[Nantes] Grande braderie des établissements d’informations

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux: Nantes

le mardi 27 janvier 2009 à 01:00

Les établissements d’information du MFPF (Mouvement Français pour le Planning Famillial) menacés !

Braderie des services publics ! Liquidation des associations !
C’est, un puis deux, puis de nombreux établissements d’information du MFPF qui se voient notifier depuis fin 2008, la suppression du paiement des heures d’information sur la planification famililale, réalisées ou prévues : activité de 30% des plannings en France.

Le projet de loi de finances diminue de 42 % pour 2009 (passant de 2,5 M d’euros à 1,5 M d’euros) et de 100% en 2010 le montant des actions déconcentrées sur le conseil conjugal et familial.

L’Etat programme ainsi de façon unilatérale la disparition de la mission d’état relevant du titre I de la loi Neuwirth (décembre 1967) : l’exigence et la garantie de l’éducation à la sexualité pour tous et toutes, du droit des personnes à une information sur les droits sexuels …..

Les associations de planning familial en sont la cheville ouvrière.

Né sous le nom de Maternité heureuse le 8 mars 1956, le mouvement devenu Planning familial MFPF en 1960 a accompagné les femmes dans leur longue lutte pour l’autorisation de la contraception (1967), la dépénalisation de l’avortement (loi Veil 1975), puis pour le respect du droit à l’IVG et pour une contraception choisie et accessible pour toutes aujourd’hui en France.

En 2007, plus de 450000 femmes, jeunes, souvent démuni-es ou en situation difficile ont eu recours au Planning, en quête d’informations sur la contraception, la vie amoureuse, la sexualité, les relations conjugales …

L’augmentation de la fréquence de 23% du nombre de personnes qui se sont déplacées dans les centres par rapport à l’année précédente n’a pas convaincu les pouvoirs publics et le gouvernement du besoin et de la nécessité de soutenir leur action et leur existence : c’est la disparition annoncée d’un tiers de nos associations.

Et ce, au moment où débute la troisième année de la campagne nationale contraception dont l’objectif affiché était de réduire les obstacles d’accès à la contraception !

Dans toute la France, les centres du MFPF se mobilisent pour expliquer l’enjeu de cette attaque : les premières victimes en sont les femmes pour lesquelles il n’est plus question de leurs droits dans les politiques publiques.

Nous devons prendre conscience du retour de bâton qui est en cours dans une situation économique et sociale où l’on sauve les banques à coup de milliards en méprisant les besoins sociaux les plus fondamentaux : information, éducation, logement, santé …..

Car c’est la situation de l’ensemble des associations du secteur social et sanitaire qui est en danger aujourd’hui, et qui demande la mobilisation de toutes et tous.

Dans les Pays de La Loire, comme dans toute la France, le MFPF se mobilise le mardi 27 janvier.

A Nantes, nous vous invitons ce jour là à la «grande braderie des établissements d’informations» qui se tiendra Place du Change à partir de 14h30.