France : Quatre personnes arrêtées pour “fabrication d’engins explosifs”

Mis a jour : le dimanche 24 mai 2020 à 21:11

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Quatre personnes ont été arrêtées dimanche 17 mai au soir, par la police, avant d’être déférées au parquet de Bobigny pour « participation à un groupement en vue de commettre des violences et fabrication d’engins explosifs ». Ces militant·es avaient été filés par des policiers en civil de la Brigade Anticriminalité (BAC), ce qui les a conduit à l’ancienne clinique de la Dhuys située à Bagnolet, face au 46, rue Lénine. Cette clinique fermée, est devenu un squat tenu par la gauche révolutionnaire. Les policiers ont arrêté, dimanche, un couple sortant du squat et l’a placé en garde à vue. La veille, deux autres personnes avaient été arrêtées et également placées en garde à vue. Elles sortaient du même lieu et la police prétend qu’elle était en possession de cocktails Molotov et de mortiers d’artifice. La police prétend que ces engins ont été confectionnés sur place, ou récupérés à l’intérieur.

Quatre-personnes-arr_t_es-pour-fabrication-dengins-explosifs-850x531-medium

À l’issue des gardes à vue, les quatre personnes ont été déférées au parquet de Bobigny en vue d’une comparution immédiate à délai différé. Cette nouvelle procédure mise en œuvre depuis un an permet de continuer à enquêter et de placer un mis en cause en détention provisoire ou sous contrôle judiciaire en se passant du juge d’instruction. Le procureur saisit directement le juge des libertés et de la détention qui statue sur le sort de l’auteur présumé. Le procureur a requis leur détention provisoire.

Link_go Secours Rouge

Commentaire(s)

> C'est beau la presse bourgeoise

Cette information est tirée de la presse et notamment du Point, dommage que ça ne soit pas précisé, ni qu'il n'y ait d'infos supplémentaires. D'autant plus que cette histoire semble largement fantasmé par Aziz Zemouri, journaliste informé par ses copains flics.
La photo n'est pas du tout celle de la clinique. Et des gens qui habitent le coin n'y connaissent pas de squat qui soit un espace d'organisation, encore moins un "squat de la mouvance anarcho et gauchiste".
On aimerait d'autant plus avoir de vraies infos.

> hey

Y a pas quelqu'un qui va faire un texte sur cette affaire ? meme minimal ? Les flics sont au courant, vous inquietez pas, ya que nous qui le somme pas.

Solidarité.

> 1312

dans le novlangue des flics et des juges : “fabrication d’engins explosifs”, ça englobe tout, dont des pétards ainsi que des fumigènes DIY le tout artisanal