Seine Saint Denis : Incendie contre un profiteur de taules à Bagnolet !

Mis a jour : le samedi 15 mai 2021 à 21:06

Mot-clefs: prisons centres de rétention actions directes quartiers populaires
Lieux: bagnolet

Dans la nuit du 9 au 10 mai 2021, nous avons mis le feu à un utilitaire de Bouygues garé rue Robespierre. Nous détestons l'entreprise Bouygues de tout notre coeur, car chacune de ses activités est une raison de plus de la détester.

Dans la nuit du 9 au 10 mai 2021, nous avons mis le feu à un utilitaire de Bouygues garé rue Robespierre. Les flammes l'ont dévoré avidemment et ont laissé une belle carcasse. Nous espérons que le spectacle du véhicule brûlé à fait plaisir à celles et ceux qui doivent vivre dans cette rue sans cesse en travaux pour accueillir des habitant-e-s plus riches pour chasser les plus pauvres, et qui se font déjà harceler par les flics et les CRS qui n'arrêtent pas d'envahir les immeubles et d'occuper le carrefour.

Nous détestons l'entreprise Bouygues de tout notre coeur, car chacune de ses activités est une raison de plus de la détester.

Bouygues contribue à construire et entretenir le réseau de la 5G, qui permet déjà de perfectionner les banques de données et de recherches de l'état et de ses sbires (notamment la synchronisation des données de fichage et la systématisation de la reconnaissance faciale).

Bouygues fournit internet et téléphonie à quiconque accepterait de se faire enfermer encore plus dans les rets du home-office, de l'école à la maison (horreur absolue du bourrage de crâne), de réseaux sociaux qui rongent nos sociabilités, nos amitiés et notre confiance en nous comme de l'acide.

Bouygues dirige le groupe TF1/LCI : oui, c'est aussi l'oeuvre de Bouygues si tu passes ta soirée à regarder de la merde, si tu te mets à haïr tes voisin-e-s après avoir regardé les infos, si tu connais par coeur les slogans des publicités.

Bouygues est aussi l'entreprise d'immobilier qui menace le site de l'ancienne usine EIF aux murs à pêches à Montreuil. Le site a été très pollué par l'usine, mais la méthode de dépolution poussée par Bouygues (entre autres) a déjà été utilisée à Romainville, où elle n'a entraîné finalement qu'une surpollution des environs, causant 24 cancers parmi les habitant-e-s. Plus d'infos sur https://mursapeches.blog/category/eif/ . Pour Bouygues, aucune contradiction à construire des projets immobiliers qui tuent littéralement le voisinage ! Nous ne voulons pas d'un énième projet meurtrier de Bouygues, nous voulons voir se poursuivre l'occupation du site EIF par les assos et individus qui s'y trouvent actuellement !

Bouygues construit des murs et des résidences flambant neuves à quiconque souhaite s'enfermer dans les cages dorées d'un chez-soi derrière grilles, murailles, caméras et digicodes - Bouygues rend les villes intolérables, nous fait sentir de trop dans sa rue, dans sa ville et dans son monde.

Bouygues transforme les villes et les vies en prisons à ciel ouvert : et comme si ça ne suffisait pas, Bouygues construit des prisons pour y enfermer celles et ceux qui auraient osé essayer de se battre contre un quotidien insupportable, ou qui auraient tout simplement essayé de vivre à leur manière. Un coup d'oeil à la liste des profiteurs de taules et des constructeurs des 16 nouvelles prisons du "Plan des 15.000 places" de Macron nous apprend que Bouygues est engagé dans 7 de ces projets, dont celui du SAS de Noisy-le-Grand. Le lien vers l'article : https://sansnom.noblogs.org/archives/6205

Voisin, Voisine, si tu es soulé que quelqu'un ait brûlé la camionnette du technicien qui devait venir t'installer la fibre, respire un bon coup et vois les choses autrement:
quelqu'un-e a brûlé la camionnette qui construit la prison où tes potes, tes proches, nous ou toi-même serons enfermé-e-s un jour ou l'autre, par exemple à la prochaine altercation avec les flics dans la cité d'à côté. La prison de l'existant où nous sommes déjà enfermé-e-s.

On n'arrive pas encore à brûler les prisons de l'extérieur, mais au moins on peut brûler les affaires de la famille Bouygues et des autres enfermeurs en série.

Amour et révolte pour tou-te-s les prisonnièr-e-s de Bouygues et de ce monde !

des casseurs-ses

Pour rendre notre action lisible par le plus de monde, et, qui sait, pour donner de bonnes idées à d'autres, nous vous invitons à imprimer ce communiqué, à le coller ou à l'oublier derrière vous dans le bus.