https://anticons.wordpress.com/: Les amis peu recommandables d'Ikhwan Info

Mot-clefs:
Lieux:
Les collaborateurs de Ikhwan Info : Fiammetta Venner, Caroline Fourest, Antoine Sfeir, Mohamed Sifaoui… Avec une pareille bande, on ne s'étonne pas de la dérive fascisante de ce "média". Penchons-nous sur le cas d'Ornella Guyet : 3. Les non-dits d’Ornella Guyet Les néo-conservateurs et islamophobes sont épargnés Nous avons également pu voir dans d’autres dossiers que les théoriciens de l’islamophobie en lien direct avec le pouvoir étaient systématiquement épargnés par les petites frappes de la galaxie néocons. En toute logique, pas le moindre article sur une des figures de proue du mouvement néoconservateur en France, Pierre-André Taguieff, qui entre autre déclarait : « Oriana Fallaci vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules ». La journaliste militante italienne Oriana Fallaci fut inculpée pour diffamation contre l’islam. Ornella Guyet n’a jamais écrit non plus le moindre petit billet sur l’académicien aux discours racialistes et haineux Alain Finkielkraut. Pourtant n’oublions pas : « Les noirs et les arabes ont la haine de la France » ou « les Antillais vivent de l’assistance de la métropole » ou encore « l’équipe de foot de France est ’black-black-black’, […] elle est devenue la risée de toute l’Europe ». De toute évidence Ornella Guyet n’est pas contre l’islamophobie. De toute évidence Ornella Guyet n’est pas contre l’islamophobie. Hyperactive quand il s’agit d’épingler Mélenchon, Chevènement, et des journalistes de gauche, par exemple François Ruffin et Daniel Mermet, Ornella Guyet est bien moins loquace au sujet d’Eurabia qui sans nul doute représente la véritable théorie du complot selon les critères définis par l’historien américain Richard Hofstadter. Le concept Eurabia est souvent repris par des mouvements d’extrême droite parlant d’une Europe absorbée par le monde arabe. Mais visiblement, la gauche pose beaucoup plus de problèmes à Ornella Guyet que la théorie islamophobe Eurabia. Dernier exemple flagrant et révélateur du courant idéologique auquel appartient Ornella Guyet (Reichstadt, BHL, Fourest) : elle s’acharne sur Hervé Kempf qui est un des plus actifs pourfendeurs de l’oligarchie, mais ne mentionne par Yann Moix. Pourtant si une personnalité médiatisée méritait d’être taxée de « confusionniste » c’est bien Yann Moix. Chroniqueur d’une des émission les plus vues à la télévision, il a tout pour figurer sur le site d’Ornella Guyet : il a côtoyé Dieudonné, et il a préfacé l' »Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme » de Paul-Eric Blanrue. Mais sur confusionnisme.info, vous ne trouverez pas un mot sur Yann Moix, peut-être parce qu’il clame partout qu’il « ne reviendra jamais sur l’admiration qu’il a pour BHL » et « jamais ne dira quelque chose de désagréable sur Bernard ». Oleh-Naz Ornella Guyet lutte contre le fascisme et l’extrême-droite… ah bon ? Si Ornella Guyet se revendique « antifa », nous pouvons facilement constater que son indignation est extrêmement sélective. Ainsi quand le gouvernement ukrainien a intégré pas moins de 6 membres du parti néo-nazi Svoboda, notre antifasciste de service est restée étonnamment silencieuse. Aucune publication sur ce sujet gravissime.
Lien Voir l'original ->