Médias, recherche et référendum sur le TCE

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Dans la recherche, l'inféodation des principales organisations syndicales au collectif "Sauvons la Recherche" et au CIP (Comité d'Initiative et de Proposition) produit un certain nombre d'effets pervers lorsqu'il s'agit de débattre en public du Traité Constitutionnel Européen. SLR n'a même pas pris position par rapport au Traité, mais sa coupole "pousse" dans le sens du OUI et les directions syndicales laissent faire.


Le dossier présenté par France Info sur l' "Europe" et la recherche est malheureusement assez réprésentatif de ce qui se passe dans ce secteur. Voir:




L'absence des syndicats est à déplorer. Notre représentant ne s'y attendait pas lorsqu'il a donné son interview qui a subi des coups de ciseaux sur des questions importantes: le danger pour les citoyens d'une recherche privatisée, notre contestation des modalités du référendum, etc... Mais sans doute, les syndicats ont été victimes de leur politique consistant à se retrancher derrière Sauvons la Recherche et le CIP (présidé par E. Brézin), et ça a donné dans l'ensemble une présentation très favorable au OUI qui ne nous semble pas être représentative.

Quant à l' "expert" Jean-Luc Sauron, il est tout sauf neutre car il fait partie d'un mouvement euro-nationaliste. Voir:
.

Pire encore, après une relation de "grands noms de la science" favorables au OUI, l'auteur du réportage enchaîne:

« "Sans l'Europe, nous n'existerions plus en matière de recherche, nous serions dans une position irréversiblement anéantie", a notamment déclaré Edouard Brézin. Et à ce titre on peut donner deux exemples d'application de la recherche européenne : le projet de système de surveillance militaire par satellite Galiléo, unique concurrent du GPS américain... »

Rien de moins. C'est donc par une retombée militaire (plus l'Airbus, etc...) qu'on veut justifier l' "Europe de la science", dont même les défenseurs du OUI reconnaissent qu'au niveau de l'Union Européenne elle incarne dans la pratique les intérêts des grands industriels et n'en fait pas lourd pour la recherche fondamentale.



Indépendance des Chercheurs

indep_chercheurs@yahoo.fr




Email Email de contact: indep_chercheurs_AT_yahoo.fr