Palestine: Des dizaines de manifestants blessés à Ramallah

Mis a jour : le jeudi 15 octobre 2020 à 14:53

Mot-clefs: Resistances libérations nationales
Lieux: palestine ramallah

Des dizaines de Palestiniens ont été blessés lors d’affrontements avec des soldats israéliens arrivés hier dimanche 11 octobre pour procéder à des arrestations dans un camp de réfugiés près de Ramallah.

Ram-medium

 53 personnes ont été traitées médicalement, dont dix personnes blessées par balles réelles. Treize autres ont été blessés par balles en caoutchouc et le reste par des gaz lacrymogènes. Les résidents du camp de réfugiés d’Amari ont rapporté que l’armée israélienne avait bloqué plusieurs routes dans la région avant qu’un grand nombre de soldats n’entrent dans le camp et arrêtent trois personnes.

Link_go Secours Rouge

Commentaire(s)

> Un prisonnier palestinien en grève de la faim

Maher al-Akhras, 49 ans, a été arrêté dans son village de Silah al-Dahr en Cisjordanie en juillet dernier. L’armée l’a placé en détention administrative car elle le suspecte d’appartenir au Jihad islamique ce que Maher nie farouchement.

Jeté en prison sans preuve ni jugement Maher a rapidement décidé de protester en faisant la grève de la faim. Cela faisait 80 jours hier 14 octobre.

Iyad a fait un rapide montage sur ces images qu’on lui a confiées au sujet de la grève de la faim de Maher al-Akhras:

Maher, dont la vie est en danger à tout moment, y exprime sa révolte contre cet enfermement, contre cette pseudo justice et son désir de revoir sa famille au plus tôt.

Commentaire de Michel Ouaknine

https://www.ujfp.org/spip.php?article8114

> Israël paie des médias pour qu’ils publient des contenus contre BDS

Des journalistes israéliens ont dévoilé une campagne de propagande mondiale contre le mouvement des droits palestiniens, Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS). Le ministère des Affaires stratégiques a autorisé 37 millions de dollars pour placer sa publicité comme s’il s’agissait d’informations journalistiques dans les médias du monde entier. Le média numérique israélien 972 Magazine a notamment fait écho à une enquête ouverte en 2017 par le journaliste Itamar Benzaquen qui a révélé que le ministère des Affaires stratégiques de l’État d’Israël avait versé d’importantes sommes d’argent au Jerusalem Post pour publier des contenus contre BDS. Au cours des dernières années, des rapports similaires ont été publiés par des journalistes et des médias du monde entier. Plus d’infos ici.

https://directa.cat/israel-paga-periodistes-perque-escriguen-contra-el-moviment-pels-drets-palestins/

https://secoursrouge.org/israel-paie-des-medias-pour-quils-publient-des-contenus-contre-bds/