Communication d'expulsions

Mis a jour : le mardi 26 novembre 2013 à 18:25

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux: charade saint-martin-d'hères

 Ce mois de juin aura vu une belle petite moisson d'expulsions dans la commune « communiste » de (Saint-)Martin-d'Hères en banlieue grenobloise... En tout cas, la mairie de « gauche à forte majorité PCF » aura fait des efforts pour communiquer à propos de sa politique fascisante... Elle aura envoyé au moins deux courriers à chacunE des habitantEs pour tenter de se justifier vis-à-vis de ses pratiques d'expulsion. L'une concerne l'éviction du squat La Charade. L'autre mentionne le lancement d'une procédure d'expulsion en référé contre des Roms squattant des terrains du campus. Voici ces deux lettres retranscrites (les fautes d'orthographe ont été laissées telles quelles):

------------------------------
« Saint-Martin-d'Hères
Le maire informe
18 juin 2003
A PROPOS DE L'IMMEUBLE ?LE CHAMOIS?

L'immeuble ?Le Chamois? doit être démoli. Depuis mars 1997, il est désaffecté pour des raisons de sécurité.
Fermé à tout public, il était occupé sans autorisation et en toute illégalité par des squatteurs, depuis octobre 2002.
Un jugement d'expulsion du Tribunal de Grande Instance, rendu le 6 novembre 2002, devait être mis à exécution. En accord avec la Préfecture, il a été décidé du maintien des occupants jusqu'au 15 mars 2003.
Mais aujourd'hui, la mise en oeuvre du projet de construction de 58 logements publics et privés impose la libération des lieux. Ce jour - mercredi 18 juin 2003 -, le Préfet a eu recours à la Police nationale pour l'exécution du jugement.
La demande de logements est de plus en plus importante dans la commune.Beaucoup de demandeurs sont en situation d'attente. La Municipalité se doit, de la manière la plus juste, de répondre aux Martinéroises et Martinérois qui acceptent de payer loyer et charges même lorsqu'ils sont en situation difficile.

René Proby
maire, conseiller général

Juin 2003 - Service communication - Web www.ville-saint-martin-dheres.fr »

------------------------------------

« Saint-Martin-d'Hères
La ville vous informe
Gens du voyage
OCCUPATION ILLICITE AU CAMPUS

Plus d'une centaine de caravanes des gens du voyage a envahi les terrains situés à l'entrée du domaine universitaire, le long de l'avenue du Doyen-Weil.
Ils occupent un espace public, sans droit ni titre. Une installation illégale, au mépris de toutes les conditions d'hygiène et de sécurité.
Aussitôt informé, le maire a saisi les autorités et les instances gestionnaires du domaine universitaire qui se sont adressées au Tribunal pour faire lancer une procédure en référé.
Tout comme les 41 autres communes de l'Isère de plus de 5000 habitants, Saint-Martin-d'Hères figure obligatoirement au schéma départemental qui impose à chacune d'entre elles de prendre part dans l'accueil des gens du voyage.
L'hébergement des gens du voyage est une necessité. la Ville a, pour sa part, voté en faveur d'un programme départemental d'accueil des gens du voyage. à Saint-Martin-d'Hères, l'installation d'une vingtaine de caravanes est prévue, comme dans d'autres communes. Il est entendu que ce plan ne pourra se réaliser que si les différents partenaires jouent pleinement leur rôle en interdisant tout campemant illicite.

Juin 2003 - Service communication - Web www.ville-saint-martin-dheres.fr
Email ville.com.smh@wanadoo.fr »
----------------------------

kandjare, un ex-habitant de la Charade
(greville)

Email Email de contact: kandjare_AT_no-log.org