http://www.non-fides.fr/: mots de la compagnonne arrêtée pour braquage

Mot-clefs: / prisons centres de rétention
Lieux: espagne

Il y a à peine quelques jours, lorsque nous croyions que la compagnonne arrêtée le 13 avril allait être extradée, la nouvelle de l’Audiencia Nacional nous est arrivée, avec la décision de reporter d’un mois de plus sa remise aux mains de l’État allemand, répondant ainsi à une demande émise par la défense basée sur les démarches de mariage que la compagnonne avait commencé avant sa détention. Juste au moment de connaître cette décision la compagnonne a été transférée à la prison pour femmes de Brieva (Avila), où nous pensions qu’ils voulaient la préparer pour son vol pour l’Allemagne. Depuis là-bas elle nous a fait passer cette lettre dirigée à l’extérieur. Actuellement la compagnonne est de nouveau dans la prison de Soto del Real (à Madrid) en isolement et elle partage la cour avec d’autres prisonnières, au minimum jusqu’au 30 juin, date de fin du report qui doit lui permettre de se marier. En attendant nous lançons un appel à continuer de se solidariser avec elle dans la rue, à montrer notre soutien pour tous ceux qui luttent en prison, et notre plus profond mépris pour ce système qui les garde séquestrés afin de défendre leur ordre misérable.

Lien Voir l'original ->