Lettre à mon ami confiné

Mis a jour : le samedi 25 avril 2020 à 16:58

Mot-clefs: coronavirus
Lieux:

Il y a quelques mois, toi comme moi, refusions et avons toujours refusé la logique de guerre. Aujourd’hui, les choses ont changé. Tu m’as dis être resté sur ces mêmes positions, mais je t’ai vu t’enfermer dans ta maison, avec tes colocataires, dans ton couple... Et quelque part, accepter pleinement cette guerre, qui n’en a que le nom.

Je ne t’en veux pas. Et même je comprends cette réaction. Mais regarde autour de toi, regarde moi, ton amie, et ouvre les yeux sur les immenses souffrances que l’acceptation total du confinement a engendré, infinement plus grandes que le virus lui-même.

Ton amitié m’est précieuse. Si l’État refuse de la considérer, s’il refuse de voir cela comme une dérogation possible à mes déplacements, j’ai cru qu’elle nous serait évidente pour tou·tes les deux. Mais quel choc lorsque tu as prononcé ces mots : "Dans la maison, nous avons décidé d’appliquer le confinement le plus strict". Avant d’ajouter : "Tu peux venir nous voir, évidemment. Tu restera derrière le portail". Toi qui n’y voyais qu’une décision collective presque banale, pour moi cela m’a éclaté froidement au visage : notre amitié n’est que secondaire, non vitale. Et vous vous êtes ainsi enfermées dans vos couples respectifs. J’ai failli te dire que j’aimerais te faire un câlin, mais je n’ai rien dit. Il n’y aura plus de gestes affectifs entre nous, je n’ose même pas en faire le deuil verbalement.

Entre temps, le contrôle social s’est accéléré. La police à continué à tuer, blesser, humilier dans les quartiers populaires, encore plus qu’elle ne le faisait déjà. La rue lui appartenait déjà beaucoup, aujourd’hui elle en a fait son terrain de jeu (meurtrier). Elle en ressortira encore plus compétente pour manier à bien sa logique répressive, et nous encore plus craintif-ves.

Entre temps les soignant·es se retrouve encore plus seul·es que lorsqu’ils luttaient pour avoir plus de moyen dans les hôpitaux publics.

Entre temps les pauvres de tous les pays se retrouvent sans travail ni possibilités de subvenir à leur besoins.

Entre temps les femmes se font encore plus battre par leur maris.

Nos échanges ont continué, par Signal. La discussion atterrira souvent sur l’affirmation que le confinement est fait pour sauver les personnes fragiles. Qu’il faut se responsabiliser par rapport à elles. Mais en cherchant plus loin, tu n’en connais pas tant de personnes si fragiles. Tu utilise un épouvantail pour clore la discussion. En vérité, nous serions beaucoup plus enclin à les aider, en prenant toutes les précautions sanitaires, si nous n’étions pas enfermé·es dans nos maisons à nous dépatouiller avec nos angoisses (créées principalement par la réaction étatique). Et aussi, pourquoi devrions-nous tou·tes épouser cette logique sacrificielle du confinement quand nous connaissons les types de personnes que le virus cible ?

La pire des hypocrisies, est de dire que nous avons sauvé des vie. Non. Nous avons simplement choisi nos morts. Parfois il faut en effet choisir, et la moindre des honnêteté politique serait de l’exposer ainsi. Mais tu sais, ce confinement tue 1 000 fois plus de personnes par la faim, détruit des millions de vies par le chômage de masse, rend des gens malheureux par l’isolement, etc. Regarde l’état du monde, mais ne me ressert plus cet argument qui tente de justifier le délire actuel.

Et puis au fil du temps, mon état psychologique s’est dégradé. Je n’avais déjà pas eu beaucoup de chance sur mon environnement de confinement, un appartement pour 5. Mais cela a empiré lorsque s’est installé une détresse amicale et affective. Car tou·tes mes autres ami·es ont évidemment fais le même choix que vous. Je retenté une approche. Les mêmes réponses, à quelques mots près. Mais cette fois-ci, je n’ai pas voulu me laisser faire. Ce confinement engendre déjà trop de violence, pour que j’en accepte celle-ci.

