http://www.courrierinternational.com/: Russie. Vague de répression contre les homosexuels

Mot-clefs: / genre sexualités
Lieux: russie tchétchénie

[ Russie ]   .      Vague de répression contre les homosexuels en Tchétchénie.


Le journal d'enquête moscovite Novaïa Gazeta affirme que des homosexuels, ou considérés comme tels, sont depuis peu traqués, arrêtés et torturés dans des "prisons secrètes".
Nos services

Selon le journal d'opposition Novaïa Gazeta, les autorités de Tchétchénie auraient lancé, depuis la fin de mars, une vaste opération de répression contre leurs concitoyens homosexuels ou soupçonnés de l'être. Le titre affirme que plus d'une centaine de personnes ont été arrêtées et sont détenues dans des "prisons secrètes" de la république, notamment dans la ville d'Argoun, non loin de Grozny. Trois d'entre elles seraient mortes (le journal affirme connaître leur identité), mais, selon des témoins, il y en aurait beaucoup plus.

D'après les témoignages anonymes recueillis par le journal d'enquête, les détenus seraient torturés : on les contraindrait ainsi à livrer les noms d'autres homosexuels de leur entourage. Parmi les hommes arrêtés se trouvent des membres des instances religieuses de Tchétchénie, y compris des personnalités proches du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, affirme le titre, qui précise qu'"il va sans dire que ces gens n'affichaient d'aucune façon leur orientation sexuelle, cela revenant, en Tchétchénie, à se condamner à mort". Le journal désigne, au nombre des responsables de ces persécutions, Magomed Daoudov, Magomed Daoudov, président du Parlement tchétchène, et Aioub Kataev, chef de la police d'Argoun.

 

Lien Voir l'original ->