[Nantes] Non au retour des veilleurs !

Mot-clefs: Genre/sexualités -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux: Nantes

le mercredi 28 août 2013 à 19:00

NANTES

Non au retour des veilleurs !

ToutEs à Nantes

le 28 août 2013

 

La marche des veilleurs homo/lesbophobes prévoit de s'arrêter à Nantes le 28 août 2013. Ne leur laissons pas l'espace !

Après de longs mois pendant lesquels nous avons subi les prises de position homo/lesbo-phobes de la part des opposants au mariages pour toutEs, le groupe des veilleurs homo/lesbo-phobes organise une marche vers Paris et prévoit de faire une étape le 28 août 2013 à Nantes afin d'organiser une veillée puante, cours des 50 otages, dans la soirée.

Même s'ils ne mettent plus en avant leur opposition à l'égalité des droits entre homosexuels, lesbiennes et hétéros, ce mouvement continue de propager une idéologie dangereuse, cachée derrière le prétexte de « réflexions philosophiques ». Ces partisans de l'ordre moral, qui peinent à cacher leurs nombreux liens avec l'extrême-droite, déguisent à présent leurs intentions en se présentant comme un mouvement de « résistance ». En effet, les veilleurs ont entrepris une campagne de récupération des luttes en cours (l'écologie, les luttes ouvrières, etc ...).

Nous refusons toute forme de fascisme, de discriminations et de récupération. Il n'y a pas de convergence possible avec des porteurs d'idées nationalistes et réactionnaires !

Nous voulons signifier aux veilleurs homo/lesbo-phobes qu'ils ne sont pas les bienvenus, ni ici, ni ailleurs !

 

Mercredi 28 août 2013 – Place du Bouffay

rassemblement à 19h

(l'horaire est susceptible de changer)

Soyez attentifs !

Pièces jointes

Report Appel

Commentaires

> Changement d'horaire

Attention ! L'heure du rassemblement a changé.

Rendez-vous à 20h place du Bouffay le mercredi 28 août 2013

Soyons nombreux.e.s

> Commentaires cachés

Des commentaires pro-veilleurs ont été cachés.

Sur Indymedia on lutte pour l'émancipation : entre autres la possibilité pour tous d'accéder au mariage si l'on le désire et d'avoir des enfants peu importe qu'on soit hétéro, homo, trans,...

La lutte contre l'aéroport et son monde ne peut bien entendu pas être récupérer par un mouvement niant des droits égaux pour tous, qui de plus est composé pour certainEs, d'individuEs issus ou proches de l'extrêmes droites.

Et non toutes les idées n'ont pas fenêtre sur cour ici, vous avez vos sites c'est très bien mais pas moyens de défendre vos arguments ici, on est pas là pour ça !

> merci

Ah le monde calfeutré du catho pacifique où tout se résoud par la discussion polie et le dialogue avisé... comme si la violence symbolique - que les gays se sont prise en plein dans la gueule ces derniers temps - n'existait pas. Dommage pour les trolls réacs que le concept de terre de mission soit devenu un peu désuet, aujourd'hui le païen mord le missionnaire. En espérant qu'il se passera la même chose ce soir à Nantes, merci du fond du coeur aux boxeurs bretons.

> commentaire caché

Un commentaire a été caché, on peut venir lutter contre les veilleurs, mais on évite pour ça de publier un commentaire viriliste à la con bourré d'insultes homophobes et lesbophobes.

> hier soir à Nantes...

... avez-vous remarqué de quel côté des CRS était la violence?
pourquoi vouloir à tout prix opposer les 2 combats? On peut être contre cet aéroport et aussi contre la dénaturation du mariage. Ce sont 2 chose différentes.

Rendez-vous bien compte que sous couvert d' "égalité des droits", vous cautionnez ce que vous refusez dans votre combat (louable par ailleurs)pour la ZAD: le libéralisme. Libéralisme dans la conception des enfants, dans leur fabrication (PMA, GPA), dans la déconstruction des fondements de toute société humaine(idéologie du gender).

en vous opposant aux veilleurs, vous ne rendez pas service aux personnes homosexuelles, mais aux franc-Maçons qui ont pondu cette loi sciemment pour détruire la famille (12 FM dans le gvt Ayrault).

Pierre Simon (ancien du GODF) le disait déjà dans un livre disparu de la vente ("de la vie avant toute chose"): pour controler une société, il faut détruire la famille.

navré que vous fassiez votre cette idéologie. Jusqu'à présent ma sympathie vous était acquise pour la ZAD, maintenant c'est game over pour moi;

avec toute ma considération
Eric
(Pas de calais)

> Réponse à Eric

Merci à Eric pour son commentaire qui mélange tout et surtout propage des idées bien nauséabondes.

