NON A LA REDEVANCE QUI FINANCE LA PROPAGANDE DE L'UMP

Mot-clefs: Archives
Lieux:

{{Vive La liberte s'insurge contre la redevance télé, principale source de financement des chaînes publiques qui sont devenues des outils de propagande du pouvoir ultra-libéral.
Nous invitons les internautes à participer à un sondage sur notre site :}}



Notre argent ne doit pas aider à la diffusion de la propagande de l'ultra-droite, ni favoriser l'idéologie ultra-libérale, toutes deux portées par l'UMP de Chirac et Sarkosy.
Sondage POUR ou CONTRE la redevance



Etes-vous favorable à la suppression de la redevance télé destinée à financer l'audiovisuel public?


OUI
, car il est scandaleux d'utiliser l'argent public pour financer la propagande gouvernementale et subir des programmes d'aussi médiocre qualité que ceux diffusés sur les chaînes hertziennes privées , avec de surcroît le même niveau insupportable de pollution publicitaire.

NON
, car la redevance est nécessaire à l'indépendance de l'audiovisuel public et à sa pérennité, quels que soient par ailleurs ses défauts.

NON
, à condition que le montant de la redevance soit diminué de moitié et qu'elle serve à financer exclusivement les chaînes thématiques ou documentaires comme Arte ou la Cinq, et sous réserve que la publicité commerciale soit totalement interdite sur ces chaînes.


{Depuis le 1er janvier 2004, la redevance télé a perdu son appellation de taxe parafiscale pour devenir une taxe à part entière. Il s'agit donc dorénavant d'un véritable impôt. Ce qui permet de déclencher la procédure de « droit de communication » et d'obliger les opérateurs à fournir leurs données. Ainsi les fichiers de l'administration fiscale et ceux des opérateurs de câble et de satellite sont désoramais croisés.

La redevance est due pour tous les appareils récepteurs de télévision, ou tout dispositif assimilé (pc ordinateur, téléphone portable, etc.) permettant la réception de la télévision et détenus à une même adresse.

Désormais, la redevance audiovisuelle est payable en même temps que la taxe d'habitation. La redevance permet de financer les chaînes publiques. En moyenne, elle rapporte 2 milliards d'euros, ce qui correspond aux trois quarts des ressources de l'audiovisuel public. Elle est acquittée par 18 millions de redevables. L'Etat estime à 500 000 le nombre des fraudeurs. Il compte récupérer 60 millions d'euros grâce au dispositif de recouvrement mis en place par Sarkosy.}


Verdi