Expulsion très discrète à la préfecture d'Angers

Mot-clefs: Archives
Lieux: Cholet

Dernière en date, expulsion en 24h d'un ressortissant malien qui avait tout pour être régularisé : job CDI dans une grosse boite, enfant en maternelle, impliqué dans la vie sociale (élu au conseil d'école, prenant des cours du soir au CNAM …) … trop beau pour être vrai et possible pour la Pref de Maine et Loire … Alors, ils sont venus le cueillir vendredi matin, laissant compagne et son fils Mamadou dans le doute et les affres de la séparation …
Après une expulsion ratée vendredi a-midi (grâce à mob. CGT Roissy, et attitude bienveillante des passagers et du Cdt de bord), celle-ci a finalement eu lieu dans l'apathie du w-end … dans le plus grand secret … Oumar n'a pu donner aucun cp de fil à sa famille, qui n'a connu le cadre de son expulsion, entre 7 gendarmes, ligotté de la tête au pied et transporté comme un sac à bord ! ! !

cf lettre ouverte adressée par RESF49 au Prefet de Maine et Loire … sur http://citoyendiallo.blogspot.com/2006/01/communiqu-de-presse-resf.html

Vous pouvez manifester votre ecoeurement et réprobation par fax au

Tel de la préfecture d'Angers : 02 41 81 81 81

Fax de la préfecture d'Angers : 02 41 88 04 63

Fax du Secrétaire général (M. J.J. Caron) : 02 41 81 80 87

Fax Ss Prefecture de Cholet (dont dépend le domicile d'Oumar) : 02 41 71 28 82

Fax ministère de l'Intérieur : 01 43 59 89 50

RESF49 Fax 08 26 33 63 34 Frederic MALLERET 06 82 86 05 51



Email Email de contact: ano_AT_numo.us

Commentaire(s)

> > Expulsion très discrète à la préfecture d'Angers

Est-il possible d'avoir le nom de famille d'Oumar. Je téléphonerai volontier à la préfecture, mais je vois mal ce que je pourrai leur dire sans connaitre le nom de la personne.

> > Expulsion très discrète à la préfecture d'Angers

Bonjour

Oumar s'appèle Diallo, il habitait Cholet, travaillait à Cerizay, chez heuliez, où il avait un CDI ... il prenait des cours du soir au CNAM, était élu au Conseil d'Ecole ...

Son expulsion, pardon sa reconduite à la frontière selon les bons mots des fonctoionnaires habitués aux moquettes feutrées de leurs bureaux / tour d'argent, est qualifié d'humaine ...

La réalité est plus trash .. c'est une famille déchirée, un gamin orphelin, une compagne sans aucune ressource, ... bref que du bonheur !!!

Plus sur le blog ... revue de presse, lettres de soutien, exemples de lettres à de Villepin, Chirac et consorts ...