Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

Mis a jour : le samedi 23 août 2014 à 13:59

Mot-clefs: Archives
Lieux: Nantes

Plusieurs professeurs d'histoire de l'université de nantes étaient réputé comme proche de l'extrême droite, notament Weber le directeur de l'UFR qui s'est opposé au blocus anti-CPE.

Capture-medium
Pas de titre pour 12856

Piel un gentil prof bien aimé de tous et un des plus grand spécialiste des Etrusques était réputté ultra-catho et proche d'"SOS Tous petits". Mais il est également connu pour son ouverture et sa dénonciation de l'extrême-droite.
Pourtant il doit participé a une conférence en souvenir de de charette, voici le programme publié sur novopress-vendée:

Dimanche 26 Mars
11 H 15 Messe en l'église Saint Clément de Nantes avec le soutien des cors des sonneurs du Bien Allé.
12 H 30 Recueillement à l'endroit précis de l'exécution place des Agriculteurs ,actuelle Place Viarme.
13 H Déjeuner au restaurant Le Charette Place Viarme
15 H 30 Conférence : Monsieur Thierry Piel ,
Professeur Agrégé d'Histoire de l'Université de Nantes :
''Charette et la Vendée Militaire , de la Jaunaie à Viarme''
Après la conférence vers 16 H 30 il sera possible de se rendre au lieu où le corps du général vendéen fut jeté après son exécution et où il repose peut-être encore.

Même si cette journée est commémorative et officielement pas orienté politiquement, nous savons tous très bien quel public ces évenements attirrent!!

Il semble donc important que les anti-fascsites gardent un oeil sur cette journée et que dans le même temps les syndicats étudiants profitent de la mobilisation anti-cpe pour faire pression sur l'ufr d'histoire pour avoir des explications sur les orientations des professeurs.

Commentaire(s)

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

En voila une belle connerie, ce n'est parce que WEBER est "contre" le blocage de l'université qu'il est forcement "d'extrême-droite".

Je suis un "vieux" étudiant d'histoire et j'ai assisté à une AG cette semaine ou j'ai été affligé par l'attitude de G. Moreau un enseignant de sociologie qui publiquement é désigné l'UFR d'Histoire tout entier comme un nid réactionnaire au sein de l'université de Nantes. C'est une attitude vraiment indigne d'un prof (qui plus est de sociologie). Les étudiants sont crédules et on connait tous le poids de la prole d'un prof. C'est avec ce genre de déclaration en AG qu'on trouve des posts comme celui ci sur indymedia. Comme dans toutes les disciplines y a des profs de droite et des profs de gauche à l'UFR d'histoire.

Je rappelle simplement que l'UFR d'histoire a été il y 8 ans un UFR en lutte avec le long conflit pour sauver la filière histoire de l'art. Et que ce conflit était orienté politiquement à gauche. Ya de nombreux profs d'histoire notamment contemporaine (puisque généralement c toujours cette période qui pose problème...) qui sont spécialistes d'histoire sociale et du mouvement ouvrier.

Par ailleurs j'ai eu Piel comme prof, comme bcp d'étudiants d'ailleurs. Il est peut-être d'extr^me droite mais je vous assure que ça se ressent pas dans ces cours. Et c'est quand même ça qu'on demande à un bon prof d'histoire. Détail suplémentaire, contrairement à certains vieux mandarins qui répugnent à parler à des étudiants et qui plus est des étudiants de DEUG et qui préfèrent faire leur recherche lui se donne à fond pour ses cours, est toujours dispo...

Bref, arrêtons de généraliser. La "thèse Roques" est bien loin. (pour ceux que ça intrigue faites une recherche sur google) Les profs de l'époque ne sont plus là. Nantes n'est pas Lyon II.

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

je suis d'accord avec le message précédent. Que Weber ait des opinions politiques puantes, c'est vrai et ca peut se voir lors de ses interventions publiques. par contre je n'ai jamais vu Piel faire pression sur des etudiants pour qu'ils reprennent les cours ou leur dire d'aller voter contre le blocage lors de la grève d'il ya ans.

