[Nantes] Rassemblement Féministes : Stop à l'islamophobie !

Mot-clefs:
Lieux:

le samedi 19 octobre 2019 à 14:00

Rendez-vous samedi 19 octobre à 14h place du Pont Morand !

72884178_141252663931730_8324192084789559296_n-medium

Soutien à toutes les femmes stigmatisées parce que femmes et voilées !

Vendredi dernier, lors d’une session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul, élu Rassemblement National, a agressé verbalement une femme assise dans le public, accompagnatrice d’une sortie scolaire, la sommant de retirer son voile, au nom de la « laïcité ». Une humiliation publique face à laquelle cette mère est restée très digne, mais qui a aussi atteint les enfants qu’elle accompagnait, parmi lesquels son propre fils.

Ce scandaleux événement n’est qu’une nouvelle manifestation de l’islamophobie ambiante, alors que le gouvernement appelle à dénoncer la "radicalisation des musulmans". En effet, si certains membres du Gouvernement ont critiqué l'attitude de Julien Odoul, c'est plus pour la forme que pour le fond. Quelques jours plus tôt, Castaner évoquait une liste de signaux "faibles" de radicalisation islamique, comme le fait de porter une barbe ou de pratiquer régulièrement la prière...

Cela a aussi été l’occasion pour les médias dominants de rouvrir l’éternel débat sur le voile, entre hommes blancs en costumes, bien évidemment, et sans personne, dans ce chahut, pour rappeler que cette femme n’a commis aucun délit.
Tout cela n'est pas sans lien avec le calendrier politique : alors que le gouvernement Macron multiplie les attaques sociales et contre réformes, telle que la réforme des retraites qui se prépare, alors que les inégalités sont criantes et que la précarité touche de plus en plus de monde et notamment les femmes racisées. Jouer sur l'islamophobie et la xénophobie est à la fois une stratégie politique pour tenter de s'approprier les voix de celles et ceux qui sont touché.es par les inégalités, en divisant la population, et une manière de masquer l'ampleur des attaques en cours.

La violence que subissent les personnes musulmanes, a fortiori les femmes qui portent le voile, qui sont progressivement exclues de l’espace public, est insupportable. L'utilisation de cette stigmatisation comme un écran pour masquer les problèmes qu'elle sous-tend est scandaleuse. Nous ne cesserons de lutter contre ce système sexiste dans lequel les hommes se sentent légitimes de juger la tenue qu'il convient de porter pour les femmes. Nous ne cesserons de contrer ce système raciste, qui stigmatise, humilie les personnes musulmanes. Répondons à la volonté de nous diviser en nous rassemblant et en agissant ensemble !

Commentaires

> il manque un aspect

pas un mot sur les violences qu'exercent les religions ?