RTM : la lutte continue ! Solidarité avec les grévistes !

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Les grévistes de la RTM, après 33 jours de grève, ont arrêté la grève sous la pression de la "justice".

Ils ont redéposé un préavis pour le vendredi 11 novembre, reconductible de jour en jour.

Il s'agit maintenant pour nous tous, au delà du soutien moral, de les aider financièrement à tenir !

Rtm_3_nov-medium
Pas de titre pour 4321

La justice de classe a encore frappé !


La Riposte : SOLIDARITE DE LA CLASSE OUVRIERE !



Un
juge
, saisi en référé par la direction de la RTM, a osé déclarer que la grève des camarades de la RTM serait illégale, car soit-disant
politique
et non
professionnelle
et condamné les syndicats à de très lourdes amendes !

Une
justice de classe
au service du pouvoir politique, du patronat, alliance du Capital, des Coquins et des Copains !

_ Ce milieu de coquins et de copains s'évertue à dépecer une par une les entreprises nationalisées ou du secteur public : la Régie des Transports Marseillais est une proie de choix !

_ Une fois de plus, après la SNCM dépecée et vendue à la CONNEX, du groupe VEOLIA , ex Vivendi, ex Générale des Eaux, et au fonds de pension prédateur BUTLER - copain de De Villepin- , le "dossier" de la RTM est l'exemple type de cette anarque dont collectivement nous faisons les frais, et en ce cas particulier aujourd'hui les travailleurs de la RTM, les salariés et habitants de la communauté de Marseille. ( voir sur le site de l'Union départementale CGT http://www.udcgt13.fr/ )

_ Les grévistes de la RTM l'ont montré, la « délégation de service public » confiée à la CONNEX par Jean-Claude Gaudin, maire UMP de Marseille et président de la Communauté, à une multinationale tentaculaire, encore une fois la CONNEX, est non seulement une volonté politique de détruire la RTM, mais de socialiser les pertes et privatiser les profits. La Connex est la seule « entreprise » qui a répondu à l'appel d'offre du « DSP », comme par hasard ! Et le comble, c'est que la RTM devrait rétribuer trois hauts cadres de la CONNEX !

_ Le dossier explicatif que l'Intersyndicale des salariés a élaboré montre clairement la « voyouterie » de cette affaire ! Ce sont tous les Marseillais qui seraient floués, les bus et métro de la RTM concurrencés par le Tramway… confié à la CONNEX, mais dont l'investissement se fait avec les fonds publics.

_ Le Maire GAUDIN et ses acolytes libéraux ont tenté de mettre en place un soit-disant « service de substitution », caricature du Service Public, outrageusement coûteux pour les Marseillais.

_ Les salariés des entreprises concernées renâclent avec raison à briser la grève, et les usagers comprennent bien qu'ils sont « floués ».


_ Et la direction de la RTM a osé contester les motifs du préavis de grève, au prétexte que ce serait une grève « politique » !

{{Oui, c'est une grève à caractère hautement « politique » !
- c'est une grève pour rendre le service public à toute la population Marseillaise qu'elle est en droit d'attendre !
- c'est une grève contre une « privatisation » au profit de quelques copains et coquins !
- ce sont les emplois qu'à terme les grévistes de la RTM défendent !}}

_ GAUDIN a menacé de faire « réquisitionner » faire les grévistes ! On croit rêver ! Un potentat local, la puissance publique mise au service d'intérêts particuliers de quelques copains et coquins !

Par cette grève unitaire, les salariés de la RTM montrent à toute la France qu'ils entendent se battre avec dignité !



Le "soit-disant" médiateur Bernard Brunhes ( cabinet privé, "grassement rémunéré" depuis des années par les différents gouvernements ) ne proposait comme "alibi" de sortie de grève que la corde qui soutient le pendu ! c'est à dire une filiale commune RTM - CONNEX pour gérer le Tramway .
_ On pouvait sans peine imaginer qui croquerait l'autre : GAUDIN et les élus de l'Union des Magouilleurs et Profiteurs auraient tôt fait d'exclure totalement la RTM pour donner le tramway, financé par les fonds publics, aux vautours de VEOLIA !

