thibault mailly et chéreque prés a tourner leurs vestes

Mot-clefs: Archives
Lieux:

chéreque mailly et thibhault prés a tourner leur vestes au nom des " réalités économiques " du gouvernement raffarin Medef




Non au " réformisme " au " syndicalisme " de cogestion et aux compromissions avec le Medef et ses sbires de l'u.m.p

thibhault chéreque et mailly se disent prés a " déplacer " la manifestation du 10 mars pour ne pas géner ces messieurs du Cio

il semblerait qu'il ne faille pas loin pour que mailly le beattles de montreuil se rangent du coté de chéreque et appellent à déplacer la manifestation du 10 mars a paris

Comme vous le savez sûrement, les syndicats ont prévus d'organiser une journée d'action le 10 mars prochain.

Or, ce même jour aura lieu la visite des membres du CIO pour les JO de 2012.

Et la, la classe politique relayée par sa clique médiatique commence à brailler en disant que cette journée de grève va donner une mauvaise image de la France On pourrais en rester la. Mais non ! Nos chers dirigeants syndicaut, à la tête duquel, Chéréque envisagent de "déplacer" la journée de protestation un autre jour

Ça m'enrage d'entendre ce genre de propos Il faut surtout pas déranger ses messieurs du CIO dans leur visite

Salariés, précaires, chômeurs... chut Fermez la Souffrez en silence Ce qui compte c'est que Paris organise les JO de 2012 et qu'ainsi les multinationales et nos politiciens corrompus (n'est ce pas monsieur Gaymard) empochent le pactole. Pendant ce temps nos droits sociaux se réduisent comme peau de chagrin

Messieurs Thibault, Chérèque, Mailly, faut surtout pas organiser de grève générale illimitée, ce n'est pas bon pour le gouvernement du " pauvre " Raffarin, ça risque de l'entraver dans sa marche forcée vers l'ultralibéralisme. Une petite journée de grève une fois par mois, suffira bien à contenir la colère des gueux(ses) de la "France d'en bas". Mais jusqu'à quand

Raffarin peut donc dire un grand merci à son valet Chérèque et compagnie. Je pense qu'il le fait, en versant des sommes rondelettes pour services rendus au Medef.

C'est drôle, non des personnes censées défendre les intérêts des salariés, retournent leur vestes et se mettent au service de l'ultralibéralisme. Espérons qu'un jour enfin les militants de ces centrales dites syndicale arrétreont de se faire rouler dans la farine et mettront dehors ces pseudos syndicalistes et bureucrates fossoyeurs de nos luttes sociales

des militants et militantes syndicalistes de la base écoeuré(es)