[Nantes] Finissons-en avec le travail !

Mot-clefs: luttes salariales / précarité exclusion chômage
Lieux: Nantes

le mardi 19 juin 2018 à 19:30

Maison des syndicats, place de la gare de l'État, salle C !

34366332_429739274156269_1197346056451391488_o-medium

Tout le monde célèbre le travail. Le travail est une "valeur" partagée à droite comme à gauche. Quel présidentiable ne se vante pas d'être le candidat du travail ?

Quelques voix timides, de temps à autre, suggèrent qu'on pourrait un peu diminuer le temps de travail, ou penser le travail autrement. Mais difficile d'aller plus loin. Le travail est ce totem auquel on est obligés, quotidiennement, de se soumettre pour vivre.

Venez prendre une bouffée de critique du travail. Non, le travail n'a pas toujours existé. Oui, on doit combattre la valeur travail. Oui, on peut le dépasser (d'ailleurs ça a déjà commencé).

Alors pourquoi, pour quoi, pour qui travaillons-nous ? Quel est ce travail dont on fait parfois une valeur ? Quel est le rapport entre le travail et le capitalisme ? Quand est-il apparu et quels sont les critères qui nous permettront de dire qu'il est dépassé ?

On vous propose une présentation, appuyée sur les réflexions de plusieurs théoriciens et militants critiques du travail, suivie d'une discussion.

#CritiqueDeLaValeur #EnFinirAvecLeTravail #Sortiedeléconomie #Anticapitalisme

Commentaires

> La Wertkritik ou la maspérisation de Droite

La Critique de la Valeur est une secte de profs adeptes du bolchévisme et qui ne s'en cache pas : Jean-Marie Vincent (trotskiste pro-pédophilie) et Eugène Pasukanis (sous-fifre de Lénine et sa dictature) font partie de leurs gourous favoris. La Critique de la Valeur est proche des milieux sionistes, Moishe Postone était pro-Israel.