Comme le déclarait Alain Vercellone, le secrétaire général CGT du comité d'entreprise : "Ils nous ont proposé de choisir entre la peste, c'est-à-dire la Délégation de service public, et le choléra, la création d'une filiale"

Les syndicats de la RTM ont déjoué la manoeuvre et les salariés ont reconduit la grève .

Et voila que cette "justice" de classe au service du patronat voudrait briser cet élan ?


- On aimerait que cette "justice" soit aussi empressée quand il faut rendre justice aux salariés victimes de parons voyous !
- On aimerait que cette "justice" soit aussi empressée pour déclarer illégales les "délocalisations", les fermetures d'usines, les milliers de travailleurs jetés à la rue par un capitalisme sans visage pour dégager toujours plus de profits !
- On aimerait que cette « justice » soit aussi rapide pour condamner l'employeur responsable de la mort d'un salarié
- On aimerait que la justice soit aussi véloce pour condamner l'employeur responsable des maladies professionnelles !

Malgré tout le déchaînement médiatique des télévisions, radios, journaux au service du gouvernement et du patronat, rien n'y fait !

{Tout le patronat local, président de la chambre de commerce en tête, a déclaré sans vergogne que les marseillais étaient de "otages", comme s'ils avaient le "droit divin" de porter la "bonne parole" !

De qui se moque-t-on ?

LES CHAROGNARDS voudraient se faire passer pour des agneaux ?}

MAIS LES SALARIES SONT AVEC LES GREVISTES !

Mais les camarades ne se laissent pas intimider par une manoeuvre du pouvoir politique et une "justice" valet du capital, et ils ont trouvé le moyen de continuer la lutte !


Les syndicats ont redéposé un préavis de grève pour vendredi 11 novembre.



Nous sommes fiers de la détermination que vous montrez !}}

Au 33 eme jour de grève (sauf erreur) ! La détermination des grévistes force l'admiration !
_ Mais le soutien moral, s'il est essentiel, ne nourrit pas la famille.

Aidons les camarades en organisant des collectes dans notre quartier, dans notre boite, auprès de militants, de nos amis, collègues ! }}

Versement à effectuer à l'ordre de :
(compte ouvert)

SOLIDARITE GREVISTES

à adresser à :


UD CGT des Bouches du Rhône
23 bd Charles Nédelec
13331 Marseille Cedex 3

{{la solidarité ouvrière n'est pas un vain mot !

Aidons les camarades à tenir !}}

RESISTANCES !


pour le syndicat de la Caisse Régionale d'Assurance Maladie Nord-Picardie

Patrice Bardet, délégué syndical Ufict-CGT

_________________
la grève doit s'étendre !



Les fédérations des transports Cgt, Fo, Sntu/Cfdt avaient réagi fermement après les menaces de réquisition proférées par le maire de Marseille dans le conflit de la RTM.

et prévenu "
Si le préfet, sous les ordres du gouvernement, utilise la réquisition plutôt que de résoudre ce conflit, la réaction des fédérations Cgt, Fo, du Sntu/Cfdt et de leurs sections et syndicats sera immédiate


C'est le moment de tenir parole !


___________
RTM: la justice de classe déclare le préavis de grève "illicite"


d'après une dépêche , le juge des référés du tribunal de grande instance de Marseille aurait déclaré "illicite" vendredi le préavis de grève déposé le 28 septembre par les syndicats de la Régie des transports marseillais.

le "juge" déclarerait "sans effet" ce préavis à l'égard de la RTM, suivant les réquisitions de la direction !

La CGT, l'UGICT-CGT, le SNTU-CFDT, FO, SUP, la CFTC, l'UNSA et le Syndicat libre (SL) seraient condamnés solidairement au "paiement d'une astreinte provisoire de 10.000 euros par jour de reconduction du mouvement .

Les 8 syndicats seraient aussi solidairement condamnés à payer à la RTM une provision de 20.000 euros à valoir sur l'indemnisation de son "préjudice matériel" et à 2.000 euros de frais de justice.
____________________

Communiqué de la confédération CGT, daté du 4 novembre.
Consultable sur le site www.cgt.fr



___________________________
Manif à Marseille le 3 novembre


Pièces jointes

Report Pas de titre pour 4320

Email Email de contact: patrice_bardet_AT_yahoo.fr