Je t’ai exposé l’absurdité de la situation. Je t’ai mis devant le nez toutes vos dérogations sanitaires que vous acceptez quand il s’agit de relation amoureuse, mais que vous refuser catégoriquement pour celles qui ne sont "que" amicales. J’ai tenté d’exposer que le confinement est un choix politique parmi tant d’autres, avec toutes les conséquences horribles qu’il engendre.

Ça ne t’as pas fait réagir. Pire, ça nous a éloigné, et je me suis senti comme une irresponsable.

Pourtant, toi aussi tu sais que ça n’est pas tenable à long terme. Voilà déjà 6 semaines de confinement, et je sens poindre des petits changements dans tes pratiques, dans tes discours. J’espère simplement que la situation sociale ne soit pas trop désastreuse quand nous sortirons de la torpeur. Quand nous ferons comme d’habitude et que nous irons boire une limonade au soleil avant d’aller manifester.

Ton amie

Link_go source

Commentaire(s)

> Pourtant

"Il vaut mieux changer d'amis que d'idées"

> Le confinement est moins mortel que l'épidémie

Je suis militante anti-autoritaire, féministe, anticapitaliste et infirmière en région parisienne, je ne demande ni applaudissements ni remerciements mais un peu de considération pour ma situation, celle de nos collègues et celle des malades.
On n'est pas sortis du cauchemar mais y a une amélioration et c'est grâce au confinement.
Parce que les chiffres sont cruels: y a pas photo entre les morts à cause du confinement et les morts à cause de cette saloperie qui même si les chiffres baissent grâce au confinement demeure hyper-contagieuse.
Une pandémie est une chaîne du malheur: on ne connaît pas de personnes fragiles, mais on va contaminer des gens qui connaissent des gens qui connaissent des personnes fragiles.
Les soignantEs ne seront pas moins seulEs qu'avant parce qu'il y aura une expansion exponentielle de cette saloperie.
Les pays qui ont choisi de refuser le confinement pour des raisons économiques voient exploser de nombre de malades et de morts. Plus de morts qu'à cause de la misère et du stress? Malheureusement oui, infiniment plus de morts. Sans aucune comparaison.
Personne n'aime le confinement mais face à la maladie faut ce qu'il faut. Se faire opérer quand on a une appendicite c'est du stress, on aimerait mieux s'en passer mais le stress est moins mortel que la péritonite.
On ne va pas se mentir: les statistiques le prouvent sans aucune ambigüité, le confinement limite la propagation, et limiter la propagation fait gagner du temps. Le temps de libérer des places dans les établissements de soin, le temps de trouver un remède, un vaccin.
AmiEs anarEs luttons pour de meilleurs moyens pour les hôpitaux et aidons les soignants à gagner du temps en ne répandant pas davantage la maladie.
Parce que l'expérience a démontré que l'éloignement social ne suffit pas. Limiter les contacts, les activités collectives et les sorties c'est chiant, stressant, y a des effets secondaires dramatiques mais moins dramatiques qu'une catastrophe sanitaire.
Je ne connais pas d'anarE qui refusent le confinement. Au début peut-être quand il n'y avait pas plus de malades et de morts qu'en Bretagne. Maintenant la nécessité du confinement est devenue évidente. Mais parmi ces anarEs je n'en connais aucunE qui ait abandonné la lutte contre l'Etat, le capitalisme, les violences conjugales, la précarité, le flicage etc.
Au contraire: tous ces abus encore plus voyants que d'ordinaire nous ont pis encore plus la rage.

> propagande d'Etat

"Les pays qui ont choisi de refuser le confinement pour des raisons économiques voient exploser de nombre de malades et de morts. Plus de morts qu'à cause de la misère et du stress? Malheureusement oui, infiniment plus de morts. Sans aucune comparaison." Absolument faux !
https://fr.statista.com/statistiques/1101324/morts-coronavirus-monde/

La Suède, la Suisse, les Pays-Bas ou l'Allemagne (sauf dans certaines régions) n'ont pas confiné et ont bien moins de morts que dans de nombreux pays confinés...

