segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Mot-clefs: Archives
Lieux:

voir http://limousin-poitou-charentes.france3.fr/info/22105857-fr.php
un site zarbi a mis la scène en lien commercial
ce qui m'inquiète un poil
Les fraises de la colère
Vendredi 16, j'entartai notre présidente de région et candidate PS à la présidence de la République Ségolène Royal.
Cet acte je tiens à le préciser de manière anecdotique a été spontané même si les raisons qui m ont conduit à l'accomplir sont profondes et persistent en dépis de ses répercussions fort peu heureuses.
Tout d'abord je tiens à dire que je compte jusqu'à présent néanmoins parmi l'électorat socialiste, ce qui m'a conduit en l'occurence à voter pour la dame au deuxième tour des régionales, après avoir combattu Raffarin -on s'en doute.
Le fraisier doit etre compris comme un complément de bulletin de vote, un retour ou une précision, il a ainsi je le souhaite rafraichi la figure sévère de la nouvelle tenante du "famille, ordre, sécurité et Tony Blair" .
Comme beaucoup semble t'il je vote (et voterai qui sait ? "socialiste" aux prochaines élections) la mort dans l'âme (comme il a été question de voter Chirac aux dernières présidentielles, pour éviter le pire en somme).
Voici comment la réalité politicienne m'apparait : nous avons une vraie droite à la cohérence historique et de propos, parfois brutale et choquante et "qui s'assume". L'extreme droite est relativement semblable pour ce qui est de joindre les actes et les propos à sa situation dans l'échiquier politique. En revanche nous avons des socialistes, des communistes (et/ou révolutionnaires) qui n'en sont pas ...
Complexée, sourde, hypocrite et démagogue dans sa globalité, la gauche plurielle est portée par un électorat qui tend à sombrer dans la déprime et la désillusion . Et je suis de cet électorat désabusé qui prend aux mots le slogan de "démocratie participative".
L'entartage est à ce titre une opération qui demande des comptes à la caste politicienne et la désacralise ou s'efforce d'etre perçu comme tel.
On m'a vilipendé, brutalisé et enfin enfermé une vingtaine d'heures durant en faignant de nier cela ... et en ramenant cette expression citoyenne symbolique et humouristique à de la "lâcheté", une "agression", et autres masques mensongers et arrogants (peut etre est-ce là aussi que tombent les masques).
J'adresse pour conclure le message suivant à la gauche plurielle que Ségolène Royal représente le plus dans sa tartufferie :
Fiez vous à votre orgueuil, continuez à stigmatiser les "gauchistes", "radicaux", "casseurs", "banlieusards", "inadaptés", ,"anarchistes", "minorités", "marginaux", et autres "populistes" (qui sont pourtant votre "peuple" lorsqu'il s'agit de secouer le trone des Juppé, Raffarin et autres de Villepin) le retour de tarte à la crème n'en sera que plus abondant, ou bien oubliez votre caviar, vos mondanités et vos écharpes tricolores hiératiques, alors, tendez l'oreille (ce que la moindre décence eut exigée suite au dernier référendum) vous verrez que la déchéance n'est pas inexorable en ces temps de "tout sécuritaire", "immigration choisie", et précarisation globale. Nombreux encore sont les crédules qui comme moi sont capables par pragmatisme de vous suivre mais déja nombreux aussi sont celles et ceux qui ne jouent plus le jeu et pour ainsi dire "c'est bien fait" !
A mes concitoyennes et concitoyens habité.e.s par un sentiment analogue j'adresse une solidarité sans faille dans le terrorisme patissier.
Et dédicace à Noel Godin que je ne connais pas.

Jonathan Joly, le 17 juin 2006 à la Rochelle.

Ps : 13 euro c'est la somme que m'a couté le fraisier colérique, et qui correspond à un salaire journalier en tant qu'agent d'interclasse dans la cité "socialiste" prostituée.

