Projet de #SurfPark - repression ce mardi 16 juin, procès à venir

Mis a jour : le mercredi 17 juin 2020 à 13:55

Mot-clefs: Ecologie Répression
Lieux: en paimboeuf retz saint-brévin saint-père

Nous sommes sortis de Garde à vue hier soir après 10h de GAV !
Merci de votre soutien sur les réseaux !
Nous sommes par contre sans nouvelle d'une des 4 personnes qui a été inculpé et dont nous ne connaissons pas l'identité.

104544198_745931996177748_4429046510916330710_o-medium

Nous aurons besoin de vos témoignages concernant les violences, intimidations, fouilles de véhicules et menaces de mort menés par des habitant-e-s de Saint Père en Retz/alentours et des agriculteurs envers nous et les manifestant-e-s venu-e-s nous soutenir le 20 Juillet 2019. Violences qui avaient reçu le soutien d'élus du Pays de Retz qui étaient présents dans la milice d'expulsion du festival de résistance au projet de #SurfPark !

L'enquête à notre encontre avec pas mal de questions sur le collectif Terres Communes et nos actions passées/à venir, le procès en correctionnel dans quasiment un an (pratique pour nous intimer à ne pas trop nous bouger contre le projet d'ici là...), les chefs d'inculpation et le fait que les miliciens n'ont été aucunement inquiété (principalement de la FNSEA) alors qu'ils avaient l'intention d'en découdre avec nous (venus dans le champ du festival à toute vitesse avec trois gros tracteurs avec tonnes à lisier et armés de bâtons et outils à plus d'une trentaine) et de nous expulser illégalement avec la complicité des autorités et des forces de l'ordre regardant tranquillement l'opération se faire, montrent clairement qu'on a affaire ici à une affaire politique et d'intimidation/répression envers les militant-e-s écologistes !

Nous vous tiendrons au courant d'ici peu plus en détail de l'affaire, des chefs d'inculpation à notre encontre (avec des risques de prison avec sursis voire plus, entre autre pour "violences en réunion et avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de 8 jours", ce qui veut dire que même si nous n'avons pas commis les violences reprochés, le fait que nous étions présents au moment des altercations suffit à nous inculper) et de la suite que nous allons donner à tout cela.

En attendant tout soutien de votre part est précieux !
Ecrivez-nous à terrescommunesretz@gmail.com

Et rendez-vous tout à l'heure et tous les mercredis au jardin solidaire de Chauvé, on lâche rien :)
https://www.facebook.com/Jardin-solidaire-Chauv%C3%A9-Pays-de-Retz-110293490698352/

Et contre le #Surfpark, le projet industriel du Carnet (Collectif Stop Carnet) et tous leurs projets mortifères non plus ! 

Plus d'infos sur ce qui s'est passé le 20 Juillet 2019 et notre lutte contre le projet de #SurfPark en général par ici :
terres-communes.zici.fr/opposition-au-projet-de-surf-park-de-saint-pere-en-retz/

Un article du courrier du pays de retz par rapport à notre GAV d'hier :
https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-pere-en-retz_44187/manifestation-contre-le-surf-park-de-saint-pere-en-retz-quatre-personnes-en-garde-a-vue_34325981.html

L'image mise en avant est issue d'une publication de Nantes Révoltée écrite quelque temps après l'expulsion milicienne du 20 Juillet 2019 :
https://www.nantes-revoltee.com/surf-park-un-projet-inutile-et-destructeur-aux-portes-de-nantes/

Email Email de contact: terrescommunesretz_AT_gmail.com