Plutôt bizarre pour une "infirmière anarE" de recracher mot pour mot la propagande du gouvernement.

Si on est là aujourd'hui (avec le nombre de morts et de contaminations), c'est à cause de l'Etat et en grande partie de la complicité de l'ensemble du corps médical (Académie Nationale de Médecine et Ordre des Médecins) qui s'est tu jusqu'à mi-mars sur les risques de pandémie annoncés par l'OMS fin janvier!!

Quant au fait d'affirmer qu'il y a plus de morts du covid que de la misère et du stress, je répondrais que le confinement fait des milliers de vies brisées par les violences policières, sexistes, patriarcales et sur les enfants, sans compter les morts de toute autre maladie dont tout le monde se fout à l'heure actuelle... Et si ! l'isolement, la solitude et la misère tuent bien davantage que le covid19...

Arrêtez de nous prendre pour des conNEs

> chiffres et chiffres

""La Suède, la Suisse, les Pays-Bas ou l'Allemagne (sauf dans certaines régions) n'ont pas confiné et ont bien moins de morts que dans de nombreux pays confinés...
Plutôt bizarre pour une "infirmière anarE" de recracher mot pour mot la propagande du gouvernement. "

et pas du tout,pas du tout,c 'est même le contraire par exemple la suede qui n'a pas confiné fait plus de morts que le danemark qui a confiné rapporté à la population et quand on regarde le bresil alors là c 'est l'hécatombe qui scandalise la population des bidonvilles !!
il est donc faux d'affirmer le contraire
je suis antiautoritaire depuis ma naissance et je reprends,les faits,les arguments qui sont justes peut importe d'où ils viennent.
le gouvernement m'ordonne de mettre ma ceinture de sécurité et un détecteur d'incendie chez moi,un vrai anar doit refuser cette propagande gouvernementale ?
c 'est ça ?

quelle bétise parfois chez mes potos anars

> Statistiques

"Quant au fait d'affirmer qu'il y a plus de morts du covid que de la misère et du stress, je répondrais que le confinement fait des milliers de vies brisées par les violences policières, sexistes, patriarcales et sur les enfants, sans compter les morts de toute autre maladie dont tout le monde se fout à l'heure actuelle... Et si ! l'isolement, la solitude et la misère tuent bien davantage que le covid19..."

Tout le monde ne se fout pas des autres maladies, surtout pas le personnel des hôpitaux. C'est en raison des trop nombreuses victimes du coronavirus que ces autres maladies ne peuvent pas être traitées correctement à l'heure actuelle. Le débat porte d'ailleurs sur les conséquences d'un déconfinement trop hâtif: il va falloir s'occuper de tous ces malades laissés en suspens et on en reviendra vite à une situation de saturation, et si une deuxième vague de contamination survient le personnel et les structures hospitalières seront à nouveau débordées.
Il faut combattre la misère les violences policières et familiales et la solitude et les anarchistes n'ont pas attendu l'épidémie pour ça.
Mais ce ne sont pas les victimes du stress lié au confinement qui débordent les services de santé. Ce sont les victimes de cette épidémie. Et cette épidémie il faut la combattre par tous les moyens. Et le confinement en fait indéniablement partie. On pourra hélas le constater dès les débuts du déconfinement.

> Le confinement tue horriblement

"Coronavirus : 50 millions de personnes menacées par la faim en Afrique de l’Ouest d’ici à quelques mois" - L'ONG Oxfam

C'est-à-dire 3 fois plus que les 17 millions de d'habitudes.
A cela s'ajoute tou·tes les autres violences dut au confinement : violences patriarcales, policières, anti-démocratique, isolement, dépression, chômage de masse dans le monde... tout cela est décuplé..

Et il y en a bien d'autres dont nous n'avons même pas idée, dont la possible pénurie de préservatif dut aux arrêts de fabrication, et toutes ses conséquences sanitaires : transmission du sida à grande échelle, grossesse indésirée (quand l'avortement est encore interdit dans certains pays), etc.
Oui, le confinement tue plus et est plus violent que le covid, et ce de façon indécente.

