Bruxelles . indymedia . org / : Le PIR soutient le colonialisme algérien

Mot-clefs: libérations nationales colonialisme
Lieux: algérie france kabylie

Les indigènes de la République, emmenés par la diva médiatique Houria Bouteldja, en sont un exemple flagrant. Titubants dans une contradiction flagrante, entre une allégeance assumée à « l’Algérie et à l’islam » (dixit Bouteldja) et une « douloureuse » présence dans l’hexagone que personne ne les oblige à prolonger (grand écart « olympique »), les indigènes, adossés à l’arabo-islamisme, balaient d’un revers de main toute cause entrant en conflit avec leurs allégeances.

 

Ainsi, les kabyles, peuple qui s’est forgé à travers les siècles, dans la résistance aux différents oppresseurs, et en s’appuyant sur une culture et des traditions millénaires, seraient une « invention du colon français pour diviser les algériens ». Là aussi, la contradiction ne leur fait pas peur. Peu importe que l’Algérie et ses frontières aient été tracées par la France et que la Kabylie, après d’âpres combats contre le colonisateur français, se soit retrouvée enclavée « de fait » dans ce territoire, héritage post colonial. Pour ces falsificateurs de l’Histoire, c’est la Kabylie qui est une création coloniale et non l’Algérie…

 

Les incohérences idéologiques et l’ignorance historique crasse des dirigeants de ce mouvement ne les empêchent pourtant nullement d’avoir accès aux médias hexagonaux. Les plus naïfs diront que la France, masochiste, adore donner la parole à ceux qui la combattent. D’autres, plus subtils, vous diront que les médias français sont conscients de laisser s’exprimer une organisation dont le discours est tellement ridicule qu’il en est, au final, totalement inoffensif. Du moins croient-ils…

 

La logique voudrait que ces « indigènes », qui n’aiment pas la France et ce qu’elle représente, aillent s’établir dans leur véritable patrie. Mais ce serait trop facile. Mais le bon sens et les indigènes de la République s’évitent obstinément. Ils restent donc en France, y insultent ses habitantEs, y pleurnichent dans les médias et fantasment un pays d’origine en qui ils voient toutes les vertus. Sans omettre d’insulter, comme il se doit, le peuple kabyle, peuple frondeur et résistant, qui lui ne se trompe pas de cible… Ce valeureux peuple kabyle, qu’on veut absolument dépersonnaliser par l’arabisation et l’islam…

Lien Voir l'original ->