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

Piel est très bien, malgré ces convictions. Tous les ans, quand il parle de l'Egypte Antique il passe aux étudiants le groupe de rap I'am et quand il parle de Troie il passe le groupe de métal Iron Maiden. On l'a même vu se rouler par terre à un tonus. Il a une façon de raconter l'histoire qui est fascinante. Politiquement je ne sais pas ce qu'il est, mais c'est vrai qu'il est ultra-catho.

Quant à Moreau, il est aussi trop bien, fascinant également. Et très comique quand il parle du tout petit village de Vendée où il habite, divisé entre protestants et catholiques, où l'église et le temple se font face (même si dès fois on a l'impression qu'il prend ses concitoyens pour des sauvages arriérés).

Quant à Weber c'est vrai c'est un con!

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

Ces quelques messages commencent à parler des lieux d'habitations de certaines personnes qui n'ont pas forcément envie que ce genre de message se retrouve sur le net. Merci d'eviter alors ce genre de post.

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

Ce post mixe beaucoup de chose. laissons de cote la question posee qui est absurde. Peut etre se demandait t on plutot si les profs d histoire sont tous comme ce fumeux Weber. Quand a la reponse, elle laisse songeur. Ce fameux Piel est soudain assimile a un fasciste car il participe a une journee de commemoration sur de Charette. Mince si je suis interesse par l histoire et que je veux aller voir la conference de Piel sans pleurer sur la tombe du ventre a chou, je suis moi aussi facho et ultra catho. L inquisition et l ignorance font mal a l attitude antifaschiste. Allez sortons la banderole lors des AG anti CPE : Weber, explique toi, et le CPE ne passera pas!

> > Les profs d'histoire sont ils tous orienté politiquement

les profs extremistes seraient plutot buron ou joly...

mais jai aussi croisé un de mes profs de td d'histoire dans toutes les manifs contre le cpe....

> C'est vraiment n'importe quoi

Je sais pas qui a écrit ce post débile mais si extrémiste il y a c'est plutôt son auteur.

Si tous les profs étaient aussi nuancés dans leurs cours et disponibles pour leurs élèves que M.piel l'Université n'aurait plus de problème.

Des confs, Thierry Piel en fait des dizaines chaque années et pour tous types de publics il me semble. je l'ai vu lors de ciné-débats pour les étudiants, mais aussi à l'Université permanente.

Et il fait ça sur tous types de sujets. Alors qu'il ait fait une conférence sur Charette, je vois pas le problème. En histoire on peut et on doit parler de tout. Une certitude : au moins avec lui la conf a du être bien faite.

Celui ou celle qui le traite d'extrémiste devrait aussi se souvenir que c'est lui qui, avec SUD, était à la pointe du combat pour que le département d'Histoire de l'Art ne ferme pas alors qu'il était menacé dans les années 2000.

Avant de lancer en pagaille des inepties il serait peut etre bon de s'en souvenir.

> attention!!!

Citation de Vieil (premier commentaire): "Bref, arrêtons de généraliser. La "thèse Roques" est bien loin. (pour ceux que ça intrigue faites une recherche sur google) Les profs de l'époque ne sont plus là. Nantes n'est pas Lyon II. "

Et bien justement non, désolé de te contredire mais l'affaire de la "thèse roques" n'est pas si loin que ca car contrairement à tes affirmations thierry buron, qui a trempé dans l'affaire jusqu'au cou est toujours prof d'histoire contemporaine à l'ufr histoire de nantes et a par exemple corrigé les partiels du premier semestre de l'année 2012/2013 dont le sujet portait sur le boulangisme, pas besoin de préciser qu'il le fit avec une partialité faschiste assez répugnante et nullement camouflée (il suffit de voir la moyenne des copies qu'il a corrigé qui avoisine les 4/20).

Ci-joint un document temoignant de l'affiliation de burron à divers groupuscules d'extreme droite.