (actifs) dans les manifestations publiques? De qui Macron se méfie et qu'est ce que ses services ont besoin de cacher pour ne pas saisir la justice?

Tout avait bien commencé, dimanche à Moscou, longue rencontre dans les vestiaires avec les champions du monde, lundi plein aux as de reconnaissances venues de toutes parts, accueil triomphale à l’Élysée des joueurs et invités, mardi réunion avec les grands patrons pour leur parler de « réussite », mercredi la cachotterie Élyséenne (des violences du 1er mai) dévoilée... et tout ça pour ça?

 

Lien Voir l'original ->