[Nantes] Hommage à Pavlos Fyssas

Mot-clefs: Racisme antifascisme
Lieux: commerce du Nantes place

le vendredi 20 septembre 2013 à 18:30

Place du Commerce, Nantes

7907_471355536295960_541127601_n-medium

A Nantes, ce vendredi 20 septembre à 18h30 : rassemblement Place du Commerce en hommage à Pavlos Fyssas, militant antifasciste Grec tué par les nazis le 17 septembre.

-Faites circuler-

Commentaires

> photo & + de texte

la photo est pas passée. Elle venait d'une page facebook qui a créé un évènement avec plus de détails entre temps : https://www.facebook.com/events/1396331237263617/

> L'appel à manif

L'image a été re-uploadé pour qu'elle apparaisse. Merci à toi de diffuser l'info de facebook ici. Au passage, ce serait bien de se réapproprier des outils sécurisés et maintenus par des militantEs plutôt que des réseaux qui fliquent et enrichissent des actionnaires.
Pour l'image, on avait déjà eu des retours de ce bug, ce sera corrigé quand on saura d'où ça vient exactement.

L'appel :

Le rappeur et militant antifasciste grec Pavlos Fyssas, plus connu sous le nom de Killah P, a été froidement assassiné par un membre du parti néo-nazi Aube Dorée ce mardi. Il a été poignardé au niveau du cœur devant de dizaines des personnes, avec la complicité des forces policières qui ont refusé d’intervenir.

Cet assassinat intervient cinq jours seulement après l’attaque meurtrière d’Aube Dorée contre des militants communistes. Ces événements font partie d'une longue série d'agressions, de ratonnades et d'assassinats d'immigrants et de militants antifascistes.

Dans un pays où le taux de chômage atteint 28%, où la plupart des travailleurs sont au chômage technique, où 20% de la population vit sous le seuil de pauvreté, les néonazis en pleine collaboration avec le gouvernement grec poursuivent une attaque contre « l’ennemi intérieur ». Tout travailleur qui ne
baisse pas la tête devant les attaques du capital, tout immigrant qui essaie gagner sa vie, toute femme qui défend ses droits, toute résistance contre la
politique gouvernementale est qualifiée « d’ennemi intérieur ».

L'Aube Dorée est devenu l’amortisseur parfait de la colère populaire née du désastre
humanitaire provoqué par le gouvernement et la Troïka.

En France aussi l'extrême droite profite du contexte social et économique pour désigner des boucs émissaires et détourner la colère des classes populaires des injustices du capitalisme.

Le gang d’assassins a « bien » choisi les dates des attaques. Au moment où les enseignants menacés de licenciement descendent dans la rue, avec une
participation à la grève qui monte à 90%, au moment où les travailleurs d’autres secteurs rejoignent les enseignants en lutte, les néonazis jouent le seul rôle qu’ils connaissent depuis 70 ans : celui de l’écrasement de chaque voix libre.
La mort de Pavlos Fyssas ne doit pas rester vaine.

Elle rend plus nécessaire encore la lutte antifasciste et la lutte des travailleurs contre le gouvernement, la Troïka et l’Aube Dorée, le bras dur du capitalisme.
Les meurtres de Clément Méric et Pavlos Fyssas doivent être les derniers des criminels fascistes et néonazis.