Pièces jointes

Report Pas de titre pour 5989

Commentaire(s)

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Plus facile d'entarter Ségolène Royal que Sarkozy..Plus facile de l'entarter que d'aller lui porter la contradiction..

Quand à l'analyse politique qui sous-tend tout celà, c'est le niveau zéro, évidemment. Ce Jonathan en est encore à feindre de découvrir la caractère de classe de la social-démocratie. Fausse naïveté pour masquer une vraie lâcheté.

D'une manière générale, l'entartage, avec cette volonté sordide d'humilier qu'il y a derrière, ça ne me fait pas rire. C'est un acte nul.

jean-christian savoye

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Jean-Christian rabas-joie !

La nouvelle, reprise par France Info le samedi matin, m'a bien fait rire et je ne suis surement pas le seul

Bravo à Jonathan et vive le terrorisme patissier !

des fraisiers sur les rosiers !

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

ET encore, lui envoyer une tarte a la creme après la politique ignoble qu'elle laisse entrevoir, est bien pacifiste...

Malgrès le comique de cet acte "terroriste", je pense qu'il est nutile de passer une nuit en garde a vue pour avoir essayé d'humilier un "puissant".

Je pense que malgrés la volonté du peuple de gache de battre la droite en 2007 en votant pour le PS (ce qui n'est sans doute pas la solution appropriée), Ségolène Royal et son Parti "Socialiste" va réussir a se discréditer d'elle même avant les élections (trop prétentieuse, trop a droite, trop inexpérimentée, trop...)

Cela ne serait pas d'une augure très joyeuse non plus (second tour sarko vs le pen )

Quel bel avenir!

Esperont tout de même la candidature de Bové sur une ligne anticapitaliste et altermondialiste réelle

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Au dénommé Ludo et à quelques autres :

Le terrorisme pâtissier, il est comme tous les terrorismes, il reste sans contenu. N'importe qui peut en user, pour faire rire les imbéciles, et entamer une campagne de discrédit. Cette tarte, à qui profite-t-elle, en fin de compte ? Je vous laisse deviner...

jean-christian savoye

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

JC, pour continuer à agiter le spectre de l'extrême droite, même comme tu le fais (c'est-à-dire avec des sous-entendus), c'est que tu fais parti de ces gens qui n'ont toujours pas appris de ce qui s'est passé aux dernières élections. Et je parierai même que tu continues à penser qu'il FALLAIT voter Chichi... me trompe je ?

Et c'est pas vrai qu'il est plus facile d'entarter cette imbécile que d'argumenter (t'as qu'à essayer pour voir! Je te parle en terme de conséquences bien sûr, et pas sur un candidat socialo, élections obligent, mais vise donc Sarko pour voir si ça va juste le rire!!)

Et puis n'oublies pas... la société du spectacle, tout ça, tout ça.

Bref.

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

La droite extrême, ce n'est pas un spectre, c'est une réalité de tous les jours. Bien sur qu'il fallait voter Chirac, comme il faudra bien voter social-démocrate si un barrage doit être fait à la droite extrême. Dans l'abstention, on choisit obligatoirement celui à qui elle profite, quoi qu'on en pense. Et de deux maux, il faut toujours choisir le moindre.

Jean-Christian Savoye

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

ET pourquoi pas le camarade postier la prochaine fois ? Qui expulse ? Qui balance les gueux en taule ? La démocratie evidemment, qu'il faut parait-il défendre contre l'hydre fasciste. Ah bon ! la gauche et l'extrème gauche ont de la consistance. La LCR au parlement, ça va décoiffer. Sarko n'est-il pas légitime pour l'instant ? Il faut savoir ce que vous voulez à la fin. Une adhésion à 82% lui donne le vent en poupe depuis 2002. Décidemment, je ne comprendrais pas le language de l'ultra-démocratie représentative (parlementaire ou participative).

