Solidarité avec la lutte du peuple nord-américain !

Mis a jour : le lundi 8 juin 2020 à 10:27

Mot-clefs: Racisme Répression
Lieux:

« La coordination des organisations proches ou faisant partie du réseau Anarkismo tient à montrer toute sa solidarité au peuple Nord-Américain en lutte. Nous condamnons le meurtre de George Floyd par la police de Minneapolis, marquant un acte raciste de plus au sein de la première puissance impérialiste mondiale. »

Arton8714-8bbf8-medium

Cet acte vient s’ajouter aux innombrables meurtres dans la population noire aux États-Unis, qui ont été perpétrés depuis l’époque de l’esclavage et n’ont pas cessé jusqu’à ce jour. Sous l’administration Obama, des dizaines de meurtres de jeunes femmes et de jeunes homme noires ont rappelé les événements similaires des années 1950 et 1960. La réponse a été une éruption rapide du mouvement noir dans tout le pays, de la même manière qu’en ce moment même se déroulent de vastes manifestations qui montrent que la population en a assez de la violence et de l’impunité policière.

Le quartier général de la police à Minneapolis a été incendié par les manifestantes et les manifestants et plusieurs véhicules ont été attaqués, des actions directes sont menées dans plusieurs villes avec des affrontements avec la police, Trump a même donné l’ordre à l’armée de descendre dans la rue. Le racisme, élément structurel de la société capitaliste, en particulier dans la société américaine, est malheureusement intact, mais la résistance et la lutte des Noir·es et des pauvres du nord l’est aussi.

Trump accuse aussi les anarchistes et militant–es antifascistes d’être les instigatrices et instigateurs des émeutes. Ce mouvement est un mouvement de révolte populaire, les dizaines de milliers de personnes qui participent ne sont pas ou ne se revendiquent pas appartenir à un courant politique, mais comme toujours les sphères du pouvoir tentent de trouver des responsable à accuser, pour ne pas mettre en cause les questions structurelles et conclure que l’État raciste, patriarcal et capitaliste qui opprime et tue les classes populaires est bien le seul instigateur des révoltes.

Le racisme sera enterré en même temps que le capitalisme.

Tout notre soutien et notre solidarité au peuple américain qui lutte contre la violence et les exactions de la police.

Nous adressons aussi tout notre soutien à nos camarades anarchistes nord-américain·es !

VIVE CELLES ET CEUX QUI LUTTENT !

Signataires :

? Coordenação Anarquista Brasileira – CAB (BRÉSIL)  
? Alternativa Libertaria – AL/fdca (ITALIE) 
? Federación Anarquista Uruguaya – FAU (URUGUAY) 
? Federación Anarquista Rosario – FAR (ARGENTINE) 
? Organización Anarquista de Córdoba – OAC (ARGENTINE) 
? Federación Anarquista Santiago – FAS (CHILI) 
? Grupo Libertario Vía Libre (COLOMBIE) 
? Union Communiste Libertaire (FRANCE) 
? Embat – Organización Anarquista (CATALOGNE) 
? Die Plattform - Anarchakommunistische Organisation (ALLEMAGNE) 
? Devrimci Anar?ist Faaliyet – DAF (TURQUIE) 
? Organization Socialiste Libertaire – OSL (SUISSE) 
? Libertaere Aktion (SUISSE) 
? Melbourne Anarchist Communist Group - MACG (AUSTRALIE) 
? Aotearoa Workers Solidarity Movement - AWSM (Aotearoa / NOUVELLE ZÉLANDE) 
? Anarchist Unión of Afghanistan and Iran - AUAI (IRAN & AFGHANISTAN) 
? Manifesto (GRÈCE) 
? Zabalaza Anarchist Communist Front - ZACF (AFRIQUE DU SUD)

https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Solidarite-avec-la-Lutte-du-Peuple-Nord-Americain

Commentaire(s)

> vous changez à l'UCL

Qu'est ce qu'il vous arrive, à l'UCL, vous devenez insurrectionnalistes?!!

> A base de pop pop populaire !

Ce n'est pas le peuple américain qui lutte, mais une partie de celui-ci, victime de racisme, ou écrasé par la crise et l'exploitation. L'UCL devient spécialiste du flou. On fourre les mots peuples et populaires partout, comme au bon vieux temps des régimes du même nom, qui perpétuaient la domination et l'exploitation sous d'autres formes.

Tristesses libertaires que de voir d'aussi vieilles grilles de lecture refourguées sous des oripeaux faussement rouge et noir.

A l'heure, ou une offensive souverainiste cherche à faire main basse idéologique sur ce que fût le mouvement des Gilets jaunes à partir d'une analyse opposant le peuple à l'oligarchie, et non les révoltés et les exploité-e-s à l'Etat et au capital, il y a des terrains qu'il est criminel d'emprunter.