Pour la violence, elle était surtout du côté de l'état, qui protègeait des veilleurs homophobes avec une armada d'hétéroflics sur armés. Et puis elle est surtout du côté de l'hétéropatriarcat qui contraint chacun-e à l'hétérosexualité et réprime tout ce qui n'est pas du sexe pénétratif entre un homme et une femme.

Je passe sur l'amalgame entre la ZAD et la manif d'hier, tout simplement incompréhensible pour moi.

"Rendez-vous bien compte que sous couvert d' "égalité des droits", vous cautionnez ce que vous refusez dans votre combat (louable par ailleurs)pour la ZAD: le libéralisme. Libéralisme dans la conception des enfants, dans leur fabrication (PMA, GPA), dans la déconstruction des fondements de toute société humaine(idéologie du gender)."

Ah làlà, heureusement qu'ils sont là ces gentils paternalistes pour nous expliquer qu'on se trompe de combat, et que, jeunes féministes aveuglées par l'idéologie du gender, nous cautionnons le libéralisme, la fabrication de bébés à la chaîne, et l'exploitation des êtres humains. Le lobby du gender aurait-il infiltré même la ZAD ? (musique dramatique)

Les expression "dénaturer le mariage" et "déconstruction des fondements de la société" en disent long sur le bord politique de notre ami Eric... qui a l'air de croire à la théorie du complot vu l'allusion aux francs maçons. Les francs maçons, c'est pourtant une orga pas très gay friendly d'après les dernières informations, mais qui sait, avec le lobby LGBT et l'idéologie du gender on n'est plus sûr-es de rien).

Et du coup, à cause de quelques zadistEs descenduEs à Nantes et à Couëron pour défendre le droit de chacun-e à vivre sa sexualité en toute liberté, c'est la ZAD toute entière qui perd le soutien de ce fameux Eric. Mais est-ce une mauvaise chose ?

> merci Alegria de votr répons erapide

et ravi de pouvoir discuter sereinement

primo : je n'ai pas de bord politique, encarté nulle part et bien décidé à continuer de voter blanc à toute élection non locale (sinon, en local, c'est "Objecteur de Croissance" qui obtient mon suffrage. Cela ne m'empêche pas d'avoir des convictions concernant la famille et le « vivre en société ».

Ceci pour dire qu’il ne faut pas tomber dans l’excès verbal des étiquettes politiques qui ne cherchent qu’à dénigrer la parole de l’interlocuteur et ne rendent pas meilleur celui qui jette l’anathème.

Deuxio : j’ai participé à plusieurs manifs et veillées récemment (Lille, Angers) et heureusement que les CRS étaient là, sinon des Antifas (c’est ainsi qu’ils se présentaient) auraient volontiers lynché 2 ou 3 d’entre nous, et c’est pas des blagues, hélas !

Tertio : effectivement les FM ne sont pas forcément très « gay friendly », honnêtement je ne crois pas : en effet, s’ils l’étaient ils ne se serviraient pas des personnes homosexuelles pour faire passer en force des lois décidées de longue date en souterrainet diont l’objectif est beaucoup plus lointain qu’un simple passage devant m’sieur l’maire. Complot ? Pas complot ? M’en fous : je constate.

Maintenant, je fais bien la différence entre les 2 combats : Zadistes et pro-mariage gay : mais alors pourquoi en faire la promo sur votre site ? C’est bien vous qui mélangez les 2 sujets. J’en veux pour argument que j’échange en Twitter avec 1 ZadistE favorable aux veilleurs et déçue par cet appel à la contre manif’. Ok, c’est 1 seule personne, pas représentatif, mais je suis nouveau sur twitter et donc très peu d’abonnés.

Ceci dit, je vous maintiens mon soutien contre cet aéroport à NDDL(que vous le vouliez ou non), contrairement à ce que j’ai pu écrire précédemment, sous le coup de la déception.

Merci aussi de ne pas avoir retiré mon post, et ainsi de respecter les expressions de chacun. Tout le monde n’en fait pas autant.

Au plaisir
Eric

PS : est-il possible, si vous me répondez encore, de me parler directement et non pas par des « notre ami Eric », « ce fameur Eric », … Je suis ravi d’être digne d’être « votre ami », mais me parler directement (« vous », « tu » ) cela me permettra de sentir un respect pour ma personne et je ne doute pas une seconde que vous sachiez respecter vos contradicteurs.