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Non mais sinon y'a un autre concept: la democratie directe. C'est encore mieux, la y'a meme plus besoin de cet elite parasite qui nous dit a quelle heure on doit se lever le matin, on s'occupe nous meme de nos affaires. Hop, finit le dileme est-ce que je dois voter gauche-reac contre extreme-droite?

D'ailleur ce spectre rampant de l'extreme droite c'est agacant a la fin. Si Mitterand avait pas mis en place la proportionelle, le FN serait meme pas aux elections. C'etait pratique pout lui contre la droite a l'epoque, bien fait si ca leur revient dans la gueule 20 ans apres.

Et puis quoi, y'en a marre koi, si le FN etait la 2nd tour c'etait pas pour rien. Ptet on comprend mieux la dissolution de l'assemblee de Chirac. Ca paraissait ridicule a l'epoque mais quoi de mieux pour amener son ennemi principal comme premier ministre et le decredibiliser (les 1er ministres finissent toujours par etre impopulaires). Et puis si Jospin avait pas fait sa campagne que sur le securitaire, pas malin ca, evidemment y'en a qui sont meilleurs que lui.

Tout ca a mon avis ca a amener Le Pen au second tour, et franchement j'en ait marre de ces soce-dem qui essaye d'appeler a voter pour elleux en jouant sur la peur du FN. Illes se sont fait avoir par les magouilles de Chirac, z'ont perdus une partie de leur electorat et ca se comprend vu ce qu'illes sont capable de faire. Ben faut assumer sa merde de temps en temps et arreter les faux pretextes a 2 balles. C'est pas Le Pen qui a eu plus de voix, c'est la gauche qui en a perdu. La faut arreter, Le Pen sera pas la au second tour.

Et bon si c'est pour voter pour quelqu'un qui dit que les militaires et les flics sont des citoyens comme tout le monde, qu'il faut mettre les delinquants chez ces militaires, et qui risque d'etre encore plus calamiteuse que notre cher JMA sur la qustion des sans-pap, ben... C'est beau l'alternative...

La droite-extreme realite de tous les jours, sego elle le represente bien aussi.

Et personne me fera culpabiliser de pas voter JC, je reconnait pas ces genTEs comme ayant le droit de me dire ce que je dois faire juste parce que une minorite de la population a glisse un bout de papier dans une boite, et je legitimerait pas ca en le faisant point. Parce que j'ai pas l'impression qu'en votant on ait non plus le choix entre le moindre mal et c'est de toute facon pas une solution qui me suffit.

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

heureusement que il ne cours pas que des j-c dans la rue sinon notre planète serais bien triste.personne n'étais obligé de voter chirac en 2002 comme personne ne sera obligé de voter royal ou sarko en 2007. si tu utilise ta carte d'électeur comme d'autre utilise les sms éliminatoir c'est que tu n'a que la majorité officielle, les extrêmes c'est toi qui les nourri en rentrant dans le jeu de l'appocalipste :" nous n'avons pas le choix". et si pour toi la porte de sortie en 2002 c'était de voter chirac et bien constate, je ne suis pas sûre qu'il ait fait avec ses chers amis plus de mal que ne l'aurais fait le pen. arrêtons le politiquement correct il n'y aura pas que trois candidat aux elections, et même si c'étyais le cas il existe encore, le vote blanc, l'abstention, et (c'est la plus utile) l'action directe, la réapropriation des droits de tout un chacun. et de deux maux je ne choisirais pas le moindre, je ne lècherais pas les botte de facho-capitalisme arrêtons de croire au seul monde qu'il nous propose celui ou la liberté n'existe pas celui ou les choix sont simple car bipolaires

