http://etienne-choubard.net/: La lutte antiraciste

Mot-clefs: Genre/sexualités Racisme antifascisme
Lieux:

Houria Bouteldja est dés le départ totalement brouillonne. Discours peu clair sur le racisme d’état.

Vient ensuite Thomas Guénolé qui tape direct dans le vif du sujet en expliquant que certain-e-s antiracistes comme Houria Bouteldja, sont racistes, antisémites et homophobes avec extraits de livres et photos à l’appui.

 

c’est le premier moment qui me plait car il me permet de démontrer une fois de plus qu’au lieu d’interdire à des personnes de s’exprimer, le débat permet de réellement dégonfler les propos du parti des indigènes de la république.

 

La censure ne fait que victimiser alors que le débat peut démonter une posture.

 

Bref zéro pointé pour Houria Bouteldja qui confirme ses propos dignes des brèves de comptoir.

 

La notion chez elle de l’homosexualité est catastrophique et je me demande comment Maboula Samahoro peut avoir envie de défendre cette porte-parole.

 

 

 

Houria Bouteldja se lance dans un monologue et balance cette énormité : »on a le droit de critiquer l'islam mais car il y a un mais..avec un certain égard...mais il faut avoir du respect par rapport à l'islam » au secours ! les caricaturistes anti-cléricaux du 19eme siècle doivent se retourner dans leurs tombes. Respect ou pas, chacun a le droit de dire ce qu'il veut sur l'islam, sur le catholicisme ou sur tout autre sujet, peu importe leurs complexités. Bref, la liberté d'expression, même pour le pire des cons.


Cette femme réussit le tour de force de dire tout et son contraire. En mode pirouette, avec un esprit de combat qui laisse pantois. Personnellement, je pense qu'elle fonce droit dans le mur. Et Maboula Soumahoro semble aussi se perdre dans ces propos. ça ne vole pas haut.

Lien Voir l'original ->