Le Collectif Bellaciao en solidarité totale avec José Bové

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Contre toute importation d'organismes génétiquement modifiés. Sont les OGM qu'il faut mettre en prison, et non José Bové !
SVP vous pouvez poste pour nous cet message dans les liste
du Forum Social, la censure et la répression sont applique, pas seulement par le système, me aussi par qui il croit de avoir le pouvoir de décide qui a le «droit» et qui a pas le «droit» de
parle et de communique dans cet listes…

Qui gère le listes FS a Paris pense de le gère comme un entreprise et est entrent de dénature l'esprit même de l'idée, "Pour un autre monde"...et applique la même pratique réactionnaire!

La censure est jamais un acte démocratique...Merci de votre solidarité voila
les adresse:

fse-france@fse-esf.org

fse-esf@fse-esf.org




















Le Collectif Bellaciao en solidarité totale avec José Bové



"Les gendarmes sont entrés chez lui en défonçant une baie vitrée, sans même sonner.
Il était seul. Il n'a évidemment pas résisté et ils l'ont aussitôt emporté en
hélicoptère pour la prison de Villeneuve-lès-Maguelone", a déclaré son avocat.



"C'est scandaleux, il a été maîtrisé comme un grand voyou alors qu'il n'a que
détruit trois grains de riz. Les pouvoirs publics ont agi comme des gens affolés,
pris de panique, il n'y a pas de quoi être fier", a-t-il déploré.



La justice est en Europe, a deux vitesse: J.Bové est jeté en
prison, en Italie, on vote un loi pour l'immunité du premier ministre Silvio
Berlusconi, en France est relaxé le 18 juin, JC Trichet, l'ex-gouverneur de la
Banque de France, et après deux jours, est nommé président de la Banque Centrale
Européenne.



Le Collectif Bellaciao appelle a participe a tous le manifestation en soutien
de Jose Bove, exprime sa total solidarité et demande sa libération immédiate.



Contre toute importation d'organismes génétiquement modifiés. Sont
les OGM qu'il faut mettre en prison, et non José Bové !












Paris, 18 h dimanche 22 juin rassemblement Place Vendome devant le
Ministère de la justice.












































Photos Roberto





Incarcération du Porte-parole de la Confédération paysanne.



Depuis ce matin, José Bové, Porte-parole de la Confédération paysanne, est incarcéré.
Alors qu'il avait annoncé être à la disposition de la justice sur sa ferme au
Larzac, les forces de l'ordre ont procédé à une véritable opération commando
pour l'interpeller, un dimanche matin, à l'heure du laitier. Ce militant syndical
a-t-il commis des actes graves ? Avec d'autres paysans et citoyens, il a eu l'audace
de conduire des actions syndicales pour sensibiliser l'opinion publique sur les
risques OGM dans l'agriculture et l'alimentation, une technologie refusée par
plus de 70% des consommateurs français et européens pour les risques écologiques
et sur la santé. La condamnation à 10 mois de prison ferme dont a fait l'objet
José Bové a suscité, à juste titre, une très large réprobation en France et dans
le monde, puisque des centaines de milliers de gens ont réclamé la grâce présidentielle
en sa faveur ; initiatives auxquelles s'ajoutent de nombreuses prises de position
publiques de la part de responsables syndicaux et politiques, d'artistes, de
scientifiques, d'intellectuels, sans oublier 850 maires ruraux dont une délégation
se présentera jeudi 26 juin devant le Palais de l'Elysée à Paris.

Confédération paysanne

Lire
la suite




22.06.2003

Collectif Bellaciao

http://bellaciao.org

Email Email de contact: bellaciaoparis_AT_yahoo.fr

Commentaire(s)

> > Le Collectif Bellaciao en solidarité totale avec José Bové

Bové vous parlez de cette individu qui pretend défendre un monde meilleur tout en refusant que l'on stop les subventions que l'etat distribu au paysan de frances ...

Ces meme subvention contre lesquelles il fait semblant de s'insurgé quand il nous parle la bouche pleine de sa sainte moral du tiers monde que l'occident bousille effectivement dans ça surproduction agricole à l'export.

Encore une hypocrisie sur pattes (+moustache) .

Ni dieu ni maitre et encore moins J.Bové

l'ortografiste degeneré