[Nantes] Cortège féministe inclusif et intersectionnel

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux: Nantes

le lundi 8 mars 2021 à 16:00

APPEL A MANIFESTER LE 8 MARS 2021, 16H DEPART PLACE ROYALE

156592518_326053485610866_7520669863546735541_o-medium

Aujourd’hui nous sommes en colère. En colère de subir sans cesse ce système patriarcal, raciste, handiphobe, lgbtqiphobe, psychophobe et putophobe qui nous tue. Nous sommes en colère et fatigué.es de voir qu’aucunes statistiques ne change et qu’elles soient toujours vues à la baisse par les pouvoirs publics. Il y a toujours : 94 000 femmes victimes de viols ou de tentatives de viols chaque année en France, 12 pourcent des victimes qui portent plainte, dans 91 pourcent des cas nous connaissons notre agresseur et une femme meurt toujours tous les deux jours sous les coups de son conjoint ou de son ex-conjoint. Comment apprendre à se protéger quand il y a si peu de de centres et d’espaces d’accueil pour les personnes victimes de ces violences ?

Comment apprendre à se protéger quand nous nous retrouvons à porter la charge mentale du suivi de nos agresseurs car les réponses apportées par l’Etat ne sont pas suffisantes ? Ce n’est pas à nous de craindre une probable récidive de leur part. Nos angoisses se sont encore accrues avec cette période pandémique : les TDS sont de plus en plus criminalisé.es, précarisé.es et stigmatisé.es.

Nous réclamons encore et toujours le droit de disposer de nos corps. Nous ne tolérons pas que les femmes handicapées doivent choisir entre leur conjoint.e.s et leur revenu. Nous ne tolérons pas que les femmes qui portent le hijab soient harcelées pour ce choix. Nous ne tolérons pas qu’en 2021 le parcours pour avoir un enfant soit si compliqué. Nous ne tolérons pas que les démarches pour les personnes trangenre et non-binaire soient toujours aussi pénibles. Nous ne tolérons pas que les victimes d’inceste et de pédocriminalité se heurtent à un tabou sociétal qui complexifie encore leur construction. Il est primordial de respecter les évolutions et les décisions de chacun.e.s, qu’il s’agisse de leur corps, de leurs vêtements, de leur travail, de leur orientation sexuelle, de leur religion ou de leur gestion des traumas.

Aujourd’hui, nous réclamons encore et toujours le droit de disposer de l’espace publique. Notre colère est plus que jamais légitime. Toustes ensemble nous sommes fort.e.s, vener et révolutionnaires. C’est pour toutes ces raisons que nous vous appelons à nous rejoindre le 8 mars, place Royale à 16h, pour un départ en manifestation ensuite.

___________________

Le 8 mars qu’est-ce que c’est ?

Le 8 mars trouve son origine dans les luttes des ouvrières et des suffragettes au XXème siècle pour acquérir des meilleures conditions de travail et le droit de vote. Plus d’un siècle après, le 8 mars est toujours inscrit comme journée de lutte pour les droits des femmes MAIS concerne avant tout pour nous, l’accès aux droits pour toutes les personnes sexisées.

Contexte actuel :

Force est de constater que la lutte est loin d’être finie : encore aujourd’hui, les personnes sexisées, les personnes racisées, précaires, en situation de handicap, neuroatypiques ainsi que toutes les personnes sortant de la norme hétéro-patriarcale blanche voient leur droits bafoués.
Dans le climat politique actuel où nous assistons à une suppression de plus en plus forte et violente de nos droits (loi sécurité globale, loi contre le séparatisme, loi de bioéthique (cf PMA pour toustex), droit de manifester attaqué, répression policière légitimée, expulsion des squats et des ZAD…) il est plus que nécessaire de reprendre la rue et de faire entendre nos voix et nos revendications.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes un collectif de collages féministes sur Nantes et ses alentours, avec pour objectif de lutter contre les dominations patriarcales et capitalistes sous toutes leurs formes. Nous condamnons les comportements et propos transphobes, homophobes, putophobes, racistes, islamophobes, antisémites, validistes, grossophobes, psychophobes, agistes, etc. Nous nous battons pour toujours plus d’inclusivité et d’intersectionnalité dans les luttes. Contrairement au féminisme blanc bourgeois qui n’a plus sa place.

PAS DE FEMINISME SANS LES PERSONNES SEXISEES RACISEES !
PAS DE FEMINISME SANS LES QUEER !
PAS DE FEMINISME SANS LES PERSONNES TRANS !
PAS DE FEMINISME SANS LES PERSONNES NON-BINAIRES !
PAS DE FEMINISME SANS LES TDS !

La journée du 8 mars 2021 :

Trop souvent, nos luttes nous sont confisquées et notre parole invisibilisée par des partis politiques, personnalités publiques, élu.e.s.x ou organisations syndicales pour redorer leur image, en ne nous soutenant que dans leur discours et en nous empêchant de nous exprimer pour revendiquer nos droits dans l’espace public. C’est pourquoi nous colleuxses de Nantes appelons à un cortège en mixité choisie (sans mecs cis déso pas déso) le 8 mars à Place Royale. Rendez-vous à 16h00 pour une occupation de l’espace et des prises de parole. Le parcours accessible a toustex comporte des changements de niveaux qui peuvent entraîner une gêne mais de nombreuses pauses seront prévues.

Nous serons aux côtés des meilleur.e.s.x adelphes avec Sapphogang (cortège queer), BLM (cortège afro fem), collectif d'actions féministes Nantes, Collages queer racisés Nantes, Collages engagés Nantes, et la Mare.
Donc ramène ta fraise pour lutter pour une société dans laquelle nous ne sommes pas exclue.e.s.x. Fini l’égalité on veut cramer le patriarcat.