[Nantes] Contre l'aéroport et son monde vert... Kaki : rass. contre le forum des droits de l'homme

Mot-clefs: Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Lieux: Carquefou Nantes ZAD

le mercredi 22 mai 2013 à 17:00

Le 5e Forum mondial des droits de l'Homme débutera à Nantes le 22 mai prochain jusqu'au 26.

Il nous a paru important d'aller dénoncer le cynisme et l'hypocrisie de ce volet de l'opération de com' baptisée "Nantes Capitale Verte 2013", dont l'aéroport HQE n'est qu'un maillon, symptome du monde contre lequel on lutte.
Contre l'aéroport et son monde vert... Kaki.

Nantes est à la page, « attractive ». « Démocratie renforcée », « citoyenneté pour tous » et une ville « renversée par l'art », autant de slogans lancés comme des arguments marketing pour vendre la métropole aux nouvelles « classes créatives » (entendez membres des professions intellectuelles dites supérieures, chercheurs, cadres d'entreprises, managers, artistes huppés, etc...).
Un forum mondial des droits de l'homme s'inclut à merveille dans la gigantesque opération de promotion de la ville baptisée « Nantes capitale verte 2013 ».

Pourtant, ce qui semble se développer durablement c'est plutôt le cynisme et l'hypocrisie de nos dirigeant-e-s qui fanfaronnent et s'étendent sur leur intérêt « pour un monde plus humain et plus juste ».
On voit une nouvelle fois que le capitalisme et l'oligarchie s'accommodent très bien de discours, même les plus « éthiques », même les plus « engagés »... Tant que ces discussions et débats se déroulent dans le cadre dépolitisé d'un forum où l'on peut inviter autant Total que Véolia et faire semblant de ne pas voir en quoi ces firmes ont besoin de ces moments pour construire une façade respectable et ainsi mieux perpétuer l'essentiel : les profits issue de l'exploitation des ressources et des populations du tiers-monde et d'ailleurs.

Comment comprendre autrement la venue de GDF SUEZ (représenté par son directeur de l'engagement sociétal) à un débat sur un « développement plus humain, plus juste » alors que le projet de construction du barrage hydroélectrique de Belo Monte (financé par la firme française) au Brésil menace en ce moment même de détruire le cadre de vie d'environ 40 000 indiens d'Amazonie ?

Comment osent-ils le titre « développement durable/droits de l'homme : même combat ? » quand ce sont les mêmes qui envoient alternativement l'armée, les gendarmes mobiles ou les CRS matraquer, gazer, mutiler les opposant-e-s à leur aéroport H.Q.E1 ? Quand ils tentent d'enterrer la lutte sous le poids de la répression d'une main et prétendent dialoguer de l'autre ?

Comment ne pas voir la langue de bois quand ce sont les mêmes qui expulsent les Roms tous les 3 mois et travaillent leur vitrine socialiste le lendemain avec un débat intitulé « heureusement différents, vivre avec l'autre ? »

Comment les mêmes dirigeants peuvent-ils disserter « d'habitats, excluants ou innovants », quand on expulse à tour de bras, du collectif « un toit pour tou-te-s jusqu'aux cabanes de Notre dame des landes en passant par les roms et des dizaines de précaires en galère ?

Comment peut-on parler sans rire de « l'Europe, territoire de libertés » quand les cadavres des clandestins s'entassent aux frontières de celle-ci, que les puces RFID s'immiscent de plus en plus dans nos vies, promues par nos élus, qu'à peine construite, la nouvelle prison de Carquefou est déjà en surpopulation, etc ?

Comment ne pas voir l'imposture lorsqu'on nous invite à nous concentrer sur la situation des droits de l'homme au Mali, où ces mêmes droits de l'homme viennent de justifier encore une fois une guerre impérialiste qui ne dit pas son nom ?

Bref, la liste pourrait s'étirer encore longuement.

Il semblerait que l'on puisse tout dire tant que le pouvoir des affairistes, des technocrates et autres experts et des politiciens qui nous gouvernent ne sont pas remis en question.

Ce forum mondial des droits de l'homme est pour nous à peu près aussi crédible qu'un aéroport haute qualité environnementale, nous ne sommes pas dupes !

Rassemblons nousà 17h00 le 22 mai à l'arrêt de bus "Cité des congrès" pour aller au forum des droits de l'homme.

RDV co-voiturage à partir de la ZAD à 15h30 à la buvette du carrefour de la saulce.

Venez nombreu-x/ses !