huffington post: Cette gauche qui s'allie aux islamistes

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…) antifascisme religion
Lieux:

Cette gauche qui s'allie aux islamistes méconnait la solidarité


J'apprends avec stupéfaction que le maire communiste de Gennevilliers organise une conférence le 7 janvier prochain à Gennevilliers, date anniversaire de l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo et l'épicerie casher, avec Marwan Muhammad, un "Ni Charlie Ni Paris", un islamiste qui lutte ouvertement contre la laïcité qu'il considère comme un instrument de domination xénophobe.

 

Après les attaques meurtrières de Charlie et de l'épicerie casher, après les attaques de Paris, et alors que ces actes terroristes sont perpétrés au nom de la religion, j'ai cru naïvement qu'on allait réaffirmer notre attachement aux valeurs de la laïcité.

 

Mon désarroi a été immense quand j'ai découvert que la LDH avec qui j'avais mené certains combats s'associe à des initiatives de promotion de l'islam politique en France, adopte le terme islamophobie faisant acte de rupture avec l'universalisme des droits humains.

Certaines personnalités politiques de gauche ont fait le choix de cautionner les islamistes et organisent avec eux des tribunes alors que la lutte pour la laïcité est très risquée pour beaucoup à travers le monde.

 

Une gauche qui s'allie aux islamistes méconnait la solidarité

 

Entre les deux tours des élections régionales, alors que nous étions secouéEs par les résultats qui mettaient en danger notre démocratie, en Ile de France, le collectif Ensemble dont la porte parole Clémentine Autain, seconde sur la liste du candidat PS Claude Bartolonne, relaye l'appel à se rendre à un meeting à Saint-Denis ou sont conviés, les islamistes Tariq Ramadan et l'ex-porte-parole du Collectif contre l'islamophobie en France Marwan.

 

Une certaine gauche persiste à collaborer avec frère Tariq alors même qu'il vient de déclarer que toute tentative de réformer l'Islam est vouée à l'échec, que l'Islam est une Unité indivisible (TR arabic du 7 décembre 2015).

 

Lien Voir l'original ->