http://www.europalestine.com/: Justice aux ordres

Mot-clefs: Racisme antifascisme
Lieux:

Quand Éric Zémmour tient devant des millions de télespectateurs des propos racistes, violemment islamophobes, l’Etat ne le poursuit pas en justice. L’Etat français engage des poursuites pour discrimination et incitation à la haine raciale, seulement quand les officines israéliennes le lui demandent, y compris quand ces accusations sont aberrantes. Mais il y a heureusement des magistrats auxquels on ne fait pas prendre des vessies pour des lanternes. Éric Zémmour, poursuivi en justice par CAPJPO-EuroPalestine, a été condamné le 22 juin 2017. Il a fait appel de cette condamnation et comparaîtra donc devant la Cour d’Appel à Paris, le 14 mars prochain.

L’écrivain et invité de nombreux plateaux de télévision avait été condamné par la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris pour provocation à la discrimination et incitation à la haine et à la violence. Il a été condamné à payer 5000 euros d’amende, et à l’euro symbolique de dommages et intérêts que nous avions demandé, outre 2000 euros au titre des frais de justice à rembourser à notre association.

Ce raciste récidiviste était poursuivi en justice par CAPJPO-EuroPalestine, représentée par Me Bérenger-Tourné, pour des propos scandaleux contre l’ensemble des musulmans sur le plateau de France 5.

Le 6 septembre 2016 au cours de l’émission C’ à Vous, Eric Zemmour avait notamment déclaré, à propos des musulmans, qu’il fallait « leur donner le choix entre l’Islam et la France ».

Il comparaîtra le mercredi 14 mars à 13 H 30 devant la Cour d’appel de Paris (Pôle 2 – Chambre 7).

Lien Voir l'original ->