Les Jeux Olymfric, ni ici, ni ailleurs!

Mot-clefs: Archives
Lieux:


COMMENT PEUT-ON ETRE CONTRE LES JEUX OLYMPIQUES À PARIS?
D'AILLEURS EXISTE-T-IL EN FRANCE QUELQU'UN QUI NE SOIT ENTHOUSIASTE À L'IDEE DE VOIR LES J.O À PARIS EN 2012 ?
CERTAINS SYNDICATS SERAIENT PRETS A RENONCER AU DROIT DE GREVE LE TEMPS D'UNE TREVE OLYMPIQUE !
BEL ENTHOUSIASME ET POURTANT…

Nooooon_jo_2-medium
Pas de titre pour 3706

Nooooon_jo-medium
Pas de titre pour 3705

LE C.A.J.O. (COLLECTIF ANTI-JEUX OLYMPIQUES) S'OPPOSE A CES JEUX QUI N'ONT RIEN A VOIR AVEC LE SPORT : NI BIEN-ETRE, NI EPANOUISSEMENT PERSONNEL ET COLLECTIF. LES JEUX OLYMPIQUES, GRANDE FOIRE PUBLICITAIRE PRONANT LA COMPETITION ENTRE LES INDIVIDUS ET ENTRE PAYS SONT A L'IMAGE DE NOTRE SOCIETE : INFESTES PAR LA LOGIQUE DE L'ARGENT ET L'INDIVIDUALISME, SOUS COUVERT D'UNE FAUSSE ETHIQUE ET AU DETRIMENT DU BIEN-ETRE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL.

Pas une rue, pas une station de métro, pas un bâtiment public qui ne milite pour "Paris 2012 ". Des millions sont déjà dépensés pour nous imposer ce projet, sans débat, sans transparence. Sur ce sujet comme sur d'autres aujourd'hui, les médias n'autorisent qu'une position : celle d'un enthousiasme sans réserve.

UNE FAUSSE ETHIQUE
car la corruption des membres du CIO, qu'un journaliste de la BBC a encore mis au grand jour récemment(1), n'est plus à démontrer. Les aspects financiers visibles ou occultes deviennent les principaux facteurs de décision.

Les J.O. se définissent comme une fête sportive mais le dopage (bientôt génétique) et les recherches des laboratoires pour créer des produits masquants ont réduit depuis longtemps de nombreux athlètes en de simples "machines à gagner". C'est également au détriment de l'universalisme et de l'égalité des chances que les pays riches investissent dans leurs sportifs, ou achètent les sportifs des pays pauvres et remportent la majorité des victoires, ce qui leur permet par transfert d'asseoir leurs monopoles marchands (États-Unis) ou leurs dictatures (Chine) et
RENFORCENT LES IDEOLOGIES CHAUVINES ET NATIONALISTES
.

Les J.O. sont donc devenus une messe médiatique organisée par les publicitaires pour assener leurs messages mercantiles pour des produits malsains (boissons sucrées) et qui encouragent, au profit de multinationales, des comportements allant à l'encontre de la santé physique et mentale des individus (téléspectateurs passifs). Au premier rang de la promotion des J.O. à Paris, on retrouve également des marchands de canons (Lagardère), des pollueurs notoires (Air France, Renault, Lafarge, Bouygues) ou des entreprises connues pour leur mépris du droit du travail (Accor, Carrefour).
NOUS SOMMES LOIN D'UN QUELCONQUE IDEAL SPORTIF
. Ces entreprises affirment que 42 000 emplois durables seront créés par les jeux mais les mauvaises expériences d'Athènes ou d'Albertville nous ont montré que ces emplois ne seront que précaires et à durée limitée. L'endettement est en revanche durable.
LE COUT DES JEUX SERA ASSUME PAR TOUS, COMME LES DEGATS SUR L'ENVIRONNEMENT. LES BENEFICES SERONT, EUX, PRIVES
.

Le maire de Paris nous parle de jeux respectueux de l'environnement ... Que dire alors des centaines de milliers de personnes arrivant par avion (moyen de transport le plus polluant), des milliers d'affiches illégales, des déchets produits et du déballage sonore qui feront partie du grand matraquage auquel Paris aura droit ?

A-t-on consulté les Parisiennes et Parisiens pour savoir s'ils souhaitaient vraiment les Jeux Olympiques et s'ils étaient prêts à s'acquitter de leur coût énorme (
4 MILLIARDS D'EUROS(2), SOIT 2000 EUROS PAR PARISIENNES/ENS
) ?
Non.

Ceux qui n'acceptent pas ce choix seront obligés, comme certains habitants d'Athènes, de quitter la ville pour fuir l'atmosphère nauséabonde du sport-business, de son flot d'images stéréotypées et de commandements à consommer ceci ou cela.

Mais sera-t-il encore possible de circuler et de penser librement dans une ville qui prévoit de mobiliser 46 850 policiers et militaires, de mettre en place des voies de circulations Olympiques, d'organiser un Festival Olympique des Arts, de lancer un programme éducatif Olympique de 4 ans dans les écoles...

Il est encore temps d'éviter cela. Manifestez et diffusez ce message pour dire Oui au sport, donc Non aux Jeux Olymfric à Paris en 2012 !



