limagrain harcéle des amis et amies de luttes anti ogm

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Limagrain Monsanto assassins de la planéte et des générations futures

les nécros sciences leurs diktats et oukazes ca suffit

Lettre d'une citoyenne Faucheuse Volontaire condamnée et menacée de saisie par Limagrain

Ce sont bien les multinationales et le pouvoir seul de l'argent qui mènent le monde.Quel est le pouvoir réel du politique là-dedans et à quoi se réduit la loi

Lorsque légalité et légitimité sont à ce point déconnectés, à quoi se réduit la justice

Limagrain et sa filiale Méristem décident de cultiver du maïs transgénique dans le Puy de Dôme en 2005 pour le motif, " ô combien noble " de soulager les enfants malades : après s'être informés à des sources objectives, Région et Maire émettent un avis défavorable, 80% de la population y est défavorable.

rapellons que pour les recherches de produits médicamenteux la loi indique que cela doit toujours se faires dans des endroits confinés voire en chambre stérile

Ces essais se font et je suis condamnée pour fauchage. (Septembre 2005 à Clermont-Ferrand)

Ces essais étaient illégaux : le tribunal administratif annule les autorisations un an après.

La lipase gastrique, estdangereuse pour la santé de ceux qui n'en ont pas besoin

Aujourd'hui, Limagrain vient saisir mes meubles : je paye son " réjudice moral '

On croit rêver Le préjudice moral de Limagrain

Préjudice pour la démocratie qui ne fonctionne pas, préjudice pour la population qui n'en veut pas et qui mangera peut-être de la lipase sans le savoir. Préjudice pour la santé publique. Préjudice pour les citoyens que nous sommes et qui comme les victimes de l'amiante et du sang contaminé s'amasseront dans les tribunaux sans que jamais les vrais responsables (les groupes financiers) soit incriminés. Préjudice pour moi et mes enfants plus tard. Préjudice pour tous ceux qui étranglés par la logique des brevets alimenteront la pompe à fric que sont Limagrain ou Monsanto.

Et bien NON la loi reconnaît le préjudice de LIMAGRAIN, ce truc sans visage dont le seul objectif est de concurrencer Monsanto qui, après avoir déversé son agent orange sur le Vietnam a refilé son coton BT qui a endetté les paysans dans le Maharashtra d'une manière si éhontée qu'il a amené la plus belle récolte de suicides, ces mêmes champs de coton qui ont tué des milliers de moutons qui ont simplement voulu brouter après cette fameuse récolte de coton Bt, qui répand son riz transgénique au potentiel allergène

y compris pour l'homme puisque des agriculteurs qui travaillaient dans ces champs de coton transgéniques " Bt " on subis de graves problémes d'allergies et de santé

Mais c'est LIMAGRAIN qui se foute des génerations futures mais pas de ses profits qui " souffre "et à qui je dois refiler mes fauteuils pour qu'ils soient vendus afin de payer son préjudice moral.

Et la loi là-dedans : elle vient me dire que tout cela est bien légal.

La loi soit disant garant de l'intérêt général : il ne faut pas s'étonner de la désespérance qui en envahit plus d'un, la désespérance qui conduit à la violence ou celle qui conduit à se chercher un coin à l'abri de tous et de tout et qui nous mène à l'indifférence.

J'ai choisi une autre voie, celle de lutter quand même, parce que j'ai mis des enfants dans ce monde, parce que j'ai connu parfois le meilleur de l'humanité et parce que c'est gai et vivant de se battre quand même. »

Monique Burnichon " les 15 de Nonette "

le 22 septembre 2006

Les Faucheurs volontaires s'élèvent contre les saisies des biens des militant.es

Publié samedi 23 septembre 2006 http://rebellyon.info/article2567.html

Communiqué de presse du 21 septembre 2006 des Faucheurs Volontaires

suite au commandement aux fins de saisie vente adressée à Monique Burnichon, par la multinationale semencière Limagrain.

Suite au fauchage d'une parcelle de maïs transgénique le 27 août 2005 à Nonette (63) le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand a condamné solidairement, le 4 novembre, 12 Faucheurs Volontaires à 1 mois de prison avec sursis et près de 17 000 € de dommages et intérêts en faveur de Limagrain et Méristem (filiale de Limagrain). 300 personnes se sont déclarées co-responsables dont 78 comparants volontaires.

Dans un contexte de répression lourde (comparutions immédiates, gardes à vue prolongées, fichages génétiques, etc) et ne sentant pas la justice encore prête, "les 15 de Nonette" avaient décidé de ne pas exercer leur droit de faire appel.

Aujourd'hui, Monique Burnichon reçoit seule, un commandement aux fins de saisie vente.

Or, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, par jugement du 4 mai 2006 a prononcé l'annulation des autorisations d'essais de cultures d'OGM médicamenteux menés dans le Puy-de-Dôme en 2005 par la société Meristem Therapeutics, (décision donc à postériori).

Le tribunal a retenu les conclusions du Commissaire du gouvernement qui avait, à l'audience du 20 avril, dénoncé l'absence d'information du public. Le commissaire du gouvernement lors de l'audience du 20 avril déclarait notamment " avant de projeter des centaines d'hectares d'OGM "thérapeutiques, le moindre serait de présenter l'impossibilité de procédés alternatifs. Or, cette entreprise s'est toujours montrée soucieuse de produire, plutôt que des médicaments, des molécules avec des OGM de plein champ. Nous lui renouvelons notre appel à les produire en incubateurs confinés .

Monique Burnichon partage l'avis du Commissaire du Gouvernement et demande que la loi joue son rôle et garantisse l'intérêt général.

Elle tient à déclarer, que bien que la justice continue à isoler des individus (ignorance des comparants volontaires ) en niant la portée collective d'un mouvement citoyen, elle continue quant à elle à articuler son action et sa réponse au sein du collectif de citoyens, les Faucheurs Volontaires. Les citoyens ont droit à ce que les États prennent des mesures pour protéger le droit à un environnement sain, droit inscrit dans la Convention européenne des droits de l'homme.

Aujourd'hui la Société Biogemma mandate également des huissiers à fin de saisie chez Gilles Lemaire(ancien secrétaire national des Verts).

Le collectif des Faucheurs Volontaires dénonce fermement cette stratégie commune des grands semenciers qui aujourd'hui agissent de concert pour réduire au silence ceux, qui par leur action désintéressée demandent que soit appliqué le principe de précaution face aux dangers d'une dissémination incontrôlée, irréversible et aujourd'hui avérée des OGM dans notre environnement.

Les Faucheurs Volontaires réclament aujourd'hui un moratoire sur ces cultures transgéniques en plein champ afin qu'un débat public autorise enfin la démocratie.

Le Collectif des Faucheurs Volontaires 69-42

http://rebellyon.info/article2568.html /

ET PENDANT CE TEMPS LA LES MEDIAS OFFICIELS FRANCAIS N'ONT TOUJOURS PAS PARLE DES CENTAINE DE MOUTONS MORTS EN INDE ET EN NOUVELLE ZELANDE POUR AVOIR PATURES DANS DES CHANPS DE COTON " BT " TRANSGENIQUES MADE IN MONSANTO LIMAGRAIN MERISTEM

MONSANTO LIMAGRAIN MERISTEM ASSASSINS DE LA PLANETE ET DES GENERATIONS FUTURES

MEDIAS FRANCAIS ET " JUSTICE " DE CLASSE COMPLICES