Mais attaquer le confinement ne rentre pas en contradiction avec les luttes pour l'hôpital public et pour la reconnaissance du travail du personnel hospitalier (de la médecin à la personne de ménage), bien au contraire.

Je sais que leur propagande est rude, omniprésente et bien rodé, et que en situation d'urgence et "d'union sacrée" il est difficile de se faire une idée. Mais prenons le temps quand même, avant de répéter leurs mensonges.

Merci pour votre lecture :)

>  on est où?

en europe ! et pas en afrique de l'ouest !
alors ça c 'est un contresens:
"
"Coronavirus : 50 millions de personnes menacées par la faim en Afrique de l’Ouest d’ici à quelques mois" - L'ONG Oxfam
C'est-à-dire 3 fois plus que les 17 millions de d'habitudes. ""

on parle de l'effet du confinement ICI et pas en afrique d' l'ouest.
on sait bien que chaque pays selon son niveau de développment agit différemment c 'est très logique.
donc confinement en afrique de l'ouest c 'est à voir,mais chez nous c 'est bien une mesure adéquate.
la refuser ou la critiquer en se basant sur l'Afrique c 'est un peu limite coté honneteté.

> Le confinement influence panam, panam influence le monde !

A spartacus :

Oui, parlons du confinement partout où il existe.
Oui, les politiques d'exceptions anti-démocratiques ici et ailleurs s'alimentent, se renforcent, comme un effet boule de neige.
Oui, la propagande scientifique occidentale, augmenté par les discours politiques, influence en partie le monde.
Oui, le confinement rend ce monde colonial encore plus colonial

(c'est fou comment c'est dur de lutter contre les solutions uniques imposées par "l'entrée en guerre" et "l'union national", et ce jusqu'ici...)

> oui parlons

oui le confinement n 'est pas partout ,oui selon les pays les réponses à l pandémie varie selon le niveau d'équipement .
alors comparons ce qui est comparable ,sinon on ne comprend rien à rien.
je condamne toutes les exceptions antidémocratiques ,le confinement est une arme contre le covid ,je le suis. et je lutte contre l'état et ses atteintes à nos droits.

la propagande scientifique n 'est pas la cause du covid et les discours de santé publique des médecins ne sont pas ceux des politiques,d'ailleurs le comité scientifique est contre le discours du gouvernement sur l'ouverture des classes le 11 mai !
le confinement rend ce monde d'un coté plus dur et de l'autre c 'est une réponse pour sauver des vies.
En quoi des milliers de morts en plus rendra ce monde moins colonial,je vois absolument pas .
c 'est fou comme d'être antiétat fait refuser une méthode de santé bénéfique.
l'état je le condamne totalement ,mais je me vaccine aussi et avec des vaccins des labos privés .
et je ne lutterai pas contre l 'état en refusant les acquis de la medecine.

> te fatigue pas

spartacus c'est un peu une de ces sorte d'anar old school (avec tout les trucs pas super que ca veut dire), du coup c'est surtout une sorte de troll un peu confus qui vire au réac sous couvert d'anarchisme (c'est assez courant chez certain.e.s ancien.ne.s anars).

Te fatigue pas avec, il est pas la pour discuter, juste pour faire la propgande de ses vieilles marotes.

> Entendu !

Merci C, je ne fatiguerais plus à l'avenir :)
bonne soirée

> C...

j'aurais préferé une argumentation plutôt que des attaques ad personam.
argument contre argument est ce si difficile ?
le titre de "vrai" anarchiste devrait être déposé selon vous ?

> Dernière tentative ?^^

Si tu ne peux pas voir que les 17 millions de morts de la faim chaque année sont dut aux politiques occidentales et au néo-colonialisme, nous ne pouvons rien pour toi.
Si tu ne peux pas voir que le confinement est un choix politique (parmi d'autres), qu'il alimente une paranoia mondiale et qu'il exacerbe ces soucis de souveraineté alimentaire (et donc que nous en sommes responsable), nous ne pouvons rien pour toi.

Et sinon toi, par rapport à toutes les autres violences évoquées, tu ferme les yeux ?

"A cela s'ajoute tou·tes les autres violences dut au confinement : violences patriarcales, policières, anti-démocratique, isolement, dépression, chômage de masse dans le monde... tout cela est décuplé. "
+ la pénurie de préservatif

Mais fait comme ça t'arrange !

Et bon courage à tou·tes celleux qui se sont plongé dans leur couple et vont se séparer à la fin du confinement ! (comme en Chine où les divorces ont explosé)

> caricature

""Si tu ne peux pas voir que les 17 millions de morts de la faim chaque année sont dut aux politiques occidentales et au néo-colonialisme, nous ne pouvons rien pour toi. "

d'abord parles pour toi et ne dis pas nous ,et ensuite je n'ai absolument jamais ecrit ce que tu dis,jamais !!jamais !!

""Si tu ne peux pas voir que le confinement est un choix politique (parmi d'autres), qu'il alimente une paranoia mondiale et qu'il exacerbe ces soucis de souveraineté alimentaire (et donc que nous en sommes responsable), nous ne pouvons rien pour toi.

toujours ce nous qui fait comme si tous les antiautoritaires étaient d'accord avec toi,ce qui est faux.
le confinement n 'est pas un choix politique ,de même que le non confinement de Trump,c 'est un choix qui est multifactoriel ,non réductible à une binarité simpliste .
les soucis de souveraineté alimentaire sont autant d'un cotéé que de l'autre.
la paranoia est là depuis l'apparition du covid et sa transmission fulgurante,bien avant le confinement.
tout comportement de réduction de risque sera toujours par certains assimilés à la pranoia ,c 'est tres classique.

""Et sinon toi, par rapport à toutes les autres violences évoquées, tu ferme les yeux ?""
certainement pas,je suis révolté par toutes ce violences,il va de soi que je le condamne toutes et totalement

ta question ressemble en fait à une accusation infamante !!
ma position sur le confinement te déplait donc tu essaies de me salir de maniére assez lamentable.

"Mais fait comme ça t'arrange ! "

ha l'accusation d'egoisme !! mon action n 'est que la satisfaction d'un interet personnel,façon de dire,je fis pour moi et les autres j' m'en fous !! c 'est ça le sens de ta phrase.
alors sache que toute action a un interet,toute,interet matériel,interet psychologique etc ..
toi aussi tu fais comme ça t'arrange.
à moins d'être maso.

""Et bon courage à tou·tes celleux qui se sont plongé dans leur couple et vont se séparer à la fin du confinement ! (comme en Chine où les divorces ont explosé)

"
est ce un playdoyer pour le couple ? et une condamnation du divorce? je comprends pas trop(ce serait marrant de la part d'un anar ),et je vois pas en quoi,les possibles changement dans les couples sont un argument contre le confinement.
tu as une position sur le confinement,moi une autre,mais je ne t'insulte pas,ni n'affirme que tu es un suppot de trump et de bolsonaro.
être en désaccord pour bien des potos anars c 'est être devenu ennemi et infréquentable.

triste et sot

> euh

mais lol t'es pas en désaccord t'es pro-confinement, malgré toutes les violences qu'il engendre

Sur le sujet de laisser nos vies être totalement géré par les médecins, voir la vidéo :

"Dans leurs fonctions, ils [les médecins] ont un rapport au contrôle très puissant" - Les impensés du confinement, 28'20"
"La perception d'un urgentiste du printemps c'est des enfants qui tombent des balcons. Mais heureusement, pour la plupart d'entre nous c'est pas ça", 30'16"

https://www.youtube.com/watch?v=ciEzXgG38Xw

> Le confinement tue

Je crois au contraire que le confinement tue plus que l'épidémie.

Bien sûr il faudra plusieurs années et bcp de taf pour démêler les chiffres, le vrai du faux ...
Mais bcp de mort classé Corona serait mort vu leur état dans les semaines ou mois suivantes. Alors que bcp de gens ne se serait pas suicidés ou entretués.

Très bon texte.