Conseils pour hétérosexuels

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Un petit texte à lire pour les militantES, surtout cellEUX qui écrivent tracts et slogans...

L'original du texte se trouve ici : http://www.unboundbooks.org/harmfulmatter/queer/anon-hints.html

1. Ne partez pas du principe que puisque vous faîtes partie de la majorité, j'ai envie d'être comme vous, ou que j'aie besoin que vous reconnaissiez ma valeur propre ou que vous m'affirmiez que je suis "OK".

2. Ne croyez pas que parce que vous êtes "de gauche", ou "pour les droits des gays", vous ne faîtes pas partie du problème. A moins que vous n'ayez conscience de vos privilèges et que vous vous battiez pour changer les stéréotypes sexuels et la dynamique des rôles de genre, vous n'êtes pas mon alliéE.

3. N'espérez pas que je détourne les yeux de votre moindre comportement homophobe et ne vous interpelle pas là-dessus. Bien que ce ne soit pas forcément plaisant pour vous d'être renvoyé à votre homophobie latente, c'est encore moins plaisant pour moi de me battre sans arrêt contre la bêtise.

4. N'espérez pas que je me retienne de parler de ma sexualité parce que ça vous rend nerveux. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été bombardéE d'imagerie hétérosexuelle, de chansons d'amours, de valeurs morales et de rôles de genre. Combien de variations d'un seul thème pourriez-vous supporter ?

5. Ne partez pas du principe que je vais me comporter de manière efféminée parce que je suis un homme.

6. Ne partez pas du principe que je vais me comporter de manière masculine parce que je suis un homme.

7. Partez toujours du principe que je vais me comporter de la manière que je choisis, sans me soucier d'être en accord avec mon genre.

8. Ne vous attendez pas à ce que je sois à l'aise, ou contentE d'être dans une pièce remplie d'hétérosexuelLEs. Votre sexisme, votre culture, vos caricatures du masculin-féminin me révulsent.

9. Ne vantez pas vos privilèges d'hétérosexuels devant moi. Je ne suis pas contentE pour vous quand vous me parlez de vos mariages, adoptions ou avantages sociaux. Je ne ressent que du mépris quand vous affichez publiquement ces privilèges en vous prenant par la main, vous embrassant et vous tripotant.

10. Ne vous sentez pas obligéE de prouver que vous n'êtes pas homophobe en étant plus gentilLE et attentifVE. Personne n'aime être chaperonnéE, et le seul effet est de vous rendre antipathique à mes yeux.

11. Ne faites pas comme si la libération des queers ne vous concerne pas. UnE hétérosexuelLE qui continue à suivre un rôle de genre prédéfini participe au renforcement du sexisme, à la domination masculine et à l'oppression des gays, lesbiennes et personnes transgenres.

12. N'espérez pas que je respecte vos valeurs religieuses ou morales si elles enseignent de considérer les queers comme inhumainEs, déviantEs, ou malfaisantEs. N'importe quel dogme qui repose sur des théories et des pratiques anti-queer, non seulement je ne le respecte pas, mais je m'attacherai avec joie à le détruire.

13. N'espérez pas que je soutienne quelque institution hétérosexuelle qui fasse la promotion de théories ou de pratiques anti-queers, ou qui bénéficie de ces théories ou pratiques ou de la souffrance de queers. Je ne lèverai pas le petit doigt si elles sont un jour la proie des flammes.

14. Ne ressentez pas le besoin de me faire savoir que vous êtes hétéro en me parlant tout de suite de votre conjointE. Je m'en contrefous.

15. Ne vous attendez pas à ce que je ne m'amuse pas si je m'aperçois que je vous rend nerveux. Bien que votre homophobie soit répugnante, vos tentatives pathétiques pour faire bonne figure sont bien souvent amusantes. Votre malaise vous trahit définitivement.

16. Ne partez pas du principe que puisque je suis queer, je connais unE queer de votre entourage.

17. Ne partez pas du principe que je veux connaître les queers de votre entourage.

18. Ne me considérez pas comme une nouveauté exotique. Je ne suis pas votre spectacle d'un soir, je ne jouerai pas naïvement le rôle de l'amiE "spécialE" pour le bénéfice de vos amiEs hétéros.

19. Ne croyez pas que je veuille être acceptéE dans votre club de garçons hétéros. J'ai mes propres amiEs et ne suis absolument pas intéresséE par la camaraderie virile hétéro et sa pauvreté émotionnelle.

20. Ne croyez pas que si vous me menacez de violence je ne me défendrai pas. Je riposterai.

Email Email de contact:

Commentaire(s)

> et alors?

ça s'adresse aux cons ce texte,qu'ils soient homos ou hétéros ou bi.