Nouvelle confirmation de l’apartheid israélien.

Mis a jour : le jeudi 14 janvier 2021 à 11:22

Mot-clefs: Racisme Resistances fascisme apartheid
Lieux:

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

Complément d'info sur l'article

https://nantes.indymedia.org/articles/54661

Comme le déclare Amit Gilutz, porte-parole de l'ONG israélienne B’Tselem, « On ne peut pas parler de démocratie lorsqu’un groupe de personnes en contrôle un autre, et œuvre en permanence à perpétuer cette domination. Ça, c’est l’exacte définition de l’apartheid. Durant ces dernières années, le régime israélien, n’a même plus essayé de dissimuler cette idéologie de suprématie juive. Le principe d’Israël "État nation du peuple juif"  a été inscrit dans la loi. Israël œuvre à judaïser des pans entiers de territoires en confisquant les terres des Palestiniens. Et cela révèle les véritables intentions d’Israël, à savoir, garder le territoire palestinien et les Palestiniens sous son contrôle. »



« On ne peut pas parler de démocratie lorsqu’un groupe de personnes en contrôle un autre, et œuvre en permanence à perpétuer cette domination. Ça, c’est l’exacte définition de l’apartheid. »

« Durant ces dernières années, le régime israélien, n’a même plus essayé de dissimuler cette idéologie de suprématie juive. Le principe d’Israël "État nation du peuple juif"  a été inscrit dans la loi. Israël œuvre à judaïser des pans entiers de territoires en confisquant les terres des Palestiniens. Et cela révèle les véritables intentions d’Israël, à savoir, garder le territoire palestinien et les Palestiniens sous son contrôle. »

C'es tla première fois q'une ONG israélienne dénonce aussi clairement le régime d'apartheid et le racisme institutionnel de l'Etat israélien.

Voir aussi dans Le Monde et Orient Le Jour :

« Israël maintient un régime d’apartheid entre le Jourdain et la Méditerranée : c’est le constat, radioactif, que fait pour la première fois une organisation de défense des droits de l’homme juive israélienne de premier plan, B’Tselem. Dans un rapport publié mardi 12 janvier, l’ONG s’affranchit de la division communément admise entre les systèmes politiques en place en Israël et dans les territoires palestiniens.
Démocratie d’un côté, occupation militaire temporaire de l’autre. B’Tselem estime qu’une telle distinction s’est vidée de son sens au fil du temps, depuis la conquête des territoires par Israël, lors de la guerre de 1967. « [Cette distinction] obscurcit le fait que l’ensemble de la zone située entre la mer Mediterrannée et le Jourdain est organisé selon un unique principe : faire avancer et cimenter la suprématie d’un groupe – les juifs – sur un autre – les Palestiniens », juge l’organisation. » […]


https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/12/pour-la-premiere-fois-une-organisation-israelienne-b-tselem-denonce-un-regime-d-apartheid_6065937_3210.html


« Nous voulons changer le discours sur ce qui se passe ici. L’une des raisons pour lesquelles rien ne bouge, c’est que la situation n’est pas analysée correctement », affirme le directeur exécutif de l’ONG, Hagaï el-Ad. Selon B’Tselem, ce constat est le résultat de deux débats récents au sein de la société israélienne. D’abord, celui qui a mené en 2018 à la loi fondamentale définissant Israël comme « foyer national du peuple juif », ensuite le débat ayant porté sur l’annexion d’une partie de la Cisjordanie, mentionnée par le deal du siècle, annoncé par Donald Trump.


https://www.lorientlejour.com/article/1247979/btselem-denonce-un-regime-dapartheid-entre-le-jourdain-et-la-mediterranee.html

Commentaire(s)

> Article refusé.

surpublication, on essaye de laisser de la place pour divers sujets dans la colonne globale.

Les commentaires ne sont pas autorisés pour article.