Répression à la Poste de Bordeaux

Mot-clefs: Archives
Lieux: Bordeaux

 
CONFEDERATION NATIONALE DU TRAVAIL
Syndicat Régional C.N.T P.T.T
36,Rue Sanche de Pomiers 33000 Bordeaux.
05 57 89 21 72

http://www.cnt-f.org/aquitaine/index.html

Répression du mouvement syndical au centre de tri de Bègles : police partout , justice nulle part

Depuis le mois d'avril les postiers du centre de tri se battent contre la réorganisation du centre et contre les suppressions d'emplois .La direction du centre , la DOTC et au plus haut niveau les revendications du personnel n'ont été prises en compte , ni écoutées.
Certains découvrent la valeur et l'intérêt des CTP ( Comité Technique Paritaire ) et autres instances paritaires , la poste a toujours été maître du jeu et quand elle décide de faire appliquer sa politique que l'on siége ou pas dans les salons dorées de sa démocratie ,les plus grands perdants sont toujours les travailleurs .
Les forces répressives de l'Etat servent toujours les intérêts du patronat , plusieurs collègues en ont eu la triste expérience , comme le mouvement lycéen ( 165 garde à vue la majorité mineurs , 9 personnes mises en examens et des passages en comparution immédiates, prisons avec sursit et 500 euros d'amendes sur un simple procés verbal ) ,José Bovè enlevé par le GIGN pour aller en prison ; contre toutes les répressions du mouvement syndical il est urgent que toutes les professions s'unissent pour combattre car unis nous vaincrons , isolés nous ne sommes rien .

A Bordeaux centre de tri la répression du mouvement social s'abat sur 14 syndicalistes

" ILS NE PASSERONT PAS " Face à cette provocation de la direction et du gouvernement, bien décidé à aider La Poste à écraser le personnel, une cinquantaine d'assemblées générales se sont tenues dans toute la France, dans la nuit de jeudi à vendredi, certaines débouchant sur la grève : Agen CTC (100% en nuit, 50 % en jour), Bègles PFC, Marseille Ville CTC et Marseille Provence CTC, Bordeaux RP, Albi CTC (80%), Issy les Moulineaux CTC, Toulouse CTC et évidemment Bordeaux CTC.

Depuis quelques mois, il ne se passe pas une journée sans qu'un CTC, une distri ou un guichet soit en grève contre le sous-effectif ou des restructurations (Meaux CTC, Franconville CDIS, Paris 11, 12 et 17 CDIS, Pau CDIS, Sénart PFR etc...).


La Poste est en restructuration totale, tous les services, tous les personnels sont ou vont être attaqués, la militarisation du travail est engagée.

Il en va donc pour tous de l'aggravation de nos conditions de travail, et les rares d'entre nous qui avaient encore un relatif confort de travail pourront y faire une croix. Cadences infernales, difficultés pour poser des congés, engueulades entre collègues et autres joyeusetés nous attendent... Il nous faut une grève générale illimitée, nationale, seule à même capable de contrer l'offensive libérale. Nous ne pourrons pas faire l'économie d'un mouvement national, fort et massif si nous voulons faire reculer la boîte et le gouvernement. A Bordeaux CTC, La Poste a rompu d'elle-même le dialogue social dont elle nous fait tant la promotion dans ses torchons Jourpost et Forum.

Dans une dizaine de centres, le personnel a pris acte spontanément de cette provocation en répondant par la grève. La fédération CNT PTT estime que l'épreuve de force doit s'engager dès maintenant contre la direction et que la grève doit s'étendre à l'ensemble des services postaux de France.

Dès maintenant, avec ou sans préavis, tous en grève ! On ne négocie pas avec un ennemi : on se bat ! !

* réintégration immédiate des collègues de Bordeaux CTC, arrêt des procédures disciplinaires,

* arrêt des conseils de discipline à La Poste, réintégration de tous les collègues mis à pied ou virés,

* arrêt des restructurations et fermetures de centres,

* abandon définitif du projet d'Etablissement de Crédit Postal et de la loi postale récemment votée,

* destitution de tous les directeurs et cadres participant au démantèlement de La Poste.


Email Email de contact: ano_AT_numo.us