Prisons Chiliennes : nouvelle grève de la faim de prisonniers anarchsites et subversifs

Mis a jour : le vendredi 11 juin 2021 à 16:11

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention
Lieux: chili rancagua

Des prisonniers transférés C.A.S [Prison de Haute Sécurité] et de la Section de Sécurité Maximale [de Santiago] à la taule de Rancagua commencent une mobilisation et une grève de la faim

Suite au transfert de prisonniers de la Prison de Haute Sécurité et de la Section de Sécurité Maximale de Santiago vers la Taule/Entreprise de Rancagua ayant eu lieu le week-end dernier, aujourd'hui, 8 juin, tous les prisonniers transférés et placés dans les modules 1 et 2 de Rancagua,ont commencé une mobilisation contre les conditions de détention inacceptables qu'on prétend leur appliquer. Les prisonniers anarchistes et subversifs prennent une part active à ce mouvement, mettant de nouveau leur corps en jeu comme une tranchée de lutte quelques jours seulement après avoir mis un terme à une grève de la faim de 50 jours contre les modifications du Décret-Loi 321 et les obstacles imposés pour obtenir la "liberté conditionnelle". La plupart des prisonniers se joignent à cette nouvelle mobilisation qui commence à peine en se mettant en grève de la faim indéfinie.

Les conditions actuelles des transferts sont inacceptables : enfermement total 24/24 h dans des cellules individuelles, impossibilité d'entrer pour les avocats, communications téléphoniques réduites ou annulées. L'argument utilisé pour l'enfermement et l'isolement complets repose sur une supposée quarantaine des "arrivants", mesure absurde si l'on prend en considération le pourcentage élevé de prisonniers vaccinés.

Si nous ajoutons à cette réalité les séries de restrictions dans le dépôt de colis qui les rendent tout à fait précaires et insuffisants pour l'alimentation, la restriction des appels en visio obtenus au cours des dernières mobilisations, ainsi que les intentions d'imposer un régime punitif interne, le panorama est insupportable.

Les raisons de ce transfert sont de type administratif (restructuration de la prison de Haute Sécurité), incluant également les transferts de matons de Santiago à Rancagua pour continuer à assurer la garde les prisonniers, il est donc urgent de garantir les conditions minimales des prisonniers, gagnées et fruit de luttes historiques à l'intérieur de la CAS.

C'est pourquoi la mobilisation et la grève de la faim posent les
revendications suivantes :
Au niveau le plus immédiat et urgent : fin de l'isolement strict et des
24 heures d'encellulement. Non à la punition sous couvert de
quarantaine.
-Maintien des colis dans des conditions dignes correspondant à celles
existantes dans la CAS d'où viennent les prisonniers, étant donné qu'il
s'agit d'un transfert administratif.
- Que le séjour dans cette prison ne réponde pas aux logiques perverses
et punitives d'isolement (une prison à l'intérieur de la prison) et que
tous les prisonniers en provenance de la CAS et de la section de
Sécurité Maximale de Santiago qui se trouvent actuellement dans les
modules 1 et 2 de la Prison de Rancagua aient entièrement accès aux
heures de promenade. En définitive, un régime digne et conforme à leurs
besoins.


SOLIDARITÉ ACTIVE ET COMPLICITÉ AVEC LES PRISONNIERS EN LUTTE !!!
CONTRE LA PUNITION ET L'ISOLEMENT SOUS COUVERT DE PANDÉMIE !!!DÉFENDONS
TOUS LES ACQUIS OBTENUS PAR LA LUTTE DANS LES PRISONS !!!
Á BAS LES MURS DES PRISONS !!!

Buscandolakalle,bulletin informatif de prisonnier-e-s subversifs/ves et
anarchistes en lutte dans les prisons chiliennes.
https://es-contrainfo.espiv.net/2021/06/09/prisiones-chilenas-presos-trasladados-de-la-carcel-de-alta-seguridad-a-la-carcel-de-rancagua-comienzan-movilizacion-y-huelga-de-hambre/

Derniers transferts de la Section Sécurité Maximale à la
taule/entreprise Rancagua
.

Le 6 juin 2021 a eu lieu le dernier transfert de la U.E.A.S (Unité spéciale de Haute Sécurité), en particulier de la section de sécurité maximale, où se trouvait notre compagnon Francisco Solar ainsi que Mauricio Hernández Norambuena, vers la taule/entreprise de Rancagua.

Aujourd'hui, la Prison de haute Sécurité et la Section de Sécurité Maximale sont désormais complètement fermées, en processus de restructuration de la punition et de l'isolement. Francisco est placé dans le Module 2 de la taule/entreprise de Rancagua, tandis que les autres compagnons subversifs et anarchistes, Marcelo Villarroel,Juan Aliste, Joaquín García et Juan Flores sont incarcérés dans le Module 1 de cette prison.

Fin des modifications du Décret-Loi 321 !
Contre les condamnations à perpétuité : Libération de Marcelo
Villarroel!Maintenant c'est le moment : de reformer et renforcer les
réseaux de solidarité avec les prisonnier-e-s subversifs/ves et
anarchistes !

Buscandolakalle, bulletin informatif de prisonnier-e-s subversifs/ves et
anarchistes en lutte dans les prisons chiliennes.
https://publicacionrefractario.wordpress.com/2021/06/08/ultimos-traslados-desde-la-seccion-de-maxima-seguridad-hasta-la-carcel-empresa-rancagua/