[ZAD] Concert rock n'roll à la Wardine

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes / culture art
Lieux: Notre-Dame-des-Landes wardine ZAD

le mardi 24 avril 2018 à 21:00

DEBUT DES CONCERTS A 21H PETANTES ET ON FINIRA AVANT MINUIT

La Wardine se trouve le long du chemin de Suez, proche du carrefour de la Saulce. On vous conseille de regarder (imprimer) la carte de la ZAD que voici:

https://zad.nadir.org/spip.php?article4295

Aussi, vous pouvez vérifier les accès routiers et autres infotraflics sur les flash infos ici: 

https://zad.nadir.org/spip.php?rubrique1&lang=fr

Sans oublier d'écouter l'infotraflics sur Radio Klaxonsur 105 ou 107.7, ou encore en streaming:

https://zad.nadir.org/spip.php?rubrique71&lang=fr

N'oubliez pas de venir avec des bottes et une frontale, ainsi que quelques euros pour le concert et pour la mange. Aussi vous pourrez profiter de votre passage pour rejoindre la lutte et nous vous couvrirons de gloire.

Bisous

Concert rock n'roll à la Wardine ce mardi 24 avril à 21h avec bouffe vegan à prix libre pour toustes

PRESQUE MAUDIT [Goat Cheese Métal / Les Cévennes]
https://presquemaudit.bandcamp.com/
Instrumental qui mélange post-hardcore, noise, metal, rock progressif pour créer une espèce de trance assez unique en son genre.

COMPAGNIE KTA [Rock’n Conte / Marseille] 
https://ciekta.bandcamp.com/
La Cie Kta fait des chansons enragées sur du rock garage, du punk, de la noise etc.
Le concert pourrait être présenté ainsi, par cet extrait:

''Nous mort-vivions, prisonnierères de l'histoire des vainqueurs, 
un récit construit sans nous, sans les femmes, sans les enfants, 
sans les étrangerères, sans les insoumis-es, sans les handicapé-es, 
sans les fous ni les folles, avec des pauvres et des esclaves. 

Nous étions sûr-es qu'il fallait de l'argent pour vivre, 
que l'humain était mauvais, qu'il lui fallait des maîtres 
pour le dresser, le surveiller, le punir et le mettre au travail, 
que la valeur d'un homme se calculait à sa puissance, 
sa richesse, sa naissance, la couleur de sa peau 
ou son habileté à la traîtrise... 

Mais derrière l'Histoire officielle, nous avons découvert une autre histoire. 
Une autre Histoire de cette drôle de France.''