[Nantes] Gay Pride / contre le rassemblement du Renouveau Français

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux: Nantes

le samedi 2 juin 2012 à 13:30

Ce samedi à 14h, place Royale, Gay Pride 2012 à Nantes.
Et rassemblement du Renouveau français à deux pas de là, devant l'église St-Nicolas...

Renouveaufranais-medium
Pas de titre pour 11778

Samedi 2 juin, le Renouveau français (nationaliste catho) tentera de perturber le déroulement de la Gay Pride à Nantes.
Un appel sur leur site, sous forme d'une affiche titrée "Homofolie, ça suffit ! Non à la Gay Pride !" invite les "défenseurs de la famille et de l'ordre naturel" à se retrouver à 14h devant l'église St-Nicolas - soit à la même heure, et à deux pas de la place Royale / du Peuple, lieu de départ de la marche des fiertés...

Il est temps de signifier à l’extrême droite que la rue ne lui appartient pas !
RDV antifasciste dès 13h30, aux alentours de la place du Commerce.
Fachos et homophobes, hors de nos rues !

Commentaires

> sos tout pourris de la partie

d'autant plus que sos tout pourris sera peut être là

à en croire le site national il y a une manif à Paris samedi 2 Juin.

(http://www.sos-tout-petits.org/)

> RF = Raclure Fasciste

Outre sa section fantomatique de Nantes, le RF a décidé de rameuter ses troupes pour grossir les rangs : des trouduc' de Vannes, Angers, Bordeaux et Paris ont prévu de venir ... On pourra également sans doute compter sur certains de nos "amis" identitaires et néo-nazis (avec par exemple 3ème voie, implantée en Vendée).

Pour la troisième année consécutive à Nantes, le RF organise publiquement un rassemblement pour s'opposer à la manifestation revendicative pour les droits LGBT. Certes, c'est sa seule apparition publique de l'année (et c'est déjà une de trop), mais il serait peut-être temps que les antifascistes locaux se décident enfin à se coordonner pour organiser efficacement la riposte contre ce genre de parasites.

Rendez-vous Samedi, donc.

> RF = Résidus Fantomatiques

Seulement une quinzaine de fachos ont fait le déplacement samedi, dont certain-es qu'on avait déjà pu apercevoir à la dernière réunion publique du FN à la Manufacture. Eric Sellenet, petit chef local du RF, était bien sûr de la partie ce samedi.

Peu fiers de leur minable attroupement, la plupart ont préféré se terrer dans l'église ou rester bien sagement aux côtés des nombreux flicaillons déployés pour leur protection. Ils étaient ainsi invisibles tout au long de la manifestation.

Par ailleurs, un cortège festif et revendicatif, organisé par les DurEs à Queer, était très sympathique, bien loin des préoccupations soc'-dem' et/ou consuméristes portées par une autre partie de la manifestation.

Certes, on peut se réjouir de cet échec, mais il serait imprudent de crier victoire trop vite, d'autant plus que la mobilisation antifasciste fut loin d'être à la hauteur et même plutôt chaotique (les organisateurs du rassemblement antifa ont par exemple préféré partir avant 13h30 ... merci pour les personnes arrivées à l'heure ou peu après).