1. Libération 04/08/004
2. Source: Ville de Paris

-----

LIENS:

- [!]le lien spip suivant n'a pas ete importe correctement dans oscailt: http ://mapage.noos.fr/paris-2012/ [!]

- http://jo-paris.blogspot.com/] : blog initié par les conseillers Verts de Paris Charlotte Nenner et Sylvain Garel ainsi qu'Oncle Bernard de Charlie Hebdo et un coup de mains de LucB* de [verts-economie.net" class="spip">JO Non merci!

- http://www.mayor-of-london.co.uk/cgi-bin/no-london-olympics-2012.pl" class="spip">London Olympics 2012 - NO !!!!, site en anglais.

- Mouvement Critique du Sport, Centre de recherche et d'analyse des fonctions politiques, idéologiques, mythologiques et économiques de l'institution sportive.

- ¿Madrid 2012? No, gracias, article en espagnol d'opposants aux JO.

-----

Le Collectif Anti - Jeux Olympiques
paris-2012@fr.st
http ://mapage.noos.fr/paris-2012/

LE CAJO EST SOUTENU PAR : Résistance à l'Agression Publicitaire (RAP), SUD éducation Paris, Les Alternatifs, Le Publlphobe, Chiche! Paname, l'Eglise de la Très Sainte Consommation, les Brigade AntIPub....

-----

Droit de grève et Olympisme

A un an de l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Turin, l'idée fait sérieusement son chemin chez les élus italiens : interdire le droit de grève pendant les compétitions sportives1. Et en France? Les pressions sur la manifestation du 10 devraient nous inquiéter, ce que l'on peut lire sur le site officiel de la candidature parisienne encore plus : «Notre législation riche et flexible est adaptée à l'organisation des Jeux. Cependant la France s'engage à prendre toute disposition législative ou réglementaire qui s'avérerait nécessaire au bon déroulement des Jeux Olympiques et paralympiques2 ».
Nous voilà prévenus.

1. Lire la lettre N.2 du Mouvement Critique du Sport
2. Dans la rubrique «Aspects juridiques» du site (http://www.parisjo2012.fr)

-----

« Pierre de Coubertin avait tort quand il disait que l'important c'est de participer, car 1'important c'est de gagner. » : Arnaud Lagardère animateur du Club des Entreprises Paris 2012 en Novembre 2004 : souces : site de la Rochelle

-----

Tract à diffuser : téléchargez en cliquant dessus :

-----

Bulletin du collectif anti-JO

une analyse des JO d'Athènes de 2004

thibault mailly et chéreque prés a tourner leurs vestes pour les JO à Paris

Pièces jointes

Report Pas de titre pour 2895

Report Pas de titre pour 2896

Commentaire(s)

> Le sport plaisait à mussolini, staline et hitler

Le sport c'est jamais que se confronter à la demande d'un maitre/supérieur et sous contrainte éducative/financière/politique à d'autres personnes sous le même joug. Le tout en suivant des rêgles absurdes et généralement inutiles inventées par ces mêmes supérieurs afin de tirer du jeu le maximum de plaisir et de contrôle.

En fait si tout le monde avait une mentalité de sportifs on créerait le rêve totalitaire le plus complêt.

> > Les Jeux Olymfric, ni ici, ni ailleurs!

Il est bien le logo "NOOOOOON" olympien. 555 (un renard libertairement libertiste et non un anarchien libertairement totalitariste ou autoritariste car à quoi bon se dire libertaire/anarchiste face aux totalitaires et autoritaires si l'on est soi-même totalitaire ou autoritaire dans son organisation).

P.S.: çà a dérapé mais çà fait du bien de montrer qu'il y a une dissidence face aux libertaires totalitaristes ou autoritaristes. Faiiiit chaud, vous ne trouvez pas???.

> > Les Jeux Olymfric, ni ici, ni ailleurs!

un commentaire a été supprimé. Celui-ci ainsi que le motif pour lequel il a été supprimé sont visibles ici

> > Les Jeux Olymfric, ni ici, ni ailleurs!

"A-t-on consulté les Parisiennes et Parisiens pour savoir s'ils souhaitaient vraiment les Jeux Olympiques et s'ils étaient prêts à s'acquitter de leur coût énorme (4 MILLIARDS D'EUROS(2), SOIT 2000 EUROS PAR PARISIENNES/ENS) ? Non."

Non en fait c'est tout l'hexagone qui paye encore une fois pour Paris et qui recevra seule les magiques "retombées économiques".

"Paris s’est portée candidate et demande aux 34000 communes de France de lui apporter un soutien financier pour l’achat « d’un ensemble de matériels de communications qui permettra de mobiliser le plus largement possible ». La capitale française invite également l’ensemble des maires à « lier tous les évènements festifs et populaires organisés dans la commune à la promotion de Paris 2012 »." (Partit Occitan)

Et je tiens juste a rappelé que (même si j'en veus pas du tout chez moi) Paris a déjà recu les Jeux d'été 2 ou 3 fois. Dans les autres Etats au moins ca tourne (New-York, Los Angeles, Atlanta. Berlin, Munich. Madrid, Barcelone)

> > Les Jeux Olymfric, ni ici, ni ailleurs!

juste un ptit lien vers un communiqué du CAJO