[ZAD] Labo fiction autour de "Batir aussi" au Taslu

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Mot-clefs: zad labo-fiction batir
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

le mardi 30 octobre 2018 à 14:00

zad de NDDL - bibliothèque du Taslu, à la Rolandière

Labo fiction autour de "Batir aussi" au TasluRendez vous à la bibliothèque du Taslu,

sur la zad de Notre-Dame-des-Landes,
mardi 30 octobre 2018 à 14h.

Nous avons le plaisir de vous inviter à un atelier labo-fiction, toute l’après midi, avec le collectif d’écriture de "Batir Aussi".

nous commençerons par une présentation de l’univers qui inclut des lectures d’extraits, puis nous ferons différents jeux et formes de discussions collectives. Sur le fond, le but est de partager la pratique de la mise en fiction politique que nous avons expérimenté nous-mêmes, par la discussion, en s’appuyant sur l’imaginaire développé dans "Bâtir Aussi Fragments d’un monde révolutionné". C’est assez dynamique et trippant, ça marche avec des publics très variés, et aussi avec des personnes qui ne se connaissent pas / ont des rapports variés au militantisme.

Il est possible de lire des textes de cet ouvrage en ligne sur le site du collectif https://antemonde.org/textes/

Présentation du collectif

Les ateliers de l’Antémonde sont constitués de personnes engagées dans des luttes anticapitalistes et féministes. Des ateliers de fabrication d’imaginaires enthousiastes et critiques du complexe techno-industriel. Les auteurEs, passionnéEs par la bidouille, recherchent des outils pour subvertir l’état des choses, développer des perspectives révolutionnaires et anti-autoritaires. Iels expérimentent la science-fiction à plusieurs mains pour s’extirper d’un présent verrouillé en puisant dans leurs pratiques de luttes et de vie collective. Ensemble, iels tentent de tirer les fils du présent afin de tendre une toile de futurs possibles, voire souhaitables.

Email Email de contact: letaslu_AT_riseup.net

Commentaires

> on parle enfin de reconstruire toutes les cabane

on parle enfin de reconstruire toutes les cabanes, chouette!

on commence par la masacrée j'imagine, ya pas de raison.
ya pas tellement besoin de sous, de toute façon y'en a plus tant, mais on en a jamais eu besoin pour la plupart...
manquait seulement d'etre un peu consequant par rapport aux engagement du "mouvement"... aller en marche!

> ah

zut j'avais pas lu "fiction"
bon j'ai toujours eu du mal avec la fabrication de l'imaginaire de toute façon

> Bâtir des légendes, ré-écrire l'Histoire avant qu'elle n'arrive

Bâtissons des imaginaires ou des anti-autoritaires (gentils autoritaires?)visualiseraient un futur victorieux sans prises de pouvoirs. La zad est bien l'endroit ou il nous faut bâtir de tels imaginaires, vu que sur place ça marche trop bien comme réalité, avec une victoire récente plutôt fracassante (400 blessé.e.s dont plus grand monde ne se soucie sur place, idem pour les personnes poursuivies, quelques encoffrages, des engagements signés de délation en échange du droit de rester...), en marche vers un avenir radieux et soumis, normalisé, fliqué.
ça peut être drôle en effet comme après midi labo fiction.
Peut-être qu'il y sera distribué des Zadissidenses pour ne pas trop s'éloigner de la réalité, ou juste comme ça pour l'inspiration, au cas ou l'imagination ne serait pas au rendez-vous et qu'on devrait pioché dans le réel. Mais sans doute que non, ça ferait tache dans l'boccage!

> Erratum

pas "après midi labo fiction", mais bien lobo fiction.
On aurait pu imaginé labo friction aussi, mais c'est du passé tout ça...

> taslu ta fiche ?

vouloir un public varié dans un atelier au taslu !
vous n'aurez qu'un atelier entre "amis" même s'ils ne se connaissent pas.
par contre coté imaginaire faites gaffe, ils sont hyper au point, ils ne réécrivent que comme ça les mauvaises troupes !