[ZAD] Atelier d’écriture "Spinozad partout"

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

le samedi 22 avril 2017 à 14:00

à la Rolandière

Samedi, à 14h, c’est Spinozad partout.

La proposition d’écriture est simple. Écrire le récit d’une journée, sous la forme du journal. Journal de soi, d’un je ou d’un nous, d’un lieu, d’une lutte, d’un monde, d’un moment...

Le moment : maintenant. Avril 2017.

On choisira chacun.e une journée. Par exemple le 21 avril 2017, la veille de l’atelier. Un autre jour, si on préfère. On fera chacun.e le récit de cette journée. Depuis le réveil. Jusqu’au coucher. On dira, au plus simple : ce que l’on vu, entendu, dit, fait, pensé, ressenti.

On fera des enregistrements, aussi, peut-être. Pour dire cette journée. Ou une autre journée. Pour par exemple ne pas l’écrire mais la dire. Et ensuite retranscrire la parole.

Paroles et textes écrits, à égalité.

On se lira les textes qu’on a écrit. Ou on les gardera pour soi. Liberté à chacun.e. On écrira par la parole directe. Peut-être. On pourra publier ce que l’on souhaite de ces textes, si on le souhaite, sur un site dédié : Spinozad partout.

Si on a aimé faire ça ensemble, on recommencera.

Cet atelier, proposé sur la zad de notre dame des landes, est, sera, proposé partout où quiconque veut dire une ou deux ou trois choses et bien plus, de ce qu’il, elle, vit, aime, et désire, de ce que nous vivons, aimons et désirons, et que par conséquent nous sommes prê.t.e.s à défendre. Aujourd’hui.

L’ensemble de ces textes pourrait former un portrait, non arrêté – Spinozad partout – se complétant au fur à mesure des jours, des semaines, des années.

En tête, une phrase de Spinoza : La raison, c’est l’art d’organiser les bonnes rencontres.

ZAD. Toute zone à défendre. ZAD. Toute zone aimable désirable.

Partout. Donc ici.

Le premier atelier aura lieu le 22 avril 2017. Entre 14h et 18h, à la Rolandière.

Celles et ceux qui peuvent venir avec un ordi, n’hésitez pas.

Link_go http://zad.nadir.org/spip.php?article4500