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Jessica,

Tu peux toujours écrire sur Indymedia "arrêtons de.." pendant dix-mille ans : tu constateras que ton délire gauchiste, particulièrement indigent sur le plan de l'argumentation, ne fait rien changer pour autant. J'ajoute que j'aimerais bien que les commentateurs fassent l'effort de bien lire les textes auxquels ils répondent : c'est lassant, les grossières erreurs de sens, ça ne fait pas avancer le débat (ainsi, je n'oppose pas "l'action directe" au vote ; les deux sont utilisables en fonction des circonstances et des buts à atteindre..Mais ça suppose de réfléchir.. )

Quand au vote pour Chirac en 2002, il était évidemment sans illusion : il s'agissait essentiellement d'éviter que la droite passe pour le dernier barrage face à Le Pen (ce qui aurait été le cas si Chirac était passé avec le seul concours des voix de droite ); en allant dans un vote massif, la démonstration était faite que c'était le peuple qui faisait barrage en instrumentalisant le fait électoral. Nous n'étions pas très loin d'une logique de réappropriation. mais je suppose que ce genre de raisonnement te passe par-dessus la tête. Les électeurs ne s'y trompaient pas tant que ça, eux.

Enfin, je pense que la question de l'extrême-droite ne se pose pas en France, en termes d'accession directe au pouvoir ; la droite extrême, par contre, est en cours d'installation (cf lois Perben-Sarkozy) et c'est un vrai danger, pour le présent et l'avenir proche. On prendra des décennies de retard pour simplement s'en dépatouiller, si tant est qu'on y arrive. De deux maux, je choisirais toujours le moindre.

Jean-Christian Savoye

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

je reprendrai bien de la tarte moi.

stragen

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Une tarte dans la gueule c'est la chute, au moins pour un petit moment (mais qui sait si ça ne laisse pas plus de traces!) du statut de celui/celle qui se la prend et qui se sert ordinairement de ce statut pour exercer son pouvoir, sa domination et écraser le peuple! Et c'est bien ça qui nous importe à nous activistes-crèmierEs!

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début, continuons le combat !

Vive le terrorisme pâtissier !

Vive la résistance à société de consommation libérale de merde que nous propose les PS/UDF/UMP/FN !

Vive l'éveil des conscience contre le communisme étatisé que propose LO/LCR/PCF !

Vive la réappropriation du pouvoir par le peuple !

A bas l'Etat !

Vive l'anarchie !

Vive la tarte aux fraises !

(oui je sais, cette analyse politique vous semble faible, ne permettant pas d'avancer...mais je m'en tape...les autres non plus....réfléchissez...vite !)

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

L'impuissance gauchiste dans toute sa splendeur..je comprends mieux l'éloge de la tarte à la crème : faute de savoir construire des actions collectives, on pose un acte individuel dérisoire, et si possible sur une cible facile..Gueuler "vive l'anarchie ! " par là-dessus, c'est le pompon ! Qu'est-ce que le mouvement de Jules Vallès, de Louise Michel, de Durutti, a à voir avec pareille tartufferie ? Allez, j'arrête là, en ce qui me concerne, ce débat sans consistance.

Jean-Christian Savoye

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Tartufferie ? mais dans tartufferie...y a pas tarte ? si...ben alors ?

le terrorisme pâtissier se situe bien dans une tradition d'activisme politique et/ou anarchosyndicaliste que ne démentiraient pas nos illustres prédécesseurs.

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

jc....merci de citer LOUISE MICHEL; cela montre un minimum d' ouverture d'esprit qui est rare chez tes amis politiques...et qui peut l'être aussi ailleurs tu me diras .

bon ,laissez-moi citer MAY PICQUERAY : "l' anarchisme c'est la liberté dans l'ordre et l'harmonie" .

Ca n'a rien à voir avec Ségolène ROYAL ? Qui sait ? Aime t-elle l'ordre l'égalité, la liberté ou profite t-elle du désordre pour, comme Sarko,se positionner vers les plus hautes sphères de la démocratie électoraliste ?

Els@

> > segolene royal entartée à la rochelle, ce n'est qu'un début

Alors c'est ou et à quelle heure le procés de Jonathan...