Stratégie commune de la haine pour Macron/Trump/Extrême droite

Mis a jour : le lundi 11 janvier 2021 à 10:52

Mot-clefs: Guerre Médias Racisme Répression Santé Resistances contrôle social / prisons centres de rétention précarité antifascisme lutte anti-repression étudiant-e-s lycéen-ne-s election(s) mouvement immigration sans-papieres frontieres exclusion chômage gilets_jaunes coronavirus
Lieux:

Macron et bien d'autres de la classe politique fRançaise instrumentalisent la prise du capitol par les trumpiste pour stigmatiser (entre-autre) le mouvement de Gilet Jaunes, qui, en son temps, représentait une vrai menace pour leur pouvoir et leur instrumentalisation privée de la "démocratie". Poutant leur stratégie de la haine est tristement commune...

C'est sans arrêt, mandat après mandat, que les pouvoirs en place dans nos si belles et si exemplaires "démocraties" se trouvent des boucs émissaires afin de détourner le regard des gens de leurs magouilles financières et politiciennes (démocratie où les gagantEs des élections suppriment - covid ou pas covid - par milliers les lits dans les hopitaux, réduisent à peau de chagrin les budgets pour les plus démuniEs, créent des fichiers de police et des lois monstrueusement liberticides qui s'entassent les unes sur les autres, mutilent/enferment/tappent toujours plus fort sur le plus faiblent d''entre nous, etc). Toutes les guerres et famines qui ravagent le monde n'en sont que les fruits.

Ces salopards n'hésitent jamais à stygmatiser telle ou telle frange de la société (exiléEs, musulmaNEs, habitantEs des banlieux - sauvageonNEs et racaille à karcheriser, les "groupuscules" de d'ultra-gauche, les islamo-gauchistes, les antifas, anarchistes, les étrangers bien sûr, etc, la liste est longue...). Ils nourrissent sans cesse un climat de méfiance et de haines sous-jacentes envers leurs cibles grâce à l'aide des médias inféodés (média aux largesses des subventions jamais rongées ni remisent en question, quand bien même ils appartiennent à des milliardaires, à contrario des hopitaux publics, de la recherche ou de l'enseignement). Ils noment des ministres et autres hautEs fonctionnaires tous et toutes pus réactionnaires les unEs que les autres. La violence instaurée contre les populations est leur dernier mais aussi premier reccours, que cette violence soit physique ou politique.

Les boucs émissaires de cette sratégie électoraliste de la haine, cette stratégie qui s'appuie sur les penchants les plus bas et les plus inhumains de nos sociétés, celle qu'on retrouve dans tous le discours de l'extrême droite sans exeption, que ce soit dans notre pays de merde ou ailleurs leur est devenue commune et permanente. Elle fait carrémnent partie du paysage!!! Cette stratégie de la haine entretient la peur de la trop fameuse et surtout si pratique "insécurité"! L'insécurité qui justifie la violence des forces répressives d'état et toutes les merdes qui sont votées contre la liberté des personnes.

En regardant la classe politique fRançaise ou d'ailleurs sous cet angle, on ne peut que constater un truc, cette respectable classe politique qui rabâche sans arrêt son démocratisme à tous crins est tout simplement trumpiste et prépare sans répit l'instauration d'un pouvoir fasciste!