Gaza sous les bombes : ne nous habituons pas !

Mis a jour : le jeudi 27 février 2020 à 11:53

Mot-clefs: Racisme antifascisme libérations nationales fascisme
Lieux:

Les actes de barbarie de l’occupant sont tellement nombreux qu’on ne sait plus par où commencer. Netanyahou prépare les prochaines élections israéliennes dans le sang, comme savent le faire les dirigeants sionistes. Plus il y aura de sang et plus ce criminel de guerre pourra faire oublier son inculpation  pour corruption, fraude et abus de confiance, mais pas pour crimes contre l'humanité ! La seule démocratie du Moyen-Orient a mené des frappes en Syrie et à Gaza, faisant 6 morts. Israël, qui impose depuis 13 ans le blocus à Gaza, a imposé la fermeture jusqu'à nouvel ordre des points de passage d'Erez, pour les personnes et celui de Kerem Shalom, pour les marchandises et annoncé la fermeture totale de la zone maritime de la bande de Gaza, empêchant ainsi les pêcheurs de sortir en mer. Comme toujours, c'est la population civile qui est la cible de la barbarie sioniste.

Gaza sous les bombes : ne nous habituons pas !

Vu d’ici, rien ne ressemble plus à un bombardement de Gaza qu’un autre bombardement. On a du mal à imaginer ce que représente la vie des Gazaouis, enfermés, sous une avalanche de bombes israéliennes. Ce lundi soir encore.

"En direct de Gaza : Il est 23h30. L’aviation militaire israélienne a mené soixante raids sur différentes régions de la bande de Gaza ce lundi 24 février", nous écrit Ziad Medoukh.

"Des bombardements intensifs toute la journée, partout dans la bande de Gaza. Et ça continue !", nous informe Ziad.

Mobilisons-nous contre la barbarie de l’occupant, et le soutien que lui apporte notre gouvernement, qui n’a pas émis la moindre protestation !

https://www.europalestine.com/spip.php?article866

Barbarie israélienne : le corps d’un Palestinien traîné et mutilé par un bulldozer à Gaza (Vidéo)

Une vidéo d’un nouveau crime monstrueux circule sur internet : celui d’un jeune Palestinien de 27 ans, traîné par un bulldozer israélien ce dimanche, après que l’armée a tiré sur lui dans le sud de la bande de Gaza

Le bulldozer, escorté par un tank traîne le corps mutilé de Muhammad Ali Anam, à l’intérieur de la bande de Gaza, tandis que les escadrons de la mort tirent sur les Palestiniens qui cherchent à récupérer le corps de la victime !

Deux Palestiniens auraient tenté de placer un explosif vers la "barrière de sécurité israélienne", déclare l’armée israélienne, qui ne s’est pas contentée de leur tirer dessus mais se vante par la bouche de son ministre de la "défense", Naftali Bennett, d’avoir ainsi procédé au "ramassage des corps de terroristes qui ne méritent pas autre chose", indique le quotidien Haaretz.

La vidéo montre le bulldozer et le tank israéliens se ruant sur les Palestiniens et tirant sur tous ceux qui tentent de secourir les blessés, qui ont finalement été emmenés à l’hôpital de Khan Younes, et dont l’un est mort peu après des blessures infligées de manière barbare.

Haaretz confirme que ceci s’est déroulé à l’intérieur du territoire palestinien. Trois autres Palestiniens seraient blessés.

https://www.europalestine.com/spip.php?article863

« Mort lente » : Israël ouvre les barrages et inonde les cultures de Gaza avant la récolte

Pendant cinq mois, des agriculteurs palestiniens comme Naim al-Khaissi ont cultivé et irrigué leurs terres dans la bande de Gaza assiégée, en attendant la fin du mois de janvier pour récolter les légumes des terres agricoles situées à l’est, près de la barrière de séparation avec Israël.

Mais après tout leur dur labeur, les agriculteurs palestiniens se sont réveillés en apprenant que les autorités israéliennes avaient vidé le réservoir d'eau de pluie situé à proximité, inondant de fait les cultures de Gaza quelques jours seulement avant la saison des récoltes.

Selon le ministère palestinien de l'agriculture, l'ouverture des écluses du barrage par Israël a causé des dégâts d'une valeur de plus de 500.000 dollars sur plus de 332 hectares de terres rien qu'en janvier.

Les terres agricoles de la "zone tampon" imposée par Israël près de la barrière de séparation constituent une source de subsistance pour des centaines de familles palestiniennes et sont la principale source des fruits et légumes de Gaza.

L'inondation intervient au milieu d'autres mesures qui, selon les Palestiniens, sont délibérément appliquées par les forces israéliennes pour affecter l'approvisionnement alimentaire du territoire assiégé appauvri et pousser les agriculteurs à quitter leurs terres. […]

http://www.ism-france.org/temoignages/-Mort-lente-Israel-ouvre-les-barrages-et-inonde-les-cultures-de-Gaza-avant-la-recolte-article-21055

 

Rassemblement pour la Palestine ce samedi à Paris !

Corona virus certes. Mais pendant ce temps, on ne parle ni des attaques monstrueuses des Palestiniens à coups de bulldozers, ni des bombardements répétés sur la population de Gaza toujours enfermée à double tour dans son ghetto, ni des appels au secours des habitants de la Vallée du Jourdain en train d’être expulsés. Alors, à nous de prendre la parole ! Et nous le ferons avec vous ce samedi 29 février à partir de 15 H à la Fontaine des Innocents à Paris.

Peut-on rester sans réagir face aux images qui circulent, comme celle de ce jeune Palestinien traîné et tué volontairement par un bulldozer israélien ?

Et à nouveau un enfant de 8 ans qui vient de perdre un oeil à Jérusalem Est, après un tir de ces escadrons qui tirent sur tout ce qui bouge, alors qu’il allait simplement s’acheter un sandwich à la sortie de l’école ?

Et tous les autres enfants assassinés ou blessés ces dernières semaines ?

Les journalistes ciblés par l’armée d’occupation pour les empêcher de nous montrer ce qu’il se passe sur place, au point que RSF s’en émeuve :

Et les bombardements répétés sur la bande de Gaza avec une population qui se retrouve sans domicile, en plus d’être privée d’eau potable, d’électricité et de soins ?

Et les appels au secours des habitants de la Vallée du Jourdain, expulsés tandis que leurs maisons et structures sont démolies par l’occupant ?

Le Plan Trump a certes donné carte blanche aux dirigeants israéliens pour commettre toujours plus d’atrocités. Mais qui a permis à Trump de piétiner le droit ?

 Informons la population ! Montrons à nos lâches dirigeants que nous ne sommes ni endormis, ni habitués, et que nous n’acceptons pas l’inacceptable !

TOUS AU RASSEMBLEMENT CE SAMEDI A PARTIR DE 15 H

A LA FONTAINE DES INNOCENTS

(ANGLE DE LA RUE BERGER ET DE LA RUE LESCOT)

 

Métro-RER : Châtelet/Les Halles. (En RER, sortie Porte Lescot)

http://www.europalestine